Bienvenue chez les Sacrés du ciel!
BIENVENU DANS LA DEMEURE DES SACRE DU CIEL!

Bienvenue chez les Sacrés du ciel!

Bienvenue dans la demeure des Sacrés du ciel.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Conseil (Admin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:01

29 juin 2007 - 11:27
Les représentants prenaient la parole les uns après les autres. Sephiriel les observait, écoutant d'une oreille distraite, plongée dans une semi-torpeur, se sentant doucement glisser vers un ennui profond.

La magicienne allait enfin se décider à parler lorsque Awnorus fit son apparition. Machinalement, elle inclina la tête à son passage et le laissa terminer son discours. Lorsqu'il eut fini, elle regarda l'assemblée...il était temps pour elle de se présenter. Un regard vers son ami Arkanjello, assis à sa droite, et à Kymaeira à sa gauche...

Tremblante, elle se leva, fit glisser sa capuche pour libérer ses boucles brunes et planta ses yeux sombres dans ceux de Zelandra. Son visage, habituellement si expressif, était maintenant impassible, comme masqué.

-Bonjour à tous,

Je suis Sephiriel, et je représente les Ames Errantes. Il est des choix qu'il faut bien assumer un jour aux yeux de tous...c'est la raison de ma venue ici.

Si les Ames ont rejoint le Cartel, c'est uniquement parceque les terres de Cyrosh nous semblaient les plus empreintes de liberté. Nous défendrons le Cartel si cela est nécessaire, mais nous ne donnerons pas aveuglément notre vie pour lui, et nous ne vous prêterons pas allégeance, dame Zelandra.

Cette guerre...n'est pas la nôtre. Nous nous sommes regroupés mais nous menons chacun notre propre combat.

La magicienne marqua une pause et soupira. Sur certains visages, elle pouvait lire de la stupéfaction, sur d'autres, du mépris. Mais peu lui importait...sa vie, c'était sa guilde, cette poignée de combattants. Pour eux elle mourrait..pas pour des inconnus. Elle reprit alors :

- Nous privilégions l'amitié à l'alignement...cela vous parait peut-être étrange, mais si certains enlevaient leurs oeillères, ils verraient qu'il n'y a pas que du mauvais dans les villes voisines, et que la couleur arborée n'a pas vraiment d'importance.

Oui, c'est utopique, mais s'il faut se battre pour une cause, alors je choisis celle-ci...s'il y a un moyen de régler ce conflit autrement que par le sang, il mérite d'être trouvé.

Pour finir, je n'attends rien de ce conseil. Je suis venue pour que les choses soient claires à propos de notre attitude, et pour entendre les autres représentants...rien de plus.

Voilà, c'était fait. Elle avait osé parler en public, et elle espérait que son attitude froide avait caché sa frayeur.
Se retournant, elle lança un regard complice à Kymaeira en murmurant : à toi...
Puis s'asseyant, elle effleura la main d'Arkanjello et soupira longuement, soulagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:01

29 juin 2007 - 11:33
* Kymaeira attendit que la douce Magicienne s’asseye. Lorsqu’il se leva il posa sa main sur son épaule, les deux comparses se comprenaient semble-t-il.

Il prit le temps de faire quelques pas autour des différents chefs ou ambassadeurs des tribus présents. L’attente avait été longue avant de pouvoir prendre la parole et une question trottait toujours en sa tête…

C’est alors qu’il s’arrêta derrière Bouche Dorée, appétissante Magicienne de l’Ordre du Temple. *

Au plaisir,

Je me nomme Kymaeira, Baron mais surtout représentant des Seigneurs De La Rédemption. Je dois l’avouer si je suis là, en cette grande salle, c’est en partie sur demande de Dame Sephiriel. Car il faut être honnête que pouvons-nous attendre de ce conseil ? Qu’est ce que ce conseil va changer à notre quotidien et pour celui de nos braves compagnons ?

Comme l’a dit Bouche Dorée, nous sommes tous dans l’expectative suite à cette convocation. Pour ma part, je n’attends que très peu de chose de ce conseil...

* Kymaeira marqua une pause et fit quelques pas supplémentaires. *

En effet, nous voulons tous la paix, nous voulons tous voir nos amis et famille vivre heureux et ne plus craindre ces vils et ces manants nous pillant et nous tuant sans vergogne. Cependant, qu’attendez-vous de nous ? Quel peut-être votre projet puisque vous ne suivez ni les opinions dictatoriales de ce Roy Galoregor, ni la lâcheté du Prince Kaldrass.

Nous avons dû nous organiser seuls et nous sommes aujourd’hui à notre propre service. Nous défendons nos propres aspirations. C’est par le chemin de la Rédemption que chacun trouvera sa place sur ces Terres verdoyantes d’Alidhan ou aux ciels, proches de nos Dieux.

* Kymaeira, les traits marqués par une colère tout autant perceptive que le bleu de ses yeux, reprit la parole après avoir fait plusieurs mètres. *

Il y a déjà plusieurs lunes de cela, j’ai reçu en personne une missive portant le cachet des Ascensions. Le Baron Awnorus m’avait écrit… Il m’avait écrit pour demander mon assistance ainsi que celle d’amis proches afin de les aider à envahir une forteresse tombée à l’ennemie et ce pour offrir une toit et une protection à nos confrères. Cependant, nous devions juste servir, être là pour offrir notre vie et notre épée. Car oui il était décidé que la capture de cette forteresse irait aux mains des Insoumis et que la bataille serait commandée par ce bon Ackeros. Je me suis alors demandé qui avait choisi cela ? On nous demandait assistance mais on nous demandait point notre mot… Nous devions servir sans l’ouvrir.

* Kymaeira marqua une dernière pause avant de reprendre *

Passez moi l’expression, néanmoins chaque guilde, chaque aspirant à le droit d’exprimer ses opinions avant d’entrer dans le combat aux côtés d’alliés et cela ne nous convient pas de suivre le troupeau sans rien dire.

Je vous donne enfin un dernier exemple de la cohésion de nos rangs. Dernièrement j’ai proposé mes services de vendeurs à Awnorus, ce dernier cherchant mainte mâchoires d’esprit afin de confectionner quelques potions. Cependant, il est préférable d’acheter ces objets à l’ennemi plutôt que d’y mettre 200 piécettes de plus. Je comprends parfaitement le commerce et ses rouages et le fait de faire plus de bénéfices mais comment après on ne peut demander de souder le Cartel en un bloc fort et puissant ?

De fait je vous le dis, les Seigneurs De La Rédemption ne sont plus aveugles comme par jadis.
Que le Désir cruel sait se jouer des Cœurs.

* Kymaeira reprit sa place malgré son envie de quitter l’audience. Toutefois, il voulait écouter le discours de ce Commandeur qui n’avait de Chef que le nom *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:01

29 juin 2007 - 14:22
J'avais écouté, pendant de longues heures et sans laisser paraitre mon impatience, les présentations des différentes guildes du Cartel.

« Quand ces interminables discours vont-ils enfin finir ? » me demandais-je, oubliant que moi-même je participais de cette représentation.

« Il serait bien plus utile de se pencher sur les actions que nous pourrions mettre en place plutôt que sur des présentations en définitive inutile... » Encore une fois, j'étais injuste avec les autres conseillers présent, car j'avais trouvé très intéressante l'histoire de certains clans présents. De même que de voir les liens évidents entre certaines personnes a priori différentes et opposées...

Un sentiment d'urgence me traversa. Mon attention, troublée, oppéra une inutile recherche de magie active, et se focalisa ensuite sur les paroles du grand guerrier juste derrière moi. Immédiatement mon esprit retrouva sa capacité critique.
« Quelle position étrange pour s'adresser à Zelandra... et ses paroles méfiantes... Sa position comme ses paroles semblent m'inclurent dans sa déclaration. Cela sonne comme un accord ou une menace, mais ce n'est surement pas anodin. »

Mes pensées, soudain vives et sûres, s'emballaient et fusaient en tout sens, à la recherche d'un point d'appuis, d'un point de levier pour orienter ce conseil.

Dès que Kymaeira quitta mon dos exposé, je me levais à nouveaux pour profiter de l'attention portée sur moi, parlant avant que quiconque ne puisse m'interrompre :
« Je romps maintenant ce cycle interminable de présentation. Nos guildes sont connues et leur histoire n'est pas secrètes. Je ne suis pas venue ici pour participer à une conférence sur la genèse de chaque groupuscule formant le Cartel. »

Toujours regardant Zelandra avec assurance, je continuais après une courte pause :
« De nombreux points nous rassemble, mais l'un d'eux nous divise. Il est ici des personnes qui ne jugent pas nécessaire de respecter les autres Cartellois. »

Une autre respiration, un éclair d'argent appuie mes propos...
« Et je ne parle pas de toi Sephiriel... Sache que si je ne partage pas totalement ton jugement, je le respecte. Et je n'aurais ni mépris ni haine envers les vôtres. »

Laissant le sourire adressé à Sephiriel se dissiper, je fixais un regard adamantin sur Lubest :

« Non, ce n'est pas la présence d'êtres trop bons pour tuer, même un ennemi, qui me dérange. Ce n'est pas non plus les positions opposées en ce qui concerne la forme et les buts de ce conseil.

Nombre d'entre vous ont exprimé leur ressentiment envers les voleurs qui sévissent au coeur même de Cyrosh. Pourtant, nous laissons siéger ici avec nous un représentant de ces gens. Un représentant qui ne cherche même pas à dissimuler son état, qui le revendique même et s'en gargarise !

Lubest, n'avez vous rien à répondre ? Pensez vous qu'il est juste de voler vos amis et camarades en plein champ de bataille, les privant ainsi de leurs indispensables potions ? Pensez vous cela compatible avec l'esprit de Zelandra, avec le port d'armoiries communes ? »

Emportée par l'impatience consécutive à l'attente, j'avais passé sous silence d'autres points importants... mais le Conseil avance à son rythme, je ne dois pas briser davantage cette musique.

Ici et maintenant, j'attends la réponse de Lubest.

Je regardais du coin de l'oeil Zélandra qui restait silencieuse...
Je ne pouvais m'empêcher de penser à nos rencontres récentes, à mon serment d'allégence inconditionnel à la dame. Aux sentiments mêlés qui m'envahirent à ses ordres secs et aux regards de ses gardiens si surs d'eux.

Je devais encore prouver ma valeur à ses yeux, mais je savais que bientôt je porterais moi aussi les couleurs de la Garde du Cartel*.

Cependant, je ne m'étonnais pas de la distance qui apparaissait dans ses actions et ses paroles à ce conseil. Zelandra depuis longtemps n'était plus qu'un symbole sans pouvoir réel. Le symbole d'une époque perdue où Alidhan était en paix, mais aussi celui de la liberté, chérie par ceux qui refusèrent l'opposition fratricide de Kaldrass et Galoregor pour unique horizon.

C'est Zelandra qui nous avait réuni ici pour que nous prenions ensemble les décisions qui imposeront la victoire du Cartel, par les armes, par l'esprit et par la générosité.

Plutôt que de me rassoir sur le siège que j'occupais précédemment, située juste derrière moi, je fis volontairement quelques pas et choisis une autre place que la précédente, sans pour autant m'assoir. Plus proche désormais d'Arkanjello et des personnes autour de lui, j'étais aussi éloignée de Lubest que possible...
Je ne pus éviter un regard vers Kymaeira, tentant de juger sans succès sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:01

29 juin 2007 - 16:30
Dragan était soudain devenu fort attentif à ce qui se tramait autour de lui. Ce conseil semblait prendre une nouvelle tournure des plus palpitantes. Il se tortilla un moment sur sa chaise, alors que le silence se prolongeait... Il prit finallement une profonde inspiration, frappa le fond de sa chope contre le bois de la table et énonca d'une traite:

Veuillez me pardonner, je parlerai assis, car la gymnastique de tout à l'heure m'a épuisé.

Je découvre enfin l'évidence des dissentions qui déchirent le Cartel de l'intérieur. Pour ma part, je n'ai de grieffe envers personne, mais je ne puis que réitérer les positions de ma guilde: les vols entre Cartellois sont à bannir, à plus forte raison lorsque vous appartenez à des guildes alliées.

De plus, l'armée de Zelandra porte dans son nom lui-même l'allégeance de ses membres. Nous sommes tous enclins à devenir des gardes actifs à ton service, et certains le sont déjà. [Dragan fit un bref signe de tête en direction de zelandra]

Je me permettrai cependant de promouvoir la conciliation tant qu'il en est encore temps. si nous signons tous une charte commune d'assistance et de réciprocité, si nous mettons de côté les anciennes querelles, nous serons alors vraiment forts...Sinon, eh bien, nous sommes déjà entré dans une période sombre, où le frère frappe le frère et où le profit n'est que le seul idéal... et notez bien, c'est un Nain qui vous dit cela! De savoir ce que nous ferons de la liberté une fois celle-ci conquise est une chose, mais s'en est une autre que de défendre ladite liberté contre les oppresseurs de tous bords. Toutes les causes ont besoin de symboles, et en l'occurence, notre symbole à nous, il ne peut y en avoir qu'un: Zelandra!

Dragan se cala à nouveau confortablement dans son fauteuil, il but une longue gorgée et attendit la suite. Quoi qu'il arrive, il ne manquerait pas de s'amuser, et tant pis si cela signifierait la guerre civile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:02

29 juin 2007 - 16:59
La tension était montée d'un cran tout à coup... Et si les choses continuaient ainsi, l'impasse était certaine...
Le vol au sein du cartel était une ligne de fracture évidente, l'allégence à Zelandra une autre. Tout ce qui faisait le charme de notre contrée, on y trouvait tous ceux qui aspiraient à une vie meilleure, plus libre et plus indépendante, mais aussi tous ceux qui étaient poursuivis par le roy, assassins ou voleurs...

Nous avions tous répondus à l'appel, mais finallement d'appel il n'en était pas pour le moment, nous étions là, à nous présenter, à discuter des sujets autours desquels nous souhaitions débattre. Personne n'osant prendre les choses en mains pour les mettre en ordre et organiser la discussion, les évènements tournaient nécessairement au règlement de compte et bientôt ils tourneraient aux batailles d'égo. Pourtant, nous ne pouvions pas attendre qu'une personne nous dise quoi penser ou sur quoi réflechir, si nous ne pouvions pas trouver ici un moyen de discuter sereinement et de façon structurée, nous ne serions pas capable d'offrir d'autre alternative à la monarchie qu'une forme d'anarchie individualiste, ou chacun ne verrait que son intérêt... Ce n'est pas pour cela que nous nous sommes rebelés contre le roy...

-Ma foi, nous devrions peut être établir un ordre du jour des discussions que nous devons avoir... Il me paraît difficile de d'exclure un membre du conseil au seul titre qu'il déroge à des lois qui ne sont mises en place que par quelques uns... Si certains souhaitent prendre le conseil pour un lieu de règlements de comptes je ne resterais pas parmis vous. Il me semble qu'un sujet enflamme les coeurs, ces par celui là que nous devrions commencer, en espérant que la situation pourra s'apaiser et que nous pourrons ensuite débattre de la manière d'en finir avec la monarchie.
Ainsi puisque Bouche Dorée a décidé de lancer le conseil sur le sujet du vol. Ma foi parlons du vol...
Mais parlons en de façon responsable, parlons en pour pouvoir rendre le cartel plus fort, plus à même de répondre à son idéal de justice et de liberté, nous ne sommes pas ici parce que nous pensons à nous ou à notre bien être, mais parce qu'avant tout nous devons penser à l'intérêt général et au bien être des cartellois. En agissant de façon individualiste, en ne représentant que nous même, alors nous n'avons aucune raison d'être présent ici et n'importe quel cartellois devrait être avec nous ou à notre place. Si nous sommes ici, et si nous avons la légitimité d'être ici, c'est parce que nous sommes à même de penser collectif.

Alors pouvons nous envisager le vol, non à l'échelle de l'individu et de son bien être personnel, mais à l'échelle du Cartel et de sa réussite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:02

29 juin 2007 - 17:10
Je me lève rapidement pour reprendre la parole :

<< Je ne voudrais pas être mal comprise. J'ai été véhémente dans mes propos envers Lubest, et je m'en excuse car je sens la tension que j'ai provoquée.

Mon but n'était aucunement d'exclure qui que ce soit du conseil, mais bien d'orienter la discussion rapidement vers un sujet qui nous tiens à coeur.
Je ne désire pas non plus provoquer une dissension insurmontable, mais bien que nous arrivions à un accord pour le bien de tous les cartellois.

Je vous prie de m'excuser pour cette interruption. >>

Bien que ce soit invisible, je sens la peau de mon visage me bruler d'avoir tant attiré l'attention...
D'un signe de tête vers Zebia et Dragan, j'approuve leur intervention et me rassoie, décidé à ne plus me laisser emporter par l'impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:02

29 juin 2007 - 19:26
La vent tournait, et la discussion s'orientait vers le délicat problème du vol. Snipe, fidèle à sa position, se décida à prendre la parole :

« - Je me permets de prendre la parole. Tous ici, si vous êtes un peu impliqués dans la vie du Cartel, connaissez ma position face au vol. Pour ceux qui ne me connaissent pas, elle est simple : NON au vol sur un Cartellois, à moins que celui-ci ait commencé.

Je sais, d'expérience, que le sujet est hautement sensible. Les actes de la Dark Relic° lors de sa récente reformation ont déclenché une tempête de réactions, la majorité hostiles, voire très hostiles.

Ne retombons pas dans ce débat stérile - bien qu'il ait été nécessaire. Concertons-nous, pour arriver à une solution qui approche le Cartel de la victoire - ou qui l'empêche de s'en éloigner.

Je tiens juste à reprendre les mots de Zebia13, lui-même voleur : "rendre le cartel plus fort, plus à même de répondre à son idéal de justice et de liberté, nous ne sommes pas ici parce que nous pensons à nous ou à notre bien être, mais parce qu'avant tout nous devons penser à l'intérêt général et au bien être des cartellois.". Cette simple phrase, à mon sens, montre combien le vol est contraire à l'idéal même du Cartel, à ses valeurs fondamentales. Si nous nous réclamons d'un idéal de Justice et de Liberté, alors le vol n'a pas sa place au Cartel. Le vol n'est qu'un acte purement égoïste, consistant à profiter des efforts des autres, à leur détriment. Ce n'est pas ça, l'image que je me fais du Cartel...

Je parle, bien sûr, du vol entre Cartellois. Volons tous les Royas et Exilés que nous voulons.»

Snipe se rassit, curieux de voir les réactions à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:02

09 juillet 2007 - 20:49
Un mont escarpé, de petits sauts précis et une nouvelle pente avalée. L’allure svelte et encapuchonnée se déplaçait au pas de course. Point très rapide mais fluide, son vêtement monastique semblait flirter avec le souffle de son activation précipité en milieu naturel. Il s’arrêta, respiration courte et saccadée, puis observa pendant ce répit profitable le nouveau paysage qui s’offrait à lui.

La forêt, enfin ! Pensa l’homme.

Il scruta un instant le ciel, semblant analyser le cheminement caché des astres visibles et invisibles, puis descendit la pente et s’engouffra dans la forêt dense sans ralentir. Les arbres et les feuilles défilaient devant son visage, ses yeux rivés sur un point fixe lointain. Pas de cotés et esquives, course effrénée, fibres de soutane égrené, plumages proches s’envolant à tire d’ailes, il ne passera pas inaperçu, il le sait. Peu importe puisqu’il n’en a ni le temps ni l’envie. Et pourtant il ne vit pas les individus lui sauter dessus.

Démantibulé par l’impact conjoint de deux formes, l’homme encapuchonné roula drument au sol. Il se releva plus par réflexe que par conscience saine. Titubant et recouvrant ses esprits en assise large sur ses jambes. Les bras étendus vers ses agresseurs, les paumes vides ouvertes vers le ciel. Un visage serein se devinait sur une tête masculine à moitié dévoilée. Contenant les soubresauts de sa poitrine à la respiration coupée, il articula du plus calme possible.

Je ne viens pas en ennemi.

Le flou des ombres dressées devant lui s’estompa. Il devina à présent deux hommes identiques en tout point, tenant un couteau dans chaque main. Le moine frotta ses yeux pendant l’hésitation présumé de son agresseur. Lorsqu’il brava à nouveau la lumière il vit toujours les deux êtres ne pas en faire qu’un. Un seul par ailleurs répondit.

Ah vouais ? A qui t’es toua ? Monseigneur l’aurait un nom qu’mérite de vivre p’t’être ?

Le second ricana à glacer tout fluide, même alcoolisé. Le sang du moine s’activa sous l’effet connu de l’adrénaline. Quelle solution adopter ? Qui sont ils ? Suis-je loin ? Il fut rassuré en voyant sur les bottes de ses agresseurs le symbole de Zélandra. Point n’en fallu pour se redresser et dévoiler d’un geste lent sa tête et son bandeau reconnaissable. Il aperçu aussi la clairière convoité sous son flot de lumière. Mais les hommes lui barraient le chemin et ils ne changeaient pas d’attitude, menaçants.

Je suis le Père Gooz du Prieuré de Sion, je viens pour assister à la …

Ils se regardèrent et le négatif fit basculer leurs têtes dans une synchronisation étrange. Celui de droite pris à nouveau la parole, coupant net celle de Gooz.

Ma ouais ! Et t’as pas vu qu’ma sœurette l’est d’la petite vertue ?

Ricanements stridents et compulsifs du second.

T’as rien’à faire ici toaa ! A par faire d’la mauvaise tournure ton bon train, foutre faux ! T’en vas voir s’qu’on en fait d’la sale graine nous !

Mettant les dires à exécution, ils resserrèrent leur étreinte sur leurs armes et avancèrent à l’identique, menaçants.

L’état poussiéreux de Gooz le rendant peu respectable, la situation quand à sa venue non annoncée, la tournure de son entretien, il en prit conscience. Gooz rassembla son sang froid de la dernière chance et, se redressant dans une allure plus respectable, il haussa la voix en y mettant l’autorité du juste, lançant d’une traite sa bravade.

Au lieu de vous réjouir à occire vous feriez mieux de laisser mes dires venir à terme ! Si incident diplomatique ne vous dit rien, il ne vous serait pas pardonné par notre Commandeur ! Je viens remplacer Sœur Bernadette, vous la connaissez elle au moins ? Sinon de vue, tout au mieux de nom.

Profitant de l’arrêt des gardiens, il poursuivit en tirant parchemins de sa soutane.

Voici mes papiers ! La convocation, le plan du conseil, le sauf conduit pour Sœur Bernadette et la lettre de notre Prieur Gil pour le Commandeur Zelandra, expliquant tout ceci.

L’un d’entre eux arracha les parchemins au moine tenu sous la menace persistante du second. Gooz reprit de plus bel.

Et inutile de me faire croire que vous savez lire ! Présentez moi au Commandeur Zelandra sur le champ !

Regrettant trop tard de s’être laissé emporté, il se rendit compte qu’il valait mieux ne pas les offenser davantage. Il termina d’une voix plus conciliante.

Je vous prie.

Gooz remit en place la capuche sur sa tête. Il se dépoussiéra tandis que les deux compères se regardèrent sans mots. Il ne vit toujours pas le coup venir qui le plia en deux. Le second, dans l’enchaînement, le fit goutter encore à la fraîcheur de l’humus. Les deux hommes le prirent chacun par un bras et traînèrent le moine qui garda assez de forces pour éviter racines et ronces de son visage.

Ainsi arriva le Père Gooz au milieu du conseil. Sitôt stoppé, sitôt un couteau sous la gorge, la tête mise en arrière, un pied sur les reins.

Il vit néanmoins l’autre gardien remettre ses parchemins à Albin.

Dans l’inaction, il tentait de percevoir des visages connus et cru reconnaître Snipe. Il avait honte et détourna son regard, attendant, de ces instants qui s’éternisent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:02

10 juillet 2007 - 20:23
Lorsque les gardes arrivèrent, traînant un homme engoncé dans un long manteau poussiéreux, Snipe s'étonna... Mais lorsqu'il croisa son regard, et reconnu le Père Gooz, il se redressa brusquement et s'indigna :

« - Par le Très-Haut, que signifie ceci!!?? Cet homme est le Père Gooz, représentant du Prieuré de Sion! Qu'on le libère sur le champ! Qui sont ces gardes imbéciles???»s'écria-t-il, furieux de voir son ami traiter de la sorte.

Il s'empressa auprès du malheureux moine maltraité, le redressant et le soutenant. Il se retourna, lançant un regard furieux vers les deux gardes, puis vers Zélandra :

« - Si ces gardes sont vôtres, soyez plus avisée dans vos choix à l'avenir! On ne maltraite pas impunément un membre du Clergé!!»s'emporta-t-il, dardant les deux gardes pâlissants de regards malveillants.

Une fois son ami rétabli, il l'amena à la table, lui offrit un verre de remontant, et se rassit, toujours furieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:03

10 juillet 2007 - 23:46
Quelques regards erraient..., par cette journée froide... La peur de la Mort ornait les visages des combattants...., des plus expérimentés aux débutants dans l'Art du Combat...... La Dark Relicº était revenue à la vie pour mieux repartir. Lubest avait donné le commandement de sa guilde à ROLF, qui lui l'avait dissoute. Lubest avait cherché a rejoindre à nouveau la Dark Relicº, mais sans succès. Il avait donc erré sans guilde plusieurs jours. Que fait de sa vie, quand on l'avait empêché de revenir dans sa famille?Que devenir? Rien(?).

Il venait de signer sa lettre qui devait se rendre jusqu'à Callyn.


Chère Callyn, l'Oyurr Smerun fût dissoute.
Elle ne pourra participer au Conseil.
Je suis sincèrement désolé de vous avoir dérangé pour vous
informer que cette guilde ferai partie du Conseil alors qu'elle
ne le sera pas.
Je vous laisse dans ce peu de détail...,
Aurevoir....
*--ºLubestº--*




--Sffffffff!
Lubest appelait un pigeon-messager
<<Tiens, prend ça et amène le à Callyn, l'aubergiste de Cyrosh>>


Lubest s'en allait dans la brume...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:03

11 juillet 2007 - 19:17
Night terror était un peu déstabiliser de voir autant de combattants réunis en ce lieu, il n'avait pas tellement écouter les paroles des autres.

Mais, Snipe avait parler du vol et ce sujet l'intéraissait.
Il avait récemment été voler par un archer.

Il pris la parole:




"Je suis totalement daccord avec Snipe, d'autant que ceux qui volent sont souvant de puissant aventurier qui n'ont nul besoin d'argent supplémentaire.
Si des personnes ont besoins de quelquechose, elles n'ont qu'à demander le demander,
et ceux qui n'en ont pas besoin ne devrait pas voler pour le plaisir.
Nous faisons partie d'un même alignement et nous devons agir tous pour un même but, ensemble et pas les uns contre les autres."


il savais que beaucoup ne serait pas d'accord sur ce sujet mais, après tout, ils étaient tous là, et ce conseil servait bien à exposer ses idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:03

11 juillet 2007 - 22:01
Snipe, surpris que Night Terror prenne la parole, et que ces même paroles soient si emplies de sagesse, resta un instant ébahi... Puis, secouant la tête pour se ressaisir, il se leva à sont tour, et continua sur cette lancée:

« - Ne dit-on pas que la sagesse sort de la bouche des enfants! Night Terror n'a plus rien d'un enfant, mais il fait partie des combattants les moins expérimentés autour de cette table. Et avez-vous entendu la sagesse profonde de ces paroles?!»dit-il, montrant du doigt le Cartellois qu'il citait en exemple.

« - Tous, autour de cette table, n'avons qu'un but : vaincre royalistes et exilés, restaurer la liberté. Ce but-là ne sera atteint QUE par l'union de nos forces - les dissensions en notre sein qu'entraîne le vol ne font que nous désunir, et nous éloigner de notre but en nous dispersant dans de stériles querelles internes. Nous DEVONS mettre un terme à ce fléau, ce Conseil est une occasion merveilleuse de le faire.»s'exclama-t-il, emporté par sa fougue, et la vision d'un Cartel enfin uni contre ses ennemis.

« - Ecoutez les paroles de Night Terror, écoutez les paroles d'un jeune Cartellois... La clé du succès réside dans le regroupement de nos forces! Et l'un des obstacles principaux, le vol, pourrait être résolu, pour peu que voleurs comme non-voleurs y mettent du leur!»déclara-t-il, à grands renforts d'effets de manche.

« - Si, aujourd'hui! nous décidons d'aider, tous, notre frère Cartellois dans le besoin, si nous décidons d'être solidaires, alors nous aurons fait un grand pas vers la victoire. Si nous arrivons à surmonter nos différences, à nous unir pour la Liberté que nous défendons tous face aux monarchistes, alors le nom du Cartel de BrumeBois pourra résonner de son honneur retrouvé!»

Le moine, conscient de certains regards hostiles ou dubitatifs, reprit de plus belle :

« - Si nous arrivons à nous entendre là-dessus - et nous le pouvons! - il ne restera que le problème des voleurs "par amour de l'art". Ceux-là, que répondent-ils à Night Terror? Que répondent-ils à la franchise et l'incompréhension des enfants de Cyrosh, dont les parents dépouillés ne peuvent assurer la subsistance? Que répondent-ils à notre offre de solidarité? Que répondront-ils aux Cartellois qui, chaque jour, au péril de leur vie, éliminent nos ennemis afin de les protéger, et qui se retrouvent la besace vide à la fin du combat, volés par les frères qu'ils défendaient?»

« - A ceux-là, je dis :
Nous vous tendons la main, pour nous unir contre nos ennemis de Fuisserage et Nedmor. Nous vous aiderons à survivre si vous avez des difficultés, nous vous aiderons à voler nos ennemis. Pour un Cartel uni! Pour la Liberté! Pour nos enfants que nous voulons voir grandir dans un monde où l'on ne doit pas se méfier de son voisin, tout simplement...»

Snipe jeta un regard pénétrant sur chacun des visages autour de lui, souhaitant ardemment pouvoir convaincre tous ces gens de la justesse des paroles de Night Terror, de l'inutilité du vol, et de tant d'autres choses... Mais était-ce possible?
Il se rassit, attendant une réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:03

12 juillet 2007 - 10:54
Que d'envollees.... Je regardais la scene assis en arriere sur mon siege, l'on pouvait sentir le ressentiment de celui qui a ete depossede dans toutes leurs paroles...

-Lorsqu'un cartellois vole un autre cartellois, le cartel est-il affaibli?
Celui qui a ete vole est plus faible, mais le voleur se retrouve plus fort, globallement la force du cartel n'est pas changee, ce qui etait au cartel reste au cartel... Je suis voleur, et je vole des cartellois, jamais mes allies, mais ceux qui decident de s'endormir aux pieds des arbres et prennent le risque de voir leurs affaires derobees par l'enemi, ceux la ne meritent pas de garder quoi que ce soit dans leur sac, car leur inconscience nous met en peril. Les cartellois qui se donnent a l'enemi ou qui commercent avec l'enemi, ces cartellois la renforcent nos enemis autant qu'ils se renforcent eux-meme. La est le vrai individualisme. Les voleurs qui vendent a l'enemi le produit de leurs actes, la est la vraie trahison. Tous les actes qui permettent de renforcer nos enemis sont une attaque contre le cartel. Je vous ai demande de parler en pensant a l'interet general, pas a la somme des interets particuliers et je prefere mille fois voir un cartellois depouiller un autre cartellois que voir un royaliste ou un exile depouiller ceux des notres qui dorment a la belle etoile!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:03

12 juillet 2007 - 12:35
Palendis avait patiemment écouté les Barons les uns après les autres. Les esprits s’étaient rapidement échauffés, avant même qu’il ne put se présenter à l’assemblée. La tension qui régnait depuis que le Commandeur Zelandra avait fait porter la missive de ce conseil, prenait corps à présent. Beaucoup ne comprenait pas l’intérêt d’un tel conseil, après tout, les Guildes avaient dû se débrouiller seule et ce depuis bien longtemps déjà. Palendis lui-même se posait des questions. Pourquoi ce conseil ? Pourquoi maintenant ? Mais surtout, quelles sont les intentions du Commandeur ? Allait-il pouvoir répondre à toutes les questions ?

Palendis profitait d’une courte accalmie pour se lever et prendre la parole.


-Bonjour, je me nomme Palendis, Baron de la guilde Newgeneration. Certains d’entre vous me connaissent déjà, d’autres peut être pas encore.
Je tiens tout d’abord à vous avertir qu’il n’y aura pas de représentant de la guilde The Gathering. Cette guilde ayant en effet été dissoute suite à la mort de leur Baronne Isylwen.

La disparition de la guilde Powergeneration fut à l’origine de la naissance de Newgeneration. En effet, quelques membres fondateurs durent reprendre le flambeau d’une guilde qui se mourrait. Parmi ses fondateurs, je fût choisi pour prendre la charge de Baron que je n’ai jamais délaissée. J’ai, pour ma part, poursuivit la voie tracée par les plus grands paladins de l’histoire du royaume, bien avant la guerre qui déchira Alidhan et notre guilde ne s’est jamais éloignée des préceptes fondateurs de Powergeneration.
Newgeneration est la guilde de l’entraide, de l’amitié et du respect des valeurs chevaleresques que sont la défense des oppressés et des faibles.
Nous avons jurés loyauté et fidélité au Cartel.

L'entraide inter-guilde est notre crédo, celle-ci étant la seule attitude utile au Cartel à nos yeux car étant la seule façon de renforcer le Cartel face à la menace grandissante de nos ennemis de Kaldrass et Galoregor.
La traîtrise étant le pire des crimes pour Newgeneration, elle ne fera aucune concession envers tout contrevenant. Un crime envers le cartel est un crime envers toutes les guildes et contre la cause défendue par Zélandra.
Notre devise:
"Aide l'ami, tue l'ennemi et fait en sorte de survivre." Rend compte de notre démarche sans faire fi de la réalité.

A ce sujet, je souhaiterais ouvrir un parenthèse : En ce qui concerne l'épineux sujet du vol entre cartellois, il déchaine tant de passions que l'espoir d'atteindre un consensus me semble trop maigre. Aussi, Commandeur Zelandra, bien que comprenant votre volonté de n'intervenir au nom de la République chère à notre Cause, nous ne pouvons empêcher les on-dits d'aller bon train, les réputations, fussent-elles négatives, d'enfler et de se montrer justifiées. Il en est même un classement qui fait la fierté des artisans escamoteurs... Je ne vous demanderai donc nulle intervention ou décret, mais vous questionnerai sur la possibilité de ne remettre en cause notre sagesse et expérience acquise à rendre popularité dangereuse au regard de ce "Tableau d'Honneur"...
Il n’est pas inutile de dire, sans vouloir vous offenser d’aucune sorte Commandeur, que nous n’avons pas attendu votre réunion pour unir nos forces et faire face aux ennemis à particule.

C’est donc ce qui m’amène à vous poser cette question : Pourquoi ce conseil ?
Il me semble me souvenir que dans votre missive vous-même étiez en attente de propositions. Or il me semble qu’en tant que fédérateur de notre Cartel, les propositions doivent venir de votre coté.

Pour finir, je souhaite ici faire part de ma fierté de faire partie du Cartel et tiens à saluer du même coup, les guildes ici présentes et particulièrement celles auxquelles nous sommes alliés pour leur loyauté et l’intelligence des rapports que nous entretenons.

Palendis alla se rassoir, non sans avoir salué chaleureusement certains de ses amis mais sans perturber la suite du conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:04

12 juillet 2007 - 15:12
Je me levais pour défendre mon point de vue :

<< Ton argument semble sonner juste, Zebia, mais son application provoque tensions et rancoeurs !

Quand tu vois un cartellois endormis à découvert, tu ne te poses pas la question de comment il est arrivé là, pourquoi, et les circonstances de son assoupissement... Non, immédiatement tu le classifies en flemmard, en anarchiste, et pour le punir, tu le voles.
Tu te fais juge de nos actions, sous quel prétexte ? Au nom de qui ?
Tu prétends ne jamais voler d'alliés... Même s'ils sont endormis sous les arbres ? Dans ce cas ta justice souffre de failles importantes ne penses-tu pas ?

Je refuse que tu t'adjuges le droit de me juger pendant mon sommeil, car moi je ne juge pas tes actes, et surtout car je ne pense que tu améliores la Justice par ce genre d'acte...

Il faut fixer des règles sur le vol, et, de mon point de vue, interdire totalement les vols entre cartellois. Ce n'est pas une idée en l'air pour rendre ma vie plus facile, mais un principe de vie en communauté.

contrairement à toi, je pense que le Cartel est affaibli quand des membres se volent entre eux. La personne volée ne sera jamais heureuse de perdre ses objets. Cela ne peut que provoquer tension et ressentiment. Tu crois que la personne volée ira te secourir si tu es dans le besoin ?

La vertue éducative du vol sur les vagabonds endormis est quasi nulle, et tu le sais très bien. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:04

13 juillet 2007 - 12:52
- Pour ma part, je refuserais toute legislation pouvant provoquer un affaiblissement du Cartel, et interdire le vol entre cartellois va dans ce sens. Car si un cartellois se fait voler par un enemi, cela signifie dans la plupart des cas qu'il aurait pu se faire voler par un membre de Cyrosh... Je ne me prend ni pour un juge, ni pour un representant quelconque d'une quelconque justice, je considere juste que l'interet general du cartel passe avant la somme des interets particuliers. Il y a de la tension et de la rancoeur dans le fait de se faire voler, certes. Mais lorsque l'on s'endort sous un arbre on prend ce risque, alors non je n'ai pas de ressentiment a voler ceux qui offrent leur depouille a nos enemis. Et j'ai bien plus de ressentiment contre mes camarades lorsque je me trouve a combattre des enemis et que des cartellois alentours ramassent des fleurs en me regardant me faire blesser. Aussi il me semble qu'il existe des priorites plus urgentes que de reglementer le vol et des traitrises bien plus fortes que de voler un cartellois endormi a meme le sol. Et si le ressentiment individualiste de celui qui a ete vole est plus fort que le sentiment de solidarite d'une action collective contre des enemis, alors peut etre cette personne se sentirais plus a l'aise ailleurs... Il y a peu de temps, certains membres ont prouve que malgres les tensions et les ressentiments, ils etaient capables d'agir de concert, ils ont montre que ce qui nous uni et plus fort que ce qui nous divise et ce malgres les ressentiments pouvant etre provoques par le vol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:04

13 juillet 2007 - 15:07
Dragan se curait le nez d'un air concentré depuis un long moment. Sa pêche semblait avoir porté ses fruits, puisqu'il se mis à rouler quelque chose entre ses doigts rudes. A la fin de la tirade de Zebia le treizième, il envoya d'une pichenette le fruit de son labeur à travers la table...

Hin, hin, hin, j'aime bien ta façon de défendre ton intérêt tout en mettant en avant les hautes valeurs de la solidarité, Zebia.

Dragan prit un air de profonde réflexion et poursuivit:

Mais j'y pense, au lieu de voler nos camarades, tu pourrais aussi leur taper sur l'épaule et leur indiquer le chemin le plus direct vers l'auberge...En leur expliquant le pourquoi du comment, puisque toutes les jeunes recrues ne connaissent pas encore la dure loi qui régit ces terres...mais non, mieux vaut les voler, c'est dans l'intérêt de tous!

Bon, j'ai bien rigolé, quelqu'un pourrait-il me passer un autre cruchon de bière, histoire de passer aux choses sérieuses?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:04

13 juillet 2007 - 15:25
Je regardais Dragan d'un air desinvolte...

-Messire Dragan, j'apprecie encore plus votre maniere de juger les gens sans les connaitre... Pensez vous vraiment que je n'indique pas le chemin de l'auberge a ceux que je vois trainer dehors? J'ai meme plusieurs fois rendues leurs affaires a ceux que j'avais derobe, en fait chaque fois qu'ils s'etaient rendu compte de quelque chose et me le demandait. Je vole pour le plaisir, ce que je prend je le donne au proches qui en ont plus besoin que moi. Je n'ai pas besoin du vol pour vivre, il s'agit avant tout d'un defi. Croyez le, j'ai par ailleurs bien plus de plaisir a voler un enemi qu'un cartellois et je vole bien plus souvent mes enemis que des cartellois... Neanmoins je prefere savoir que ce qui appartient au cartel reste au sein du cartel, plutot que de le voir pris par nos enemis. S'il devait y avoir une reglementation relative au vol, soit, mais qu'elle ne soit pas appliquee vis a vis de ceux qui prennent le risque de dormir ailleurs qu'à l'abri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:05

15 juillet 2007 - 14:17
Les gardes semblaient ne pas avoir resquillé à la sommation de Snipe. Gooz cru même voir Albin faire un signe dédaigneux aux jumeaux qui s’exécutèrent. De nouveau sur pied, arrivé à destination, Gooz pensait pour l’heure faire davantage honneur à cette réunion. Il lança un regard sans rancœur envers ses tortionnaires qui reprenaient leurs positions en forêt. Il suivi frère Snipe non sans remerciements puis il s’arrangea tout en se revigorant d’une bonne boisson offerte qu’il accepta sans tourments. Voyant son frère toujours agacé par la tournure qu’avait pris son arrivé, Gooz lui fit cette remarque toute personnelle, non point forte pour ne pas déranger :

Ils n’ont fait qu’exécuter leurs ordres de protection à l’égard de ce conseil. Aussi rudes soient ils, je suis persuadé qu’ils ont donné acte du meilleur d’eux même, tant qui leur fût possible. Regardez, je suis entier, cela va, merci. Il faut dire qu’ils ont du être déçu de ne point voir venir Sœur Bernadette.

Prenant le dessus sur ses émotions passées avec cette dernière phrasée, Gooz resta attablé, écoutant Snipe lui faire gentiment part de la volonté de Zélandra. Il resta alors à écouter attentivement chacun des intervenants. Tantôt fronçant sourcils, tantôt ampli de lumière conciliante, puis pensa ne pas davantage retarder son temps à la parole. Dans le silence installé, il se leva lentement, salua respectueusement le commandeur Zelandra et son entourage, regarda, souriant, l’assemblée remarquable dans un mouvement circulaire, puis trouva le courage de prendre la parole au sein d’eux, d’une tonalité contenue.

Bonjour,

Je me nomme Gooz, Père Gooz. Veuillez tout d’abord m’accorder vos excuses quand à mon intrusion de ces derniers instants. Il m’a fallut remplacer en dernière heure Sœur Bernadette, restée, par contrainte involontaire, cloîtrée dans ses quartiers. Elle vous prie par ailleurs de ne point trop lui en tenir rigueur. Ceci étant dit, inutile de dépenser davantage de temps en conciliations inutiles. Vos regards suffisent à me répondre.

Je fais partie du Prieuré de Sion, tenu d’une main dévouée par notre vénérable Prieur Gil.

Marquant un temps de pose en scrutant l’entourage, la ferveur sembla s’emparer du Père Gooz.

Mystérieux, abjects, malveillants, noctambules intrigants, formation sectaire suicidaire, association d’adeptes du larcin, comploteurs latents ! Egalement veilleurs, progressant au gré des opportunités ! NON ! Nous ne sommes pas de ces acabits ! Ne croyez Pas en ces vociférations sataniques, ils viennent d’ennemis lointains …

Bien au contraire, nous ne sommes qu’une simple association de moines et moniales. Sérénité et bienveillance font de nos prières des cantiques. Nous sommes à votre écoute chers frères et sœurs, et très chers enfants. De toute couche sociale, de toute volonté, nous avons fait foi de vous soulager lorsque les malheurs vous accablent. D’où que ces vilenies proviennent ; exilés, royalistes voir, par là même, certains Cartelois, nous faisons cause commune envers tous les félons. Oui, votre objectif est nôtre !

Au service du Cartel de Brumebois nous nous sommes assignés, depuis quelques temps déjà, lorsque nous arrivâmes sur les terres d’Alidhan. Et il est vrai que nous ne le fîmes pas sans réflexions !

Je puis vous faire partager notre secret, puisqu’il ne doit pas y en avoir entre frères.

Nous recherchons une relique. Le saint des saints. Le Graal. Ce calice, éternelle convoitise, est une clef qui ne doit pas nous échapper. Une clef qui ouvre les portes d’un secret qu’il nous faut protéger. Ce sont, dans le bref, des indices liés à ceci qui nous ont porté en ces lieux. Oh ! Mais j’ouïr certains se demander pourquoi aller chez les Cartellois, alors?

La raison porte un nom. Les Gardiens du Sang. Ils s’insinuent partout. Lorsque nous débarquâmes, nous vîmes, sans en comprendre les raisons, qu’ils n’avaient pas encore étalé leur malsaine activité tentaculaire chez vous. Notre présence parmis vous les ont rebuté, en second temps, vers vos ennemis qui devinrent, de ce fait, ennemis communs. Ils sont impliqués dans la triangulaire infernale, l’envenimant secrètement de leurs éructions malsaines. Oh oui ! Vigilance ne doit aucunement faiblir envers eux ! Ils sont dans notre ombre. Prêts à nous contrer.

Voici donc notre autre combat. Il nous est propre et nous l’assumons. Nous resterons dans la lumière. La véracité contre la férocité. Nous sommes les gardiens de secrets enfouis depuis l’effacement de l’Ordre du Temple. Ils savent que nul ne doit nous menacer s’il ne veut subir, dans son avenir proche, les foudres du Très Haut. Pourtant ils sont là, dans la pénombre d’une attente malicieuse. De notre coté nous prions pour des jours meilleurs, colportant notre ardeur à construire ensemble le lendemain qui nous sied.

Nous venons à vous dans la modestie et la simplicité. Nous avons détecté ici même de nombreuses valeurs qui sont nôtres et souhaitons faire front commun afin que resplendisse le cartel de Brumebois dans le miroir de ses qualités !

Ora et Labora !

S’approchant de Dragan qui semblait content mais l’esprit ailleurs, Gooz aperçu une mouche sur sa table, engluée à la volée, qui tentait de se dépatouiller d’un amalgame aux couleurs maussades. Il lui parla non sans garder visage serein.

Prier et travailler ! La première des devises qui se fait nôtre …

Revenant au cœur de l’assemblée.

Maintenant, Qu’attendons nous de ce Conseil ?

Et bien, en tout premier lieu, qu’il n’ébruite pas notre secret. Ensuite, je confie m’attendre davantage à une raison exceptionnelle pour une telle réunion. S’il n’y en a pas, c’est donc que vous-même, Commandeur Zélandra, avez pressentie le besoin pressant d’écarter tout conflit entre Cartellois. Vous savez que nous devons aller de l’avant. Votre sagesse vous honore. Nous attendons de ce Conseil qu’il nous permette d’apporter notre expérience en de simples pensées au cours des débats que vous emmènerez.

Marquant un temps de pose, Père Gooz baissa la tête comme pour se replier en lui-même. Il la releva.

Pour l’heure votre préoccupation est portée sur des méfaits qui nous sont internes. J’ai apprécié la qualité des réflexions de ceux que j’ai pu ouïr.

Il regarda chacun des derniers intervenants en souriant.

Le vol. Et bien il n’y a pas à tergiverser. Le vol c’est mal. Voler c’est exposer son âme aux limbes infernales. Néanmoins, remettons les choses à leur place.

Donner un coup d’arme et blesser son prochain c’est mal, tout autant. L’insulter, le molester, le tourmenter par la parole font tout au moins malheurs égaux. Le vol, ce n’est qu’un outil en fait. Comme tout outil, il ne dépend que de la personne qui s’en sert. Il va falloir, donc, si l’on souhaite réellement faire justice égale, juger chaque homme de ses actes à toute dénonciation, faisant de chaque cas une justice appliquée. Que ce soit pour le vol, le meurtre, le fourvoiement. Toute activité malsaine. Toute dénonciation.

Avons-nous le temps nécessaire à appliquer de ces justes mesures ? Avons-nous l’énergie suffisante pour le dépenser dans ses applications ? Je crains que non. Non parce que nous nous devons, en priorité, à la cause qui nous uni. Il va sans dire que tout décret généralisant toute particularité ne fera jamais justice égale. A moins que vous souhaitiez sacrifier les minorités, ce que je ne pense pas.

Nous pouvons, à l’encontre, trouver des raccourcis à nos sentiers tortueux. Pour ma part, Commandeur Zélandra, si j’avais à connaître, dans des cas complexes, avis sur tel ou tel voleur, je m’en enquérais auprès de Messire Zébia le treizième.

S’approchant du prénommé.

Messire, je ne puis approuver vos actes, tout comme je ne peux approuver toute forme de violence gratuite. Toutefois votre âme est encore envahie de la lumière du Très Haut. Je le pressens. Vous avez fait de votre arme un art et vous en êtes l’artisan. Je pense que tous le ressentent. Vous faites je le crains exception. Mais si votre avis vous voulez bien continuer à partager, je pense que cela pourra grandement nous aider.

Repartant se mettre face à l’assemblée, il les regarda tour à tour, plongeant ses yeux dans les leur, le regard clément.

Tous, nous avons subi des vols, ou vu les méandres qu’ils prodiguent sur une personne proche. Il n’y a là, en fait, que perte d’objet et de valeur pécuniaire. Est-ce ces objets qui font ce que vous êtes ? Est-ce cet or qui vous donne la réelle importance de votre être ? Non, ce sont vos actes qui expriment votre âme et qui font ce que vous êtes. Le mieux à faire, pour tous ces petits larcins, est de les ignorer. L’ignorance et l’oubli font les pires châtiments. Le mieux encore est d’offrir compensation à la victime par le réconfort moral voir matériel.

Toute perte n’est que temps à retrouver vos convoitises. Temps perdu à ne point suivre notre but commun. Ainsi, pour des pertes trop importantes, d’objets rares, il me parait concevable de prodiguer jugement et châtiment adapté. Un tribunal. Comment l’organiser ? Avec qui ? Je vous laisse en jauger.

Remarquant quelques signes de lassitude, il en fini.

J’apprécie grandement une telle réunion où les pensées de chacun puissent s’exprimer à valeur égale. Je vous remercie de votre patience à avoir écouté ces paroles qui me sont propres Je crois que nous devrions passer plus de temps à prodiguer plans de bataille, à présent. Bataille qui, pour autant, peut ne pas se faire que par les armes. Maintenant, je me pose aussi des questions. Veillez m’excuser de l’incertitude et du flou qui m’accapare. Quelles sont selon vous les valeurs que nous portons au sein du Cartel ? Ne vous sentez pas contraint à répondre.

Père Gooz les salua avec le plus grand respect en s’inclinant en face de chacun et chacune puis alla se rasseoir. Il ne tarda pas à vider godet. A l’écoute de ce qui s’ensuivra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:05

16 juillet 2007 - 14:29
Snipe, terriblement énervé par les paroles de Zebia, fut calmé par l'intervention de Dragan et, plus encore, par celle de Gooz. Il ferma un instant les yeux, se concentrant pour retrouver la Source... Et quand il ouvrit les yeux, ils brillaient d'une flamme nouvelle, la haine était repartie des ténèbres d'où les paroles égoïstes de Zebia l'avaient sortie.

Le Moine fit une rapide prière, puis se leva, et d'une voix calme prit encore la parole:

« - Les paroles du Père Gooz sont emplies de sagesse, tout comme celles de Night Terror auparavant.»

« - Je vous en conjure, nous devons, tous, mettre nos intérêts personnels de côté. Car, arrêtons-nous un instant à une vue plus globale de la situation : où est l'ennemi, le vrai? L'ennemi est à Nedmor. L'ennemi, dans une moindre mesure, est à Fuisserage. L'ennemi a pour nom SOLM, Mercenaires, Purgamen Cruori ou Espions de Kaldrass.»

« - Ce sont ceux-là que nous devons abattre! Et pour ça, outre le combat, les morts à répétition, le meilleur moyen d'affaiblir nos ennemis reste le vol. J'avais une grande estime pour les voleurs de nos ennemis. Mais je me rends compte désormais que même eux, attirés par les feux de l'or facilement gagné, cèdent à la tentation de voler l'ami.»

Snipe, disant cela, jetait un regard plein d'amère déception vers Zebia...

« - Les voleurs sont extrêmement utiles à notre cause, à la défense de la Liberté qui tous nous réunit ici. Il faut que nous arrivions à leur faire entrevoir, au-delà de leur propre intérêt, que la victoire se gagne aussi en dépouillant son ennemi et en laissant son ami devenir fort et puissant.»

« - Partout dans le Cartel, des voleurs ont assez d'honneur, d'humilité, de clair-voyance, et d'engagement au côté de leur alignement, que pour ne voler que l'ennemi, malgré les difficultés.»

« - J'ai tendu la main il y a quelques instants aux voleurs, ils ont craché dedans. Je leur retends la main : laissez-nous vous aider à dépouiller nos ennemis. Nous ne voulons pas d'un Cartel où l'on doive regarder son voisin en se demandant s'il ne va pas nous faire les poches. Nous voulons d'un Cartel qui vainque la Monarchie, et réinstaure la liberté. Mais la liberté s'arrête là où commence celle des autres.»

« - A savoir, la liberté de faire des erreurs, la liberté de faire confiance au cartellois!»

« - Tous, nous pouvons aider à ce que les voleurs cartellois soient craint et respectés par nos ennemis, et admirés par nos amis... C'est un défi, et nous ne le relèverons pas si nous agissons pour nos intérêts personnels. Soyons digne du Cartel qui nous a recueilli.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:05

17 juillet 2007 - 15:22
Tiens? moi qui m'attendais à du blabla sans fin, voilà qu'ils arrivent à débattre avec un certain sérieux et beaucoup de flamme. En effet ayant été victime plusieurs fois de vol ce sujet ne peut pas me laisser insensible. Il y a de tout dans cette assemblée, des voleurs, des non voleurs, des qui le défendent, des qui sont contre. Aussi je prends le temps de tout bien écouter, et les deux interventions de mon collègue nain m'amusent assez.

Zébia XIII a une point de vue qui se défend aussi. Je salue le père supérieur Gooz, un peu triste que soeur Bernadette ne soit pas des notre, c'est une personne que j'apprécie.

-Je vois que le conseil fonctionne, nous sommes tous là pour débattre des problèmes liés au Cartel, et ma foi je trouve que celà est fort bien parti avec ce débat sur le vol. Si j'ai bien écouté il me semble que tout ou presque a été dit et que les diverses parties ont eu tout loisir de s'exprimer. Aussi il serait bien que nous passions à l'étape suivante.

Je pivote sur mes talons et fait face à notre... supposée et... prétendue "cheftaine"?.

-Zélandra, chère enfant, je suppose que tu as tout entendu, et comme tu es à l'origine de ce conseil, je pense qu'il serait de bon ton que tu nous fasses part de ton avis, si tu as des idées sur la question, des propositions à faire. Tu es la cheftaine de notre rassemblement, ou me tromperais-je?
Je la regarde avec une petite moue dubitative et outrageusement moqueuse.

Un drôle de silence se pose sur l'assemblée, parfait. Beaucoup de regards sont braqués sur moi, mais le seul qui m'intéresse est bien celui de Zélandra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:06

17 juillet 2007 - 18:20
Snipe, étonné de l'intervention incongrue d'Imrail, reprit un instant la parole:

« - Imrail, le point de vue de Zélandra, pour intéressant qu'il soit, n'aidera pas, ou très peu. Ce qui compte, c'est l'avis de nos amis voleurs. A eux de répondre»acheva-t-il, lançant un regard à la ronde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:06

17 juillet 2007 - 19:19
La discussion commencait a me fatiguer... Par ailleurs, nous discutions dans le vent puisque nous n'avions aucun moyen de faire respecter une quelconque loi sur le vol... Je repondis en soupirant

-Et bien je ne m'arreterais pas de voler, que mes cibles soient cartelloises, exilees ou royalistes. Neanmoins je suis pour qu'une reglementation existe. Autant sur les lieux ou il le vol doit etre interdit que sur les personnes sur qui le vol est autorise. Cependant, je souhaite attirer votre attention sur le fait que nous n'avons au sein du cartel aucun moyen de faire respecter une telle reglementation. A moins de faire appel a l'enemi pour regler nos comptes internes ce qui constituerait une trahison inexcusable... Mais peut etre pouvons nous discuter plus largement de ce qui constitue une trahison envers le cartel et de ce qui n'en constitue pas une. Pur ma part je reste sur la position suivante, venant d'un cartellois, tout acte delibere qui renforce l'enemi est une trahison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:06

17 juillet 2007 - 22:37
Snipe leva les yeux au ciel... Las, il était las de tant de mesquineries, de bassesse, d'égoïsme... Par deux fois, il leur avait tendu une main ouverte et sincère, dans l'espoir fou d'arriver à les sortir de leur aveuglement. Par deux fois, ils avaient dédaigneusement repoussé ses propositions, pleins de mépris et d'orgueil.

Toujours à rejeter la faute sur les autres... La solution de facilité. Le Malin avait encore joué son tour habituel, masquant le coeur de ses hommes sous des rideaux d'or et d'argent, dont la lueur éclatante ravissait l'âme de ces hommes et de ces femmes, au point de les détourner de leur but.

Mais comment, comment leur faire entrevoir la vérité au-delà de leurs oeillères d'égo... Il est impossible de leur faire suivre un raisonnement logique : ils en sont incapables, incapables de répondre à des arguments sensés autrement que par les aberrations les plus incroyables!

Pourtant, le moine avait bien tenté de jouer sur le registre des sentiments, par deux fois. Aucun résultat.

La cause semblait désespérée... Il se pencha vers Gooz, l'appelant à l'aide dans ses tentatives désespérées pour arriver à leur faire entrevoir la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   Lun 26 Nov - 12:06

17 juillet 2007 - 22:44
Et ça continue, ces humains ils s'enflamment vite et pour longtemps à ce que je vois. Snipe et Zébia continuent de discuter. Sans prendre la peine de me retourner et toujours les yeux fixés sur Zélandra je lui réponds.

-Mon intervention est peut être incongrue, mais penses un peu à où tu es Snipe. Nous sommes ici dans un conseil organisé par Zélandra et en présence de Zélandra, il serait quand même bon d'avoir son avis là dessus. Un débat est fait pour que toutes les personnes puissent s'exprimer, et là tu viens de condamner d'avance les propos que pourraient avoir Zélandra. Ca n'est pas très... poli, pour parler en le restant, de ta part.

Je me retourne vers Snipe, et me rapproche de lui de quelques enjambées.

-Mettons que je suive ce que tu dis, et je suis il est vrais un des premiers enclin à le faire compte tenu de ce que j'ai plusieurs fois été victime de vols. Il faut effectivement faire quelque chose contre le vol. Dans l'absolue oui il faudrait l'interdire, mais comme l'a dit Zébia XIII nous ne sommes pas en mesure de le faire et tu n'empêcheras jamais un voleur de voler qui il veut, celà fait plusieurs minutes que vous vous renvoyez le ballon là dessus et que cela n'avance pas. Là dessus je te dirai ceci, le vol te gêne, à quoi bon vouloir couper les branches si elles repoussent, attaque toi à la source. Car si il y a des voleurs c'est qu'il y a une personne qui leur permet de le devenir, et si cette personnes est là, c'est qu'on lui a pemit de rentrer sur notre territoire, car il n'a pas toujours été là. C'est à se demander comment une personne responsable d'effets aussi nuisibles reste en toute liberté et sans être inquiétée sur nos terre? Car tout le monde sait de qui il s'agit. Je ne pense pas que l'on puisse s'en prendre au garde pour l'avoir laissé rentrer, lui ne pouvait pas savoir à l'époque. Mais maintenant que tout le monde sait qui il est, et qu'il est la source de ce fléau que tu sembles ne pas être le seul à abhorrer, comment cela se fait il alors que la garde soucieuse de la bonne marche de Cyrosh ne l'ai pas jeté dehors? Il faut croire que soit ils ont reçu l'ordre de ne pas le faire, soit ils n'ont pas réçu l'ordre de la faire, ce qui traduit clairement une chose, la personne qui commande la garde et donc qui a un rôle souverain, notez l'emploie éthymologique du terme, cette personne "souveraine" est donc d'accord, que ce soit par volonté ou par complaisance, pour laisser libre cours à la formation de nouveaux voleurs et à leurs agissements tels qu'ils les pratiquent de nos jours.

Je me retourne sèchement pour refaire de nouveau face à Zélandra.

-De toute façon, qui que soit cette personne, tu n'oseras pas t'attaquer à elle, car tu l'as dit toi même, "les voleurs sont extrêmement utiles à notre cause". Car ce faisant tu iras contre cette personne et tu encours le risque d'être considéré comme un traître à la cause ou un marginal, et tu te trahiras toi même. La solution logique est donc de trouver un cadre de loi qui règlementerai le vol, mais j'ai bien montré un peu plus tôt, et je ne suis pas le seul, que nous sommes dans l'incapacité d'une telle mesure. J'en reviens donc au début de mon résonnement, veux tu que je recommence la boucle?

Je laisse un silence planer, et dit à haute voix sans crier.

-Et pour parler plus largement je trouve étrange que Zélandra, la première intéressée par ce conseil se montre si peu présente. Et je ne suis pas le seul à penser cela n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Conseil (Admin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Conseil (Admin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez les Sacrés du ciel! :: La vieille bibliothèque :: Salle des récits.-
Sauter vers: