Bienvenue chez les Sacrés du ciel!
BIENVENU DANS LA DEMEURE DES SACRE DU CIEL!

Bienvenue chez les Sacrés du ciel!

Bienvenue dans la demeure des Sacrés du ciel.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:03

http://forum.alidhan.net/topic/5169-les-detracteurs-du-prince/

25 mai 2007 - 03:50
Assis sur sa chaise de manière nonchalente, le prince regardait son souper d'un air ennuyé. Il trouvait difficilement le sommeil et l'appétit n'y était plus depuis la bataille sur Merulik où ses fidèles l'avaient tout simplement ignoré et avaient fait fi de ses directives. Il prît un morceau de viande dans sa main et il le rejetta dans son assiette, pris de dégoût. Il se releva prestemment, sa chaise râclant sur le sol de pierre dans un bruit terrible. Ses généraux les plus importants et ses conseillers, tous attablés avec lui, relevèrent la tête, pris de surprise et dévisagèrent le prince.

Il y a un problème messire?, dit Bertrand en se découpant une tranche de pain de la miche au milieu de la table. Ce n'était pas étonnant de sa part, lui qui n'avait pas l'habitude de prendre des détours pour dire le fond de sa pensée et qui était également reconnu pour son appétit sans fond.

Si! Il y en a un!!!, s'écria Kaldrass en frappant sur la table, visiblement en colère. Vous faites comme si de rien n'était, mais je vous rappelle que nos hommes nous ont carrément tourné le dos à cette bataille! Si vous trouvez cela normal, tant mieux pour vous, mais moi je ne vois qu'un amer échec de notre part. Comment avons-nous fait pour nous éloigner ainsi d'eux? Nous ne contrôlons rien et ils nous l'ont bien fait remarquer...

Kaldrass ramassa son fourreau et le ceintra à sa ceinture. La nourriture du bastion avait un goût amer, peut-être que l'air de Fuisserage allait lui changer les idées... Il tourna les talons et laissa toutes les personnes attablées derrière lui, perplexes quant aux intentions du prince. D'un léger pas de course il passa les portes du bastion, refusant au vol l'invitation de ses gardes pour l'escorter, puis une fois qu'il eût descendit les quelques marches menant à l'imposant bastion, il ralentit le pas pour profiter de l'air pur et d'une certaine liberté qu'il n'avait que trop rarement l'occasion d'avoir.

Il rejoint rapidement les ruines, où toutes les commoditées étaient construites ainsi que la plupart des habitations occupées à ce jour. Les gens semblaient paisibles, pour la plupart dans leur demeure à s'occuper de leur petite famille. Certains clochards étaient assoupis contre des vestiges des temps anciens, alors que quelques gardes faisaient des rondes, pour veiller au bien être de tous ces gens.

Puis ses pas le menèrent vers le seul endroit où il semblait y avoir de l'activité, l'auberge. En arrivant devant celle-ci, il prit une pause, fatigué de sa marche. Il regarda la façade du bâtiment un long moment et la lumière de couleur orangée qui sortait des fenêtres closes, puis il entra dans cet endroit qui semblait si animé. Alors qu'il passa la porte, un lourd silence tomba dans l'assemblée et la troupe de musicien arrêta aussitôt de jouer. Tous les regards se portèrent sur lui...

Il s'attendait bien à cet acceuil, puisque jamais il ne sortait du bastion, même s'il essayait de se faire sentir présent plus qu'auparavant. Mais il n'était pas là innocemment, il savait très bien ce qu'il faisait et même les risques de sa sortie. Il voulait mettre les choses au clair avec ses hommes et surtout pas par communiqué, mais en face à face. La musique reprît peu à peu dans l'auberge et sous le couvert de celle-ci, des murmures s'échangèrent. Un jeune garçon, qui passait à côté de la table du prince en dansant sans se soucier de celui-ci, attira son attention. Il l'agrippa par le bras, mais sans le brusquer, et il déposa dans sa main quelques pièces puis il s'adressa à lui.

Jeune homme, j'ai un service à te demander. Va cogner aux portes des barons et demande leur de venir ici, eux ou une personne qui puisse venir parler en leur nom. Je crois que nous avons des choses à se dire, afin que l'on s'accorde l'un à l'autre. Je dois comprendre pourquoi ils ont défié mes ordres ainsi... Je te remercie d'avance.

Le jeune garçon regarda dans sa main et afficha un large sourire. Il parti en trombe, pour aller chercher les barons qu'il connaissait.

http://forum.alidhan.net/topic/5172-reponse-au-rp-les-detracteurs-du-prince/
25 mai 2007 - 20:22
Un jeune garçon arriva à un campement situé dans une clairière quelconque. Il marchait d'un pas vif et se dirigea vers la plus grande tente. C'était là que le Solitaire avait installé son quartier général, là où les combattants mené par Recca se reposaient, se distrayaient et se réunissaient pour prendre toutes leurs décisions.

Le garçon visiblement essouflé par une longue course entra dans la tente pour délivrer son message.

Le prince est à la taverne ... Le prince est à la taverne ... Hhh ... Hhh ... Et il souhaite s'enquérir avec les barons de chaque guilde... Hhh ... ou à son représentant si il n'y a pas d'autre possibilité ...

Le jeune garçon tentait tant bien que mal de reprendre son souffle.

Faites ... Hhh ... vite ... beaucoup ... guildes ... prévenir ...

Le garçon tourna les talons, prêt à continuer sa course pour répandre l'information au plus vite. Au moment où il allait franchir l'ouverture de la tente, il fut arrêter par un grand guerrier qui lui glissa quelques pièces en main.

Tiens, pour manger de la viande ce soir, tu l'as bien merité, files maintenant.

Le garçon remercia chaleureusement ce guerrier qu'il ne connaissait pas. Recca après lui avoir donnée la pièce parti voir un mage à la chevelure de la couleur du soleil couchant pour lui dire ces quelques mots.

Eldorn, le prince souhaites me voir mais mes obligations envers mes protégés passe avant une quelconque réunion, de quel ordre qu'elle soit. Je te confie la lourde tâche de représenter notre guilde. Ton éloquence n'est plus à prouver et tes convictions sont, je le sais, honorables et à la mesure des convictions de notre guilde toute entière. Fais honneur à tes pairs et transmets mes amitiés au prince. Te me transmettra le contenu de cette réunion qui a réussi à faire sortir le prince de son bastion.

Le mage se mit donc en direction de la taverne qui n'était qu'à moins d'une heure de marche de là. Il réfléchissait au contenu possible de cette réunion, tout en forçant le pas pour arriver au plus tôt.

25 mai 2007 - 21:14
un jeune garçon entra en trombe dans le salon de la guilde Liberty fatigué après une telle course:

<< Messire kanabeach58, je viens vous querir de la part de notre noble prince, il se trouve en ce moment même à l'auberge, cria-t-il le plus vite possible avant de s'effondre par terre>>

Cityhunter42 et les autres membres de la Liberty se dépêchèrent de le relever pour le poser sur une chaise confortablement.

<< Le prince Kaldrass tu dis? s'étonna le noble et puissant baron. Si cela est vrai nous devons répondre à cet appel, cependant je ne peux pas m'y présenter en personne faute de problèmes plus importants en ce moment que je me dois de résoudre au plus vite>>

Cityhunter42 se leva dès les paroles de son baron:

<<Je me permets de porter ma candidature pour vous représenter auprès de notre souverain, je dois de nombreuses dettes à cette guilde après mes nombreuses erreurs, déclara-t-il>>

Les autres membres de la noble Liberty aprouvèrent et le baron déclara:

<< J'accepte ta requête car tu m'es un élément important et j'ai donc toute confiance envers toi. Pars au plus vite et ne te fais pas attendre par le prince, prouvons notre fierté et notre honneur envers lui et prouvons aussi notre valeur auprès de tous les éxilés!! Pars mon ami et ramène nous de bonnes nouvelles ainsi que l'honneur !>>

Le sourire au visage, fier d'avoir le respect et la confiance de ses amis de la Liberty malgré ses erreurs passées, cityhunter42 prit ses affaires qu'il mit dans sa besace et s'en alla en trombe avec le jeune garçon après que son noble baron, qui est aussi et surtout un ami, ai versé quelques piècettes au messager de son prince.....

25 mai 2007 - 22:17
Mérulik, 19h, au QG de l'Escamote (pas trop loin du cimetière)

Raoul trépignait : il mourrait d'envie de rencontrer son Prince, et lorsqu'il avait appris que le souverain légitime du royaume appelait les guildes exilées à le rencontrer, il n'eut qu'une idée en tête : être l'émissaire choisi par sa guilde, l'Escamote.
Il attendit patiemment ses camarades et son baron bien aimé pour leur annoncer la nouvelle et sa volonté d'assister à la rencontre.

Raoul prit la parole :

"Voilà voilà, notre bon Prince a des états d'âme, et je pense qu'il serait de bon ton d'aller lui remonter le moral. J'ai toujours rêvé de le rencontrer alors je me propose pour être l'émissaire de la guilde, mais évidemment ce rôle irait peut être mieux à notre baron ou à qui vous voudrez.
Je réfléchis à ce qu'on doit lui dire pour le rassurer sur la fidélité de ses sujets, en même temps je n’aime pas trop raconter d’histoires, alors ça risque de n’être pas facile...
C'est vrai que la plus grande partie des exilés s'en moquent un peu du Prince.

Comment redorer le blason de notre camp ?
Sachant que militairement on ne peut pas faire grand chose, je ne vois pas trop les options qu'on a. Je propose de rajeunir l'image du Prince en organisant un festival de musique jeune aux ruines de Tasour, et de coller son portrait sur les murs de Fuisserage, bien coiffé et beau comme un Prince (parce qu'il le vaut bien), bien qu'il soit Roi, n'en déplaise au traître Galoregor, ça comblera son déficit d'image comme on dit."

Là, il y eut comme un blanc, un ange passa et chacun repoussa sa choppe, bien que la bière du fossoyeur fut toujours aussi bonne, elle semblait donner des idées étranges, et ce n'était pas le moment de divaguer.
Raoul se passa la main dans la barbe, puis s'essuya le front, et reprit :

"Sérieusement, ne je vois pas trop. Je pense qu'on peut se permettre de dire qu'on vit comme des paysans à Fuisserage, que c'était normal au début, on se fait virer de Nedmor, on se contente d'un camp sommaire en attendant qu'il reprenne le trône, mais là ça fait 8 ans, ça commence à faire long de vivre dans la boue et les ruines avec des marchands qui vendent rien par rapport même aux cartellois qui vivent dans des arbres, c'est pas digne du souverain légitime du royaume.
Et puis les jeunes savent même plus pourquoi ils se battent, ils ont connu que la guerre, les raids ennemis le soir, à part rêver d'aller raider Nedmor ou Cyrosh, ils ont pas d'idéaux, ni même d'idée sur comment cette guerre à commencé.
Enfin bref. Il y a de la solidarité chez les exilés, sûrement plus que dans les autres camps mais on est faibles et pauvres. Je pense que si le Prince trouve un moyen d'améliorer les conditions de vie à Fuisserage, on retrouvera déjà un peu de joie à l'idée de ce battre pour lui."

La discussion se prolongea, des idées fusaient, puis vint le moment de la désignation de l'émissaire. Raoul se présenta.

Ratounologue, le mage charismatique si connu chez les cartelloises, acquiesça :
"Effectivement, même si tu dis des bêtises à la taverne quand tu es... fatigué..., comme rejoindre le cartel, en tant que l'un des rares exilé ayant combattu à cette guerre, tu peux fièrement représenter notre guilde au conseil.... "

Raoul rougit à l'évocation de la soirée précédente. Il avait un peu de mal à s'en souvenir pour tout avouer, et peut-être certaines parole lui avaient échappées.

Mistermagoo, le fier baron de la guilde, auquel tous étaient dévoués, pris enfin la parole à son tour :
"Etant donné votre expérience, mon cher chevalier, et votre enthousiasme pour être notre émissaire auprès du conseil, je préfère vous laisser la place et je vous apporte mon soutient pour cette tâche."

Raoul était fier : il allait pouvoir enfin rencontrer celui pour qui il sacrifiait tant, maintenant, il préparait ses arguments et ses affaires avant de se mettre en route pour Fuisserage. Il avait foi en son prince, de cela il était sur, et il espérait que le soutient qu'il apporterait au nom de l'Escamote ne serait pas vain, et redonnerait confiance au bon Kaldrass.

26 mai 2007 - 17:17
Lorsque le jeune homme arriva à l'endroit au QG des inquisiteurs, il entendit tout d'abord de grandes discussions au niveau du cours de la poudre de fée, devenu exorbitante à acheter, de la cervoise, qui n'était plus ce qu'elle était au bon vieux temps, et de maintes autres choses.En tendant l'oreille, il put même détecter quelques railleries concernant la vielle masse de chêne du baron, et de sa veste pleines de trous, à un point tel qu'on n'en voyait plus les lambeaux qu'à de rares endroits épargnés par les coups répétés.

Lorsqu'il l'eut repérée, il ouvrit la porte qui émit un léger grincement.

"On devrait penser à l'huiler?",plaisanta un des chevaliers de cette modeste guilde.
A mon avis, on devrait surtout écouter ce que ce jeune homme a à dire,répliqua jujuX, tel qu'il se faisait appeler.
le messager, en habits de danseur, semblait impressionné par le nombre de guerrier et par le nombre d'armes diverses et variées, telles que des bâtons, des épées courtes, longues, larges, fines et de grands arcs pendant des murs décorés avec gout.
Il regardât tour à tour les chevaliers et le baron, puis se décida enfin à prendre la parole:
"Messires...noble moines, nobles serviteurs de Kaldrass...Le prince souhaiterait voir un de vous, le baron ou un de ces chevaliers, pour deviser de l'état de nos forces.
-Dans ce cas, j'essaierais de l'honorer de ma présence, de sorte que notre modeste contribution puisse aider les éxilés.",décida le baron

Après avoir remercié le messager d'une poignée de pièce, jujuX s'engagea dehors, dans le froid de la soirée.

28 mai 2007 - 11:20
Toujours en vadrouille, Sykkens chasser tranquillement dans la forêt quand soudain il aperçu un jeune garçon courant a toutes allures, il le stoppa d'un geste en lui agrippant l'épaule:

-"Qu'y a t-il à courir ainsi le soir et que fait tu seul dans cette forêt?
-Je suis un envoyer du prince Kaldrass, il réclame a sa table tous les barons Exilés!
-Mais pourquoi donc?
-Je sais juste qu'il les réclame de toutes urgence, messire.
-Donne moi cette missive que je la regarde de mes propre yeux."

Sykkens lu attentivement la missive puis après un moment de repis, déclara d'un air inquiet qu'il irait à la rencontre du prince.
Il donna quelques pièces d'or au gamin puis repartit aussi simplement qu'il était arriver, marchant d'un pas lourd mais sur.

-"Merci mon prince! Je n'oublierait pas votre acte!
-*murmurant* Si seulement tu pouvait dire vrai..."

Sykkens rentra chez lui, déclara qu'il devait rejoindre le prince le plus vite possible, prix son épée qui lui avait servi durant toutes les années passer dans fuisserage, une miche de pain et partit en direction du bastion du prince, il était enfin venu le temp de faire une action noble auprès du prince car il était si longtemps rester dans l'ombre a cause de son jeune age, maintenant il était un homme et prenait raison de c'est actes.

28 mai 2007 - 19:29
Les chevaliers de la guilde -Semper Fidelis- étaient en pleine réunion, afin de préparer leurs affaires du lendemain, lorsque tout à coup, l'homme de garde ce jour là fit son entrée:

- Excusez-moi de vous déranger durant votre réunion, mais il y a à la porte un jeune garçon désirant absolument parlé au baron. Dois-je le faire entrer?

Le baron acquiessa, et le jeune entra:

- Bonsoir nobles baron et chevaliers! Je viens vous informer que le Prince est en ce moment même à l'auberge et demande à ce que tous les barons le rejoignent pour discuter des affaires des exilés.

- Et les -Semper Fidelis- répondront toujours présents à leur Roy! Merci pour cette information. Je t'aurais bien donné quelques pièces en remerciement, mais vu le bruit que tu fais en marchant, j'imagine que tes poches sont déjà pleines! Je ne vais donc pas t'accabler d'avantage...

Sur ces mots, mister875 se leva et demanda à Pistach de prendre le commandement du campement en son absence. Après avoir revêtu sa cuirasse et pris son épée, il s'élanca d'un pas décidé en direction de l'auberge où son Roy l'attendait. Mister espérait que cette réunion ferait enfin évoluer les choses du bon côté, car les exilés ont vraiment besoin d'un soutien de leur chef, après les nombreuses trahisons auxquelles ils ont été confronté ces derniers temps...

28 mai 2007 - 20:33
Dans le quartier général des Bourrins et Cie:

Barrax: Bon, maintenant que vous savez les dangers que vous croiserez à Mérulik, je pense que je peux vous laisser discuter de notre prochaine réunion concernant le commerce et la commande de nos armes pendant que nous mangeons et je suggère que vous...

Quelqu'un frappa à la porte de la maison

Taigong: Qui cela peut-il bien être ? un nouveau jeune exilé voulant combattre à nos côtés ?

Barrax ouvrit la porte et vis le jeune homme de l'auberge qu'il connaissait depuis longtemps

Barrax: Que nous veux-tu ?

Le garçon: le Prince Kaldrass est arrivé à l'auberge et... *respire et un coup* demande à voir le baron de chaque guilde exilé.

la guilde entière: QUOI ?!?

Rauben: Il doit vraiment se passer quelque chose de grave pour que notre bon roi nous convoque.

Barrax: Effectivement. *se tourne vers le jeune homme* j'irai me présenter à lui, je te remercie de nous en avoir informé, en attendant, bois un bon verre avant de repartir dans ta course.

Le jeune homme accepta, bu un verre d'eau et quitta le quartier général

Barrax: J'aurai aimé que vous m'accompagniez, mais comme l'a dit ce garçon, je dois y aller seul.

Le baron prépara son armure et son épée

Je vous ferais part de mes informations.

Et barrax partit dans la nuit en se repérant avec la lumière des fenêtres de l'auberge au loin

Sur le chemin Barrax se posa pleins de questions

Que peut donc vouloir Kaldrass pour se presenter enfin en public ?
Je pense qu'il est grand temps de lui présenter notre guilde, nous les Bourrins et Cie, guilde qui restera fidèle à Kaldrass quoi qu'il arrive !

29 mai 2007 - 16:27
Anamaladar dormait dans sa tombe privée au cimetière de Fuisserage depuis quelques jours lorsque un bruit le réveilla. Ce n'était pas le bruit qu'on entendait habituellement lors des raids ennemis. Aucun cris de terreur, aucun corps tombant au sol, Anamaladar devait aller voir ce qu'il se passait...

-Hey, fossoyeur, sors moi de là, que j'aille voir ce qu'il se passe.
A peine le moine fut il sorti de sa tombe qu'un garçon le bouscula.
-Hein? Yoh! Qu'est ce qui te prend, gamin?
-Oh rien monsieur, je dois avertir tous les barons que le Prince Kaldrass veut les voir. Et les plus gentils me donnent même quelques pièces pour le dérangement...
-Aaaaah, et ça marche bien, ton affaire?
-Oui oui, monsieur, j'ai déjà reçu 19pièces! Mais toi, t'es trop sale pour être un baron, donc tu me dois rien.
-... Donne moi tes pièces, ou je t'assassine, morpion.
-T'en es même pas capable, vilain monsieur!

Anamaladar n'eut d'autre choix que de laisser ce garçon s'en aller, car la nouvelle apportée par celui-ci était plus importante qu'une quelconque injure. Le moine envoya une missive à son chef de guilde pour l'avertir. Malheureusement, celui-ci était pris, et chargea son fidèle chevalier d'assister à la réunion.

*Moi? Mais, je ne l'ai jamais vu moi, ce prince Kaldrass. Les rares fois où il s'est montré en public, j'étais dans ma tombe. Au moins, je l'aurai rencontré une fois dans ma vie. Et qui sait, je participerai peut être à une phase capitale quant à l'évolution de la guerre.*

Anamaladar se rendit donc à l'auberge. Il n'était pas le seul, et faisait pâle figure comparé aux autres seigneurs présents. Sa toge était déchirée, recouverte de son propre sang, sa massue en chêne était ridiculement petite, ses pieds étaient nus, et ses séjours répétés au cimetière lui donnaient un air de mort-vivant.
Cependant, il ne se débina pas, s'ajouta au petit groupe.
-Je suis Anamaladar, chevalier et représentant des B.Z.H. Même les plus petites guildes doivent avoir le droit à la parole.

29 mai 2007 - 20:01
Vers minuit, au point de rassemblement des -=P.W.=-, les chevaliers et le baron s'étaient réuni pour une éventuelle attaque sur l'ennemi alors que les autres membres étaient de garde dehors.

Hamidou était caché du haut de sa tour de garde et vit un homme courir vers le point de rassemblement. Hamidou siffla pour prévenir les autres et Flo, Erwan et Alviss sortirent de leur cachette pour se préparer à leur défense puis, Hamidou leur fît signe qu'il s'agissait d'un éxilé. L'homme, éssouflé se fît arrêter par Alviss :
- Où vas-tu comme ça jeune éxilé ?
L'homme lui répondit :
- Je suis envoyé par le prince Kaldrass et m'a donné pour ordre de prévenir tous les barons que le prince se trouve à l'auberge en ce moment même.
Flo, un peu inquiet, lui dit :
- Comment pourrait-on être sûr que tu n'es pas un ennemi qui se fait passer pour éxilé ?
L'homme sortit de sa cape de soie, un petit parchemin. Il le déroula et le montra à Flo
- En effet c'est bien un envoyé du prince Kaldrass. Erwan ! Vas prévenir le baron !
Erwan partit aussitôt prévenir le baron. Le baron Mamah était là avec ses chevaliers Legolas, Blackcobra, Gothyer et Pierrafeu.
- Il faudra donc essayer d'attaquer de ce côté et..., Mamah fût interrompu par Erwan
- Cher baron ! Un envoyé du prince Kaldrass viens d'arriver et dit que le prince est en ce moment à l'auberge.
- Fais le entrer !
Erwan partit le chercher et fût déjà revenu au bout de quelques secondes avec l'envoyé du prince.
- Alors comme ça tu es un envoyé du prince Kaldrass ! Que pourrait-il y avoir de si important pour cela ? Lui demanda le baron
- Je ne peux rien vous dire pour le moment mais voici le parchemin qui 'a été confié.
Sur ces mots, il le lui montra à lui aussi.
- Très bien ! As-tu d'autres barons à prévenir ?
- Oui il m'en reste encore quelques-uns.
- Je vois que tu as l'air essoufler alors Legolas tu vas prendre ce parchemin et prévenir les autres barons restant, cet homme te dira ceux qui reste à prévenir.
- Très bien cher baron, répondit Legolas.
Il posa quelques questions à l'envoyé puis partit à la recherche des barons.
- Quand à vous Pierrafeu et Blackcobra, vous allez m'accompagner jusqu'à l'auberge ainsi que le serviteur. Puis une fois arrivé nous verrons bien.
Gothyer, un autre chevalier, lui demanda :
- Et moi ? Que dois-je faire ?
- Toi tu vas allez prévenir les autres qui attendent dehors qu'ils peuvent rentrer chez soi, puis tu reviens ici attendre avec Goofyduck, Axel-XIII et Laurent. Si nous ne sommes pas revenu au matin, venez nous rejoindre.

Le baron, ses deux chevaliers et le serviteur du prince partirent en direction de l'auberge et une fois arrivé, le baron dit :
- Vous deux, en désignant ses chevaliers, vous m'attendez ici.
Le baron s'approcha de la porte, l'enclencha et l'ouvrit.

Que pouvait-il bien se passait derrière cette porte ?

30 mai 2007 - 12:49
Le magicien Hippolyte attendais toujours dans la salle de réunion de sa guilde des nouvelles de son baron et des autres chevaliers de sa guilde car il voulait leur dire que le prince kaldrass était à l'auberge mais voyant qu'ils n'étaient toujours pas là au bout de 2heures, déchiré entre l'attente et la peur que le prince parte, il décida quand même de partir le voir. Même s'il était déjà bien fatigué de la longue journée qu'il venait de passer il représenterait sa guilde du mieux qu'il pourrait.

30 mai 2007 - 18:28
Sorme revenait au Q.G. de kaldrassduo quand le cri d'un enfant lui cassa les oreilles.

"Place ! Place ! Place ! J'ai une missive du prince !"

Sorme se fit bousculer et tomba, mais accrocha le pied du gamin qui tomba à son tour.

"Aïe !"

"Pourquoi cours-tu comme ça ?"

"J'ai une missive plus qu'importante pour les chefs de guildes alors lâche-moi !"

"Donne-moi cette missive !"

"Mais t'es pas un chef de guilde, toi, alors pourquoi je te la donnerais ?"

*Soupir*
"Je suis dans une guilde. Je peux donc faire passer cette missive."

"Je ne te fais pas confiance, t'a pas une bonne tête !"

"Ca faisait longtemps que l'on me ne l'avait pas sortie celle-là! Bon alors... -sorme sortit un petit sac rempli de sa bécasse- 200 pièces, ça te va ?"

"D'accord... mais tu la donnes bien au baron de ta guilde..."

"Baronne, mais bon ça ne change rien... Je la donnerai, fais moi confiance. Allez vas, ton devoir t'attend !" (petit rire intérieur)

pfff

L'enfant s'en alla en courant comme il était arrivé.

Il est motivé dit donc !


...Plus tard au Q.G. de kaldrassduo...

"Missive de la part du prince", cria sorme car tout le monde parlait.

"Quoi ? J';ai mal entendu... Tu as bien dit que le prince nous avait envoyé une missive ?", dit l'un des membres.

"Eh bien ! au moins tu n'es pas sourd !"

"Quoi ? ! Nous avons réellement une missive du prince ?!"

"Oui, la voici... En gros, elle dit que les chefs de guildes ou leur représentant(e)s doivent venir immédiatement à l'auberge pour discuter avec le prince d'un problème.

"Je suis trop occupée pour y aller !" ,s'exclama biscottte, la baronne.

"Bon alors, qui se décide à y aller ?"

(silence général)

"Surtout, pas tous en même temps !" s'exclama la baronne.

Tous désignèrent sorme du doigt.

"Ok j'ai compris... dois-je vraiment y aller ?"

Tous les membres dirent oui et la baronne confirma d'un hochement de tête.

"Je vois alors..."

Sorme sorti alors du Q.G. pour se diriger vers l'auberge...

31 mai 2007 - 22:27
Ayant terminé son entrainement au tir à l'arc dans la forêt de Stannyfest, IrViNe s'adossa à un arbre pour récupérer. Il restait là, pensif, quand soudain, une flèche vint se planter sur le tronc de l'arbre où il se trouvait, à quelque centimètre de sa tête. Une flèche tirée avec une telle précision n'a put être décochée que par l'un de ses disciples de la Flèche Foudroyante.
Un message était enroulé autour de la flèche. Il l'ouvrit, c'était un message de Vindi, son ambassadrice.

"Cher IrViNe,

Je t'envoie ce message pour te prévenir d'une nouvelle importante. Un jeune homme envoyé par Kaldrass est arrivé dans notre repaire. Il dit que notre roi convoque tout les barons auprès de lui afin de s'entretenir avec eux. Je croit que cela a un rapport avec la bataille de Merulik à laquelle nous n'avons pas participé.

Le roi n'avait pas l'air bien, je pense que tu devrais t'y rendre.

Vindi"

IrViNe se souvenait de cette bataille. Il fut bouleversé car il s'inquiétait sur l'état d'esprit de son roi, et à la fois il était excité à l'idée de le rencontrer car il n'en avait pas eu beaucoup l'occasion.
Il s'empressa de ranger son arc et ses flèches et de rejoindre l'auberge...

04 juin 2007 - 22:48
Le clair de lune faisait tranquillement jouer les ombres d’une scène étrange. Un mystérieux personnage était assis sur une bûche près d’un marais d’où émanait des odeurs nauséabondes et il semblait ramasser des herbes et des champignons de différentes formes et grosseurs. Il peut vous semblez bizarre qu’il cueille cela en plein milieu de la nuit, un soir de pleine lune, mais la nuit, il y avait toujours moins d’ennemis dans les environs. N’importe quel observateur pouvait constater qu’il n’était pas totalement absorbé dans sa tâche, car ses mouvements étaient saccadés et il avait l’air tendu. Quelque chose devait le tracasser.

Tout à coup, il entendit un cri d’enfant et, quelques secondes plus tard, il vit la personne qui avait lâché le cri qui courrait à perdre le souffle. L’enfant était suivi par un vil royaliste qui lui voulait sans doute du mal. Saisissant sa chance, le moine se jeta sur le guerrier et l’acheva avec un coup rempli d’une sublime puissance divine qui lui enleva par contre tout son énergie magique.

Avant que l’enfant ne reprenne son souffle, il lui dit :
« Je t’attendais justement. Tu es bien jeune pour te promener dans les bois, seul. Une chance que ton message n’est pas tombé entre les mauvaises mains de ce Royaliste. Mais, j’oubliais de me présenter, je m’appelle Patrix, fidèle moine de la guilde des Archers de Kaldrass. »

Le gamin prit la parole d’un air interrogateur et, entre deux souffles, il répondit :
« Comment pouviez-vous m’attendre? Je ne vous connais même pas et comment saviez-vous que je dois livrer un message de la plus haute importance pour les exilés. »

Patrix lui expliqua qu’il avait eu vent de sa visite dans un de ses rêves prémonitoires et que le rêve lui indiquait que quelqu’un allait être en danger et qu’il devait être sauvé s’il voulait continuer de porter son message très très important. Il lui dit, par compte, qu’il ne sait pas ce que contient le message, mais qu’il savait où et quand il devait le trouver.

Le gamin, qui avait repris son souffle, dit tout haut et tout fort :
« Je vous dois la vie et j’ai maintenant une entière confiance en vous alors, je vais vous dire ce que contient ce message : Le roi Kaldrass… »

Mais Patrix l’arrêta d’un signe de la main et il dit à voix base cette fois :
« Chut, se message à de l’air trop important pour que des royaliste l’entende, car je sens la présence de quelqu’un dans le coin autour de nous. Allons rapidement au campement de ma guilde pour que tu livre le message en personne à mon baron. »

Rendu devant le campement et après avoir donné le mot de passe aux gardes, la gamin et Patrix se rendirent directement voir Meti, le baron. Quand ils furent à son chevet, l’enfant fut attristé de le découvrir dans un si minable état, couché dans son lit. JusJus lui expliqua qu’ils revenaient d’un raid chez les Cartels et qu’il avait subi de lourde perte. Les blessures du baron avait réussi à être soigné, mais il avait encore la jambe cassée, car les moines avait manqué d’énergie pour la lui soignée. Il faudrait attendre à demain.

Le gamin, qui avait hâte de repartir, commença à divulguer son message qui lui brûlait les lèvres :
« Le roi Kaldrass est à l’auberge et il veut que tous les barons ou un de leur représentant aille le rejoindre le plus vite possible. »

Dormeuse13 entraina aussitôt le jeune à l’écart de la chambre, car elle présentait qu’une discussion enflammée qui allait bientôt éclatées. Elle en profita aussi pour lui offrir à manger, car elle refusait qu’il reparte le ventre vide pour finir sa mission.

Dans la chambre, Meti enchaina :
« Les astres avaient raison (il pouvait lire dans les étoiles, une technique apprise chez son peuple, les elfes), une période de changements et de bouleversements est en train de commencer. Tant qu’à vous, braves chevaliers, aidez-moi à sortir de cette chambre pour que j’aille voir notre roi bien-aimé. »

Tous se mirent à protester et pierrot s’écria alors :
« Il n’en est pas question, dans votre état vous vous retrouverez dans le cimetière, tué par un traître et nous ne serons guère avancés. Nous aurions pu vous soigner, mais nos moines n’ont plus d’énergie. Envoyez donc un représentant en qui vous avez totalement confiance comme l’a dit le gamin. Prenez donc galzra. »

« Jamais au grand non jamais, s’exclama Meti entre deux râles de douleur. Pour une fois que le roi est à l’auberge, je ne manquerais pas cette seule chance que j’ai de le voir et lui prouver en personne notre honneur et notre bravoure. Pour tout l’or du monde je ne ferais jamais cela. Non et Non! »

« J’ai une idée, poursuit Tordoir! Nous avons juste à faire une civière et à vous faire accompagner par deux de vos fidèles archers pour vous rendre à l’auberge et rendu là-bas peut-être qu’il y aura un moine qui a encore toute son énergie pour vous soigner. Et vous aviserez rendu là-bas. Aller et que ça saute, il faut faire vite. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Meti, galzra et Cali50 partirent silencieusement dans la nuit en se cachant dans les ombres pour ne pas se faire attaquer par surprise. Après une demi heure de marche, ils arrivèrent dans le village, car la route entre leur campement était situer dans la forêt. Se laissant guider par la senteur de la nourriture qui cuit, ils arrivèrent rapidement devant l’auberge sans encombre. Ils rentrèrent sans se souciez des regards ahuries et des questions qui fusaient de partout.

05 juin 2007 - 22:49
Le baron Pimousse, accompagné de ses deux ambassadeurs Jemsie et Artorus, se promenait aux abords de la Cité de Venecia. Ils discutaient de la campagne de recrutement qu'ils venaient de lancer, ainsi que des affaires internes à leur guilde.

Au détour d'un buisson, Artorus vit un petit corps allongé sur une souche. Jemsie se dirigea alors vers ce corps qui semblait respirer avec très grande difficulté. Les trois Vénéciens, après avoir adossé le corps contre un arbre, purent voir ses lèvres bouger. Pimousse donna alors à boire à cet enfant. Il ouvrit alors la bouche et dit ces quelques mots:

Merci de cette aide que vous me procurez! Le Prince Kaldrass m'a confié une mission et je me dois de l'accomplir coûte que coûte... Notre Prince souhaite convoquer tous les Barons des Guildes Exilées... C'est pourquoi, Pimousse, vous ou un de vos représentants, vous devez vous rendre à Fuisserage... A ce que j'ai compris, Notre Prince souhaite mettre certaines choses au clair...

Le jeune garçon se remit vaillamment sur ses pieds, respirant profondément, visiblement prêt à se remettre en route.

Pardonnez-moi de ne pas rester plus longtemps à vos côtés, mais je dois me rendre encore dans bien d'autres Guildes...

Jemsie eut juste le temps de glisser dans la poche de l'enfant de la nourriture ainsi qu'une outre d'eau... Les oiseaux des forêts s'envolèrent et l'enfant disparut du sentier...

Les trois compagnons retournèrent aussi vite qu’il était possible au quartier général de Venecia, et réunirent immédiatement tous les membres de la guilde. La concertation fut courte, il fallait au plus tôt se rendre auprès du Prince.

Pimousse avait malheureusement bien du travail à accomplir. Il était tiraillé entre son devoir envers les siens, et son devoir envers le Prince Kaldrass. Son choix n’était pas aisé, mais il du se rendre à l’évidence : il pouvait choisir un de ses compagnons pour le représenter auprès du Prince Kaldrass, tandis que lui seul pouvait venir à bout de ses autres tâches.

Il écrivit alors rapidement une lettre adressée au Prince, lui assurant le soutient inébranlable et sans concession de la Guilde Venecia. Lors du premier appel du Prince, la guilde était encore peu puissante, et ses membres pas assez expérimentés pour pouvoir aider efficacement le Prince. Mais désormais, tous étaient prêts à donner leur vie pour que le Prince Kaldrass retrouve enfin sa place légitime.

Tous ses compagnons étaient dignes de confiance, et il décida de confier la lettre qu’il venait d’écrire au premier membre de sa guilde qu’il croiserait. Ce fut Jemsie qui fut alors chargée d’emmener cette missive à son destinataire.

Elle rassembla aussitôt ses affaires, le document précieusement gardé sous sa veste. Après un bref au revoir à ses compagnons, et la promesse à son baron Pimousse de représenter dignement Venecia, Jemsie se rendit au plus vite au lieu de rendez-vous donné par le garçon. Mais avant même de franchir les portes de la cité, Lancedragon se joignit à elle.

Permettez-moi, ma dame, de vous accompagner jusqu’au lieu de rendez-vous. Les environs de Fuisserage ne sont pas surs, par ces temps obscurs, et vous devez arriver saine et sauve à l’auberge pour pouvoir rencontrer notre Prince.

Le trajet se déroula sans problème. La lourde épée scintillante de Lancedragon et le carquois remplie de flèches acérées de Jemsie y étaient sans doute pour quelque chose.

A l’auberge, plusieurs Exilés avaient déjà répondu à la convocation du Prince, certains connus de tous pour leur bravoure. Jemsie et Lancedragon se mirent à l’écart, dans un coin de la salle, observant leurs compagnons, barons et autres représentants de nombreuses guildes. Souvent, Jemsie touchait l’endroit où se trouvait la lettre, sa nervosité augmentant en pensant à l’importance de sa mission, et surtout à l’idée de rencontrer le Prince…

06 juin 2007 - 07:21
*Par une belle nuitée, douce et chaleureuse, Sir_SiegfriedS et ses compagnons d’armes les Espions de Kaldrass se délectaient au comptoir de la prestigieuse taverne qu’ils avaient conquise*

Soudainement des hurlements se firent entendre au loin des plus incompréhensible, et le bruit ce rapprochait irrémédiablement de notre taverne, nous étions tous rassemblée autour de l’entrée et attendions de voir arriver ce fauteur de trouble… Au fur et a mesure que le bruit se rapprochait l’echo devenait de plus en plus compréhensible ….Frieds… . Sir…… Sir_SiegfriedS ….

C’est a ce moment la que nous prime conscience que ce bruit était prémédité et qu’en fait nous étions réellement rechercher. Seimanden se rua a l’étage avec sa lunette pour essayer d’apercevoir quelque chose et d’un coup on entendit un esclafement de rire… ahahaha ahahaha

Seimanden descendant des escaliers en riant me dit oh ce n’est pas plus qu’un jeune apeuré qui nous recherche avec une missive. A ce moment la, le jeune garçon entra par la porte battante en s’écriant Sir_Siegfrriii.....iedS et il s’écroula au sol. Blackangel, Zelda et Tom64 se chargèrent de le relever et de l’installé sur la banquette en demandant a notre invité de passage handeur de lui prodigué les premiers soins …
Pendant ce temps, Sir_SiegfriedS s’occupait de la missive, et visiblement l’heure était grave …

Les Amis Voici une Missive venant du prince, qui apparament n’est donc pas mort … mais bel est bien caché quelque part …
Sir_SiegfriedS lisant attentivement et déchiffrant mot par mot la missive que l’enfant lui avait apporté car elle était toute souillée, tout en relevant la tête et annoçant a ces amis…

<<L’heure est grave, le prince demande que chaque baron de chaque guilde ou leur représentant légaux se rende a l’auberge pour une réunion secrète…>>

Sir_SiegfriedS sentait qu’il ne pouvait rejeter cette responsabilité sur aucune des personne présente dans la guilde, non pas parce qu’elle n’avait pas confiance juste parce que le fait d’être baronne lui impose d’assumer ses responsabilité !

<<Les amis, je m’armerais copieusement, et j’irai parler au nom de tout et toutes au prince de Kaldrass….
Même si selon moi, il aurait pu s’adresser directement aux plus puissants des Exilés l’ayant suivit …
Il en est ainsi malheureusement…>>

Sir_SiegfriedS pensive embrasa la lettre avec la torche de l’entrée et la jeta dans la cheminée, puis elle partit voir le jeune garçon ...

<<Sa va mieux

-Oui madame ….

-Comment t’es tu faite toute ses blessures ?

-Très simplement, j’ai dut allez voir toutes les guildes des plaines aride d’Alidhan et je suis tombé sur des guildes cannibales, des sans fois ni lois, et des traitres qui ont essayé de m’assassiné…

-Humm, je vois … As-tu terminé ta mission ? Et surtout n’a tu pas de famille ?

-Non… Galoregor décimé notre village …

-Satané roi de malheur ! Ne t’en fait pas notre tavernier te prendra sous son aile, ici il fait bon vivre, la nourriture et les boissons sont excellentes …

-Merci infiniment grande dame …

-Ne t’en fait pas les Espions de Kaldrass se sont enfin rassemblée, nous sommes déjà une grande guilde auquel un groupuscule viens de s’ajouter diriger par le vaillant Angel_Spawn … Pour montrer au Prince que si lui n’est pas en mesure d’assumer son role pour le moment de leader les Espions iront eux au bout de leur convictions ! Et cela nous le démontrons par la prise de la Forteresse qui n’est maintenant qu’un refuge pour les Exilés en détresses >>

C’est par ces mots que le gamin apaisé ferma les yeux et s’endormit paisiblement sur la banquette,
Sir_SiegfriedS se leva et rassembla ses compagnons d’armes pour elaborer un plan d’action pour les jours a venir …

<<Galoregor, ton heure viendra !!!! >>


Sir_SiegfriedS
Baronne et Représentante des Espions de Kaldrass
Marchande Ambulantes au Services du Peuples d’Alidhan

06 juin 2007 - 21:27
La baronne Tweety18 revenait de Merulik en compagnie de Raven. Ils discutaient paisiblement de choses et d'autres quand, sur le chemin escarpé qui menait à la charmante cité de Magical Power, ils aperçurent un jeune garçon qui semblait perdu.
Les deux mages s'approchèrent, ne comprenant pas ce qu'un étranger pouvait bien faire aux abords de leur cité perdue.
Le jeune garçon semblait intimidé, mais réussit à répondres à quelques interrogations:
Le jeune garçon: Bien le bonjour. Je cherche la cité de Magical Power, on m'a dit que je devais prendre ce chemin, mais il semble ne mener nulle part. C'est vraiment urgent. Il faut que je trouve son baron... Une missive officielle... Le prince...
Raven: La baronne. C'est une baronne qui gère la cité. Et vous l'avez devant vous.
Le jeune garçon: Oh, excusez moi. Mais, euh... C'est que...
Raven: Quoi?
Le jeune garçon: Je ne veux pas vous vexer, mais c'est que vous ne ressemblez pas vraiment à une femme! Quoique... Quelques traits du visage peut être...!
Raven, interloqué, se tourna vers Tweety18, qui se mit à rire:
Tweety18: C'est moi la baronne!
Le jeune garçon: Oh! Excusez moi! Haha, je suis un peu fatigué d'avoir tant couru que je dis n'importe quoi!
Raven: N'importe quoi, en effet!
Tweety18: Bon, trés bien, maintenant que ce malentendu est résolu, dis moi pourquoi tu me cherchais.
Le jeune garçon: Et bien j'ai une missive à vous remettre... Elle vient du Prince lui même! Il m'a envoyé chercher tous les barons exilés sans exception, pour leur remettre cette convocation...
Raven: Une convocation?
Le jeune garçon: Voici la missive. Ne m'en veuillez pas, mais je dois partir trouver tous les autres barons que je n'ai pas encore vu.
Tweety18: Vas. Et tiens, prends ces quelques pièces et cette eau, tu as l'air bien essouflé!
Le jeune garçon pris l'eau, la bu à une vitesse époustouflante, puis reparti en courant.
Tweety18 s'empressa de rentrer chez elle et de convoquer tous les membres de la guilde en son palais. Une fois que tous furent là, elle expliqua la situation, et lu la missive à ses concitoyens.
Tweety18: La question ne se pose même pas si nous devons nous y rendre ou non... S'il le faut j'irais, seulement j'ai encore bien à faire ici. Beaucoup trop de responsabilités en ce moment. Et comme il est dit, je peux nommer l'un d'entre vous pour nous représenter à ma place. Est ce que quelqu'un serait interessé?
Niark, d'habitude toujours au premier rang à faire des commentaires sur tout et rien, se tenait en ce lieu à l'écart, pensive. Elle songeait à cette fois, où, si jeune, le Prince l'avait aidée à porter de l'eau jusque chez elle... quand elle était encore parmi son peuple... Elle qui rêvait beaucoup, de toutes sortes de rêves, ne savait s'il en s'agissait d'un cette fois ci. Ses souvenirs étaient si confus. Elle voulait savoir, mais comment faire?
Quand Tweety18 posa sa question quelques regards étaient tournés vers l'elfe, ce qui la fit revenir à la réalité:
Niark: Qu'est ce que vous avez à ma regarder comme ça?
Black: Je pense que tu pourrais trés bien nous représenter auprés du Prince.
Niark: Je ne sais si je le peux ou si j'en suis digne, mais en effet, ça m'interesse. Mais je suppose qu'il n'y a pas que moi qui suis interessée... Je ne veux pas priver quelqu'un d'autre!
Maintenant tous les regards étaient tournés vers elle.
Tweety18: Alors, est ce que quelqu'un d'autre voudrait se présenter au Prince?
Personne ne repondait, comme intimidés, ils continuaient à regarder Niark, comme pour montrer que le vote était deja fait.
Tweety18: Trés bien Niark, ce sera toi. Ne t'en fais pas, tu nous connais bien et tu sauras nous représenter presque aussi bien que ce que je l'aurais fait moi même! Je ne sais que te dire de plus. Je n'ai pas été informée quant au sujet de cette convocation, donc je ne peux pas te conseiller sur ce que tu devrais dire ou non. Si tu as besoin d'informations, n'hésites pas à m'envoyer une missive. A ton retour tu nous racconteras, d'accord?
Niark: Bien sur! Et ne t'en fais pas, envoyer des missives, tu sais bien que c'est ma specialité! ... Bon, et bien je me rends de ce pas à l'auberge dans laquelle se trouve notre Prince, si je me souviens bien sa convocation date d'une dizaine de jours maintenant, je ne voudrais pas le faire patienter encore plus!
Niark salua ses concitoyens et amis d'une petite reverence, puis quitta sa chère cité en direction de l'auberge. Sur le chemin l'elfe pensa que cette convocation était l'occasion rêvée pour savoir enfin si son rêve était réalité. Elle pressa alors le pas...

http://forum.alidhan.net/topic/5172-reponse-au-rp-les-detracteurs-du-prince/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:33

09 juin 2007 - 23:54
Jamais Kaldrass n'aurait mis les pieds dans un endroit pareil s'il n'avait pas dû fuir Nedmor. Les lieux n'étaient nécéssairement les plus infectes qu'il avait pu visiter depuis son arrivée à Fuisserage, mais ce n'était pas du tout convenable pour un prince de s'y trouver. Les tables étaient sales et la nourriture malodorante. Le plancher était collant dû à l'inattention des gens noyant leur misérable vie dans l'alcool, des traces de moisissures et de vomissures ici et là.

Le tenancier avait un problème de poids qu'il tentait malgré tout de cammoufler avec son grand tablier, taché à droite et à gauche de gras ou de sauce. Il ne cessait de lancer des regards au prince, étonné de le voir dans son humble commerce. Bien qu'il voulait apparamment lui parler et l'accueillir comme il le devait, ses clients l'accaparaient. Bien qu'il fut très occupé, il réussit à se dégager un court instant pour aller servir au prince son meilleur vin, bien qu'il était modeste en comparaison de ceux que l'on pouvait retrouver à Nedmor.

Voilà mon bon Seigneur, dit-il en déposant la bouteille sur la table avec délicatesse. Je m'excuse, mais c'est le meilleur vin que nous avons en ces lieux. J'espère qu'il vous plaira... enchaîna l'aubergiste, passant sa main sur sa moustache garnie et épaisse, lui redonnant la forme voulue.

Le prince, en voyant la bouteille de vin eut un rictus sur son visage, visiblement la boisson n'était pas à son goût. Mais elle lui était offerte de bon coeur, ces gens faisaient leur possible et il appréciait la générosité de l'aubergiste.

Je vous remercie de l'attention. Sinon, j'aurais un petit service à vous demander. Le prince marqua une pause, baissant les yeux, puis il regarda à nouveau l'aubergiste et reprit. En fait, non.Je réquisitionne les lieux pour ce soir. Sortez les gens d'ici. J'attend des invités et nous avons à discuter entre nous. Vous devrez rester, ces personnes auront certainement très soif. Je vous dédommagerai pour votre soirée, vous n'aurez qu'à passer au bastion.

L'aubergiste semblait réticent, mais il ne pouvait pas discuter les demandes du prince. Il s'en alla voir les musiciens afin qu'ils remballent leurs instruments et il montra le chemin de la sortie à toutes les personnes présentes. Bien sûr, quelques-uns déjà ivres morts résistaient, mais le tenancier avait l'habitude de ces gens là et savait se faire respecter. En peu de temps, l'auberge s'était retrouvée vide, mis à part l'aubergiste et Kaldrass. Puis une silhouette se dessina dans l'embrasure de la porte, s'agissant sans aucun doute d'un des principaux intéressés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:33

10 juin 2007 - 10:47
Environ une trentaine de minutes après son départ du campement du Solitaire, Eldorn croisa un guerrier occupé à chasser des chamallas.
Sans se faire remarquer, il observa cet homme pour connaître son origine et ses convictions.

Un blason pourpre était visible sur son plastron. Un royaliste.

Sans attendre une minute de plus, Eldorn se mit à hurler en se dirigeant vers le guerrier, son énergie se modélisant sous la forme d'une boule de feu dans sa main droite.

Meurs pourriture royaliste !!!

Le guerrier pivota sur lui-même au moment où Eldorn allait lui rôtir le flanc avec son sort. Avec son épée tenue dans sa main gauche, il décapita le chamalla lui faisant face pendant que sa main droite se saisit du poignet du jeune mage.

Craaack

Le poignet d'Eldorn se rompit, se qui dissipa le sort. Le royaliste esquissa un sourire de plaisir et envoya à terre le mage démuni.
Eldorn, en se redressant détailla ce guerrier qui l'avait si facilement mis à terre. Il ne l'avait jamais vu auparavant. Son armure et son épée luisaient sous soleil couchant. Son équipement très bien entretenu semblait être neuf et contrastait avec les loques usées du mage.
Ce dernier, démuni et souffrant le martyre de part son poignet cassé décida qu'il n'était pas de taille à lutter contre un tel adversaire. Il commença donc à se replier, d'autant qu'il devait rallier l'auberge au plus tôt. Il n'était pas l'heure de s'engager dans un combat perdu d'avance.

Courant à en perdre haleine, il commença à s'enfuir, zigzagant entre les arbres pour semer son poursuivant. Au bout d'une dizaine de minutes, perché sur un arbre, il priait les dieux pour que le royaliste n'ait pas la mauvaise idée de lever la tête. Celui-ci grommela et tourna enfin les talons pour retourner à la chasse aux chamallas.
Après quelques minutes, Eldorn souffla, descendit de son arbre et continua sa route en direction de l'auberge pour rencontrer le prince.
Ce combat aussi inattendu qu'inégal lui permettrait sans doute d'étayer ses propos quand à la faiblesse actuelle des exilés.

C'est donc, un homme essoufflé et en piteux état qui fit son entrée dans l'auberge, face au prince. Bien conscient du respect dû à Kaldrass, il fit une révérence pour le saluer, et sans dire un mot alla s'asseoir sur une table pour attendre l'arrivé des autres exilés conviés à cette réunion. Là, il se tint le poignet, souffrant toujours de son douloureux échec un peu plus tôt dans la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:33

10 juin 2007 - 14:05
Niark avait beaucoup couru pour arriver à temps à la convocation du Prince, hâtée autant par son desir de ne decevoir ni sa chère guilde ni le Prince, que par ses grands questionnements...
Le chemin avait été semé d'embuches et d'ennemis, mais elle s'en été sortie en voyageant d'arbres en arbres dans les endroits les plus dangereux.
Arrivée enfin en face de l'auberge elle vu un grand monde.
Pensant être en retard elle descendit de son arbre en vitesse, arrangea un peu ses cheveux et sa robe, puis entra.
Elle s'étonna alors de ne voir que si peu de personnes présentes à l'intérieur.
Restée sur le pas de la porte, elle s'avança vers le Prince, et sans mot dire elle le salua et soutenu un regard étrange, comme pour le dévisager.
Puis elle s'éloigna un peu, cherchant une table à la fois éloignée et avec laquelle elle pourait au mieux observer cet homme. En trouvant une qui lui convenait elle s'assit tout doucement et ferma les yeux.
Aprés quelques minutes, elle les rouvrit et tourna lentement la tête vers le Prince. Son regard s'était fait bien plus doux, mais il était toujours aussi insistant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:33

10 juin 2007 - 18:10
Après avoir quitté sa guilde pour se rendre à la taverne, cityhunter42 marcha le plus calmement, en esperant tomber sur aucun ennemi car il se sentait fatigué ce soir-là, il avait effectivement combattu comme un lion aujourd'hui.

Sur le chemin, cityhunter42 se posa de nombreuses questions, du genre << Pourquoi le prince nous convoque si précipittement?>> ou encore << Quelle est la situation des éxilés en ce moment?>>

Arrivé aux abords de la taverne, le serviteur de la Liberty remarqua un nombre considérable de personnes, la plupart soul, en train de regarder discrètement à travers les fenêtres le prince et les représentants des guildes.

Après s'être frayé un chemin à travers les habitués de l'alcool, le représentant des Liberty franchit l'entrée, posa ses effectifs et salua le prince avant d'aller s'assoir dans un coin de la salle dans l'ombre afin de ne pas se faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:34

10 juin 2007 - 19:44
Hippolyte sorti de sa chambre et remarqua que l'auberge était drôlement calme, il décida donc de descendre avec son arme. Et là il découvrit son prince entouré des grands chefs de guilde. Il décida donc de se présenter ainsi que sa guilde:
" Bonjour mon cher prince je me nomme hippolyte et je suis un des chevaliers de la guilde rebellion. Je vous aiderais du mieux que je pourrais pour que votre accéssion au trône."
Sur ce dernier mot il parti s'assoir avec des personnes qu'il ne connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:34

11 juin 2007 - 08:53
Raoul sortit de sa chambre, pas tout à fait réveillé, ce qu'il ne se permettait que dans Fuisserage, il était rare de s'y faire accueillir par un ennemi assoifé de sang, ce qui arrivait fréquement à Merulik.

Pourtant, en descendant l'escalier, la bourse à la main pour payer sa chambre, il sursauta : l'auberge était bien calme...

"Un raid ? Encore un de ces affreux cartellois venu trucider les jeunes guerriers ?"

Il rangea sa bourse, sortit son arme, et regarda subrepticement ce qui se passait dans la salle... Personne... Ou presque, en tout cas aucun cadavre et pas de trace de sang frais, sauf dans ce coin là, et là, et là, mais peut être était-ce du vin...

Puis il vit cet homme, bien vétu, il n'avait pas vu de tels vetements dans Fuisserage depuis longtemps, et certainement pas dans cette auberge. Il reconnut l'homme qui les portait, le Prince Kaldrass en personne, celui qu'il attendait si impatiament de rencontrer.

Raoul regarda son accoutrement, et sut qu'il ne pouvait se présenter ainsi devant son souverain, il remonta à sa chambre.

Malheureusement, les seules affaires qu'il possedait, il les portait déjà... Il ota son marcel, le retourna, la tache de vin qui s'y trouvait se voyait moins dans l'autre sens, avec son capuchon gris par dessus, on ne se rendrait compte de rien. Il essuya ses bottines nacrées avec le drap du lit, mais décidément, leur éclat était bien faible... Il regarda les rideaux aux fenêtres, imagina s'en faire une cravate, mais ils étaient bien trop sales, et puis une cravate sur un marcel, ce n'était pas forcément un bon choix.

Pendant un moment, il hésita à descendre à la rencontre du prince, un peu honteux de son accoutrement. Mais il se devait d'assister à cette entrevue, et Kaldrass n'était pas là pour parler couture.

Raoul descendit.

Il s'approcha du Prince, face à lui, s'agenouilla maladroitement et le coeur battant, la tête baissée, il n'osait pas dévisager celui qui se tenait face à lui.

"Je vous salue, mon Roy, je suis Raoul, humble mage et votre serviteur, je représente l'Escamote et son baron, Mistermagoo, et vous assure de notre fidélité et de notre dévouement à la juste lute que nous menons pour reprendre ce trône qui vous revient de droit"

Il se redressa, puis alla s'assoir à une table libre, pas trop loin de Cityhunter, et commença à se demander si l'aubergiste payerait sa tournée, chose qu'il n'avait jamais vu faire, mais qu'il esperait, tant sa gorge se faisait sèche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:34

11 juin 2007 - 12:24
La pluie avait commencer a tomber alors que Sykkens sortait de sa maison.

C'est alors qu'il aperçu les lueurs de l'auberge sous les trombes de pluie et l'obscurité de la nuit.
Il se frayait un passage pour entrer dans l'auberge mais difficilement, les mendiant et ivrognes réclament une pièce pour la nuit...

A l'intérieur une odeur pesante d'alcool étouffait la pièce, des taches partout et des rats qui ne semblait pas décidé de quitter les lieux.

Il entra finalement poussant en un grincement long mais fort les quelque planche de boit qui servait de porte.
On aurait dit une ombre qui avancer lentement mais sûrement, regardant les visages des autres baron, puis vit enfin celui du prince Kaldrass.
Il resta immobile quelque instant devant cet homme imposant et royal, il su que c'était le prince immédiatement.

Il pesait maintenant une atmosphère lourde et pesante, les autres barons ne faisaient maintenant plus de bruit le dévisagent de leur mieux, qui était donc cet homme qui osait entrée sans crier gare?!

C'est alors que Sykkens retira son capuchon pour faire apparaître son visage jeune mais souillé par la dureté de vie dans Fuisserage, les cheveux et le visage dégoulinant d'eau. Il s'agenouilla devant son prince, annonça qu'il lui était dévouait corps et âmes...
Immédiatement les autres baron ou presque le reconnue, certain même lui montrer une chaise à leur table.

Finalement, il alla s'asseoir à la table de Niark, préférant une présence féminine plutôt qu'à l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:34

12 juin 2007 - 04:22
Le Prince Kaldrass observait les premiers arrivants attentivement. Ils semblaient mal à l'aise et cherchaient les endroits les plus discrets ou reculés, là où l'ombre se faisait plus prononcée. Le premier arrivé semblait être blessé au poignet, puisqu'il avait des rictus de douleur lorsqu'il le bougeait et il ne cessait de le tenir de son autre main.

Il ne reconnaissait aucune de ces personnes et il s'en voulait énormément. Il constatait à quel point il était éloigné de ses hommes. Lorsque Raoul se présenta et s'inclina, il ne pû s'empêcher de sourire. Il avait entendu parler de cet homme auparavant... Il se leva de sa chaise et s'adressa à son audience, ne voulant pas faire attendre ceux-ci par la faute des personnes habitants dans des lieux plus reculés.

Bonsoir mes chers amis. Veuillez m'excuser pour vous avoir convoqué d'une manière aussi étrange, mais je crois que ce n'est pas avec mes conseillés que je pourrai comprendre ce qui ne va pas.

Sa respiration était lente et posée, il cherchait à se contrôler en prévision de ce qu'il voulait aborder avec eux... mais il avait toujours eu de la difficulté à maîtriser ses émotions. Un enfant gâté, voilà ce qu'il avait toujours été. Ne pas avoir ce qu'il souhaitait, à savoir le trône et la fidélité de ses hommes le mettait toujours hors de lui.

La première chose qui me saute aux yeux quand je vous vois ainsi, c'est que l'unité n'a vraiment aucune espèce d'utilité à vos yeux... MAIS DIANTRE!!! Venez tous ici et assoyez vous à la même table! À la mienne! Nous ne sommes que 7 malheureux dans ce lieu de débauche et vous trouvez le moyen de vous diviser tout de même! Ne croyez pas survivre longtemps si vous êtes toujours aussi divisés. Vous ne voyez pas que c'est là le gros problème dans nos rangs? Unissez-vous une bonne fois pour toute!

Le visage du Prince laissait transparaître la colère qu'il pouvait ressentir, mais il prit de longues respirations et retint ses émotions, pour faire en sorte de ne pas exploser à nouveau.

Je m'excuse... je me laisse emporter. Vous savez très bien que ça va mal pour nous ces derniers temps. Tous ces gens qui nous trahissent... J'ai besoin de votre vision des choses, parce que ça ne peut plus continuer ainsi. Non pas que nous risquons de perdre Fuisserage aux mains de nos ennemis, mais nous sommes incapables de faire des avancées qui en vaillent la peine. Les factions que vous représentez sont bien différentes les unes des autres, mais si vous n'alliez pas vos forces, il sera impossible de gagner cette guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:35

12 juin 2007 - 10:47
Sykkens qui était dans ces pensées releva brusquement la tête, regarda autour de lui et d'une geste brusque, voir dangereux se leva.

Le prince a raison!Pourquoi tant de méfiance envers notre prince?!

Il se leva, se mit au milieu de la salle en pleine lumière et continua:

Oui, la guerre fait rage, oui les ennemis sont au portes de fuisserage, oui nos femmes et nos enfant on peur!!!ET ALORS?!
Nous qui étions autrefois si unis et solidaire nous laisserons nous dépérir ainsi?
ET BIEN NON!!Alors tous autant que vous été, faite moi le plaisir de venir ici et tout de suite, ou alors partez, oui, partez...Le prince n'a pas besoin d'une bande de débauchés mais d'une troupe unis.

Il alla s'asseoir a la table du prince, se s’entend bête de na pas l'avoir fait plus tôt puis remis son capuchon sur sa tête, ne laissant pas paraître son humeur plutôt excessive au yeux de ses compatriotes.

Le prince regarda Sykkens un moment...
Il avez maintenant un sourire au lèvre, pensant que le petit discours certes, pas très construit mais venant du coeur avez remuer les autres barons....

*Il chuchota*Unis... finalement tout n'est pas perdu en cette terre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:35

12 juin 2007 - 11:05
En voyant l'état de colère du Prince, Eldorn se leva et alla s'installer à sa table en silence. Grimaçant de douleur, il tira son tabouret à l'aide de son pied, le faisant grincer au sol et s'assit. Ses haillons en lambeaux contrastaient grandement avec les habits du Prince qui montraient bien ses origines nobles.

Il avait l'intention d'expliquer au Prince sa manière de voir les choses, de lui montrer que son manque d'implication dans la guerre qui se tramait dehors, jouait en défaveur des exilés, et que son manque de réaction face aux désertions plus nombreuses chaque jour n'aidait en rien leur cause à tous.
Mais il allait lui falloir jouer avec les mots car le Prince semblait colérique et le but d'Eldorn n'était point de chercher le conflit, mais bien de faire avancer la cause des exilés ...
et éventuellement de faire comprendre au Prince l'impact de son comportement sur ses hommes.

Mon Prince, veuillez excuser mon manque de discernement, mais j'ai pensé qu'avec le respect qui vous est dû, vous souhaiteriez rester seul à votre table. De plus, vous passez tellement de temps dans votre bastion que votre présence ici ce soir n'en est que plus impressionnante. Il n'est pas aisée pour des hommes tels que nous, des combattants venus de tant d'horizons, des hommes simples côtoyant l'horreur de la guerre chaque jour de se mêler ainsi à la noblesse la plus haute de ce royaume.
Venez vous autres.

Il fit signe aux combattants présents de se joindre à eux, à l'aide de sa main valide, et regarda le Prince dans les yeux pour guetter sa réaction. La pique verbale qu'il venait de lancer était légère, mais suffisamment palpable pour provoquer une réaction, quelle qu'elle soit. Et cela lui permettait également de faire passer un premier message implicitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:35

12 juin 2007 - 12:26
Niark était surprise de l'emportement du Prince. Ecoutant les petits discours des deux personnes qui s'étaient levées en premier, qu'elle ne connaissait pas du tout ou peu, elle se leva à son tour et lentement alla s'assoir à la table du Prince, bien en face de lui.
Comme l'as dit cet homme juste avant moi, j'ai pensé aussi que de part votre rang vous ne souhaitiez nullement être assis à la même table que nous tous. Tout ceci est vraiment étrange il est vrai... Et je pense pouvoir dire au nom de tous qu'aucun de nous n'aurait jamais pensé au cour de sa vie se retrouver ici, en ce lieu, en votre compagnie. Alors veuillez excuser notre manque de discernement quant à vos intentions.
Sur ce elle se tu, fixant le Prince droit dans les yeux, ne sachant comment sa reflexion allait être prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:35

12 juin 2007 - 12:47
Après les mots de son prince et que la plupart des personnes présentes soient allés à sa table, cityhunter42 se leva à son tour avec une grande fierté ne pensant pas qu'il avait l'autorisation de s'assoir à la table de son souverain.

<< Sachez monseigneur, déclara-t-il, que les éxilés s'unissent jour en jour et on va faire en sorte que cela continue. Quant à la Liberty, elle ne vous trahira jamais, nous sommes tous fiers de faire partie de vos rangs.>>

Il s'assit donc à la table du prince entre Raoul et Eldorn et aida ce dernier à soigner son poignet en n'arrivant pas à cacher la fierté qu'il avait d'être aux côtés de son prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:35

12 juin 2007 - 15:29
Jemsie, qui venait de dire au revoir à son ami Lancedragon, entra à nouveau dans l'auberge.
Quelle ne fut pas sa surprise en trouvant la salle vide, exceptée une poignée d'hommes et de femmes, réunis autour d'une table. Reconnaissant certains de ses amis, vaillant Exilés auprès desquels elle avait combattu, elle s'avança vers eux. Ils étaient en pleine conversation avec un homme, un personnage au port altier qu'elle n'avait jamais vu jusque là.
C'est alors qu'elle entendit les mots de Cityhunter...Cet homme était le Prince Kaldrass...Et Jemsie était en retard pour la réunion, alors qu'elle avait promis à son baron qu'il pouvait avoir confiance en elle.
Elle finit les quelques mètres qui la séparaient de la table, et s'adresse au Prince en s'inclinant un peu maladroitement :
Mon Prince, je suis Jemsie, de la guilde Venecia, et je vous présente mes humbles excuses pour mon retard...
Elle s'assit brusquement sur une des chaises libres, ses jambes manquant tout à coup de force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:35

12 juin 2007 - 16:12
Sorme courait pour arriver à l’auberge, il eut le temps de regarder un peu ses habits souiller de boue ou de sang de monstre de royaliste ou encore des autres du cartel ou même de son propre sang

Je ne suis pas très propre mais je ne ferais pas attendre le prince

Sorme fit un pas de plus et entra dans l’auberge ou l’on l’attendait. le prince sembler avoir déjà parler

Excusé moi de mon retard prince

il sinclina devant le prince
Puis sorme s’appuya sur un mur et il attendit que quelqu’un dise quelque chose pour comprendre le sujet et qu’il s’exprime lui-même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:36

12 juin 2007 - 16:56
A la fois surpris et géné par l'emportement et les remarques du Prince Kaldrass et flatté d'être ainsi invité à s'assoir à sa table, Raoul se leva doucement et se rapprocha. L'atmosphère était tendue, mais comme la situation des exilés l'était tout autant, peut-être cela permettrait une discussion franche et constructive. Il aurait préféré rester dans l'ombre, car si proche de son souverain, il n'avait plus d'autre choix que d'assumer sa tenue qui l'avait fait rougir auparavent.

Pendant qu'il se déplaçait, il entendit les paroles prononcées par ses compagnons, écoutant Eldorn, il pensa que la soirée serait peut être encore plus tendue que ce qu'il imaginait, mais l'audace de cet homme le fit sourir. Il apprecia moins les paroles de Sykkens, il mit ces fougueuses paroles sur le compte de la jeunesse du guerrier, mais Raoul ne voyait pas en quoi être débauché empechait l'unité et la bravoure, il y a un temps pour tout jeune homme, pensa-t-il...

En s'asseyant, il prononça ces mots :

- "Mon seigneur, c'est un honneur que vous nous faites en nous invitant à cette table. Pardonnez notre timidité et notre humilité, mais croyez qu'elles donnent une image biaisée de la réalité du terrain. Je peux vous assurer, de par ma modeste expérience, que les exilés ne sont pas si divisés que l'on veut le faire croire. Un vent nouveau se lève, une nouvelle génération de combattants, solidaires et fidèles à notre camp apparait. Nous sommes peut être dispersés, désorganisés, les récentes désertions de ces traitres partis vers le confort et le luxe de Nedmor nous portent certes un coup au moral, mais nos forces, si inexperimentées soient-elles, savent s'unir à l'occasion, elles l'ont déjà montré à plusieurs reprises. Ne désespérez pas, Majesté, notre camp saura relever la tête."

Il s'assit à cette table, impregnée de vieil alcool, des miettes de pains probablement centenaires se logeaient dans les aspérités du bois, drôle d'endroit pour un homme tel que Kaldrass, pensa-t-il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:36

12 juin 2007 - 18:28
Le baron des inquisiteurs courait, son marteau taché du sang mêlé du cartellois qui l'avait assailli, et de son propre sang.Sa veste de cuir était légèrement brulée, mais il n'avait pas le temps de la réparer.Il espérait que le prince lui pardonnerait et son retard, et sa tenue peu propice.
Quand il y repensait, il n'avait pas eu de chance...Sur le chemin de la forteresse exilée nouvellement conquise par la liberty, aidée de ses alliés(il était fier d'avoir participé à l'assaut, mais il ne s'en vantait pas trop, car il savait que les gardes auraient pu le tuer sur-le-champ, s'il n'avait été protégée d'un mur de combattant.Son rôle s'était donc réduit, par la force des choses, à soigner les blessés), il avait rencontré trois exilés luttant vaillamment contre deux cartellois.Voulant venir en aide à ses frères d'armes, il avait levé sa masse et frappé le premier des deux mages ennemis.Mais la fatigue des combats pour purger les terres exilées des nombreux monstres l'avait affaibli, et le mage, après avoir reçu un coup vers le bas du ventre, avait lancé une boule d'énergie qu'il aurait esquivé en riant s'il n'avait pas été si fatigué.Or, cette boule le frappa, et le mit hors de combat.Il n'avait plus que le choix peu glorieux de fuir.Mais il savait que ses frères d'armes vaincraient.
Au fur et à mesure qu'il se rapprochait de la taverne, son angoisse grandissait.Et les éclats de voix qu'il entendait n'étaient pas là pour le rassurer.
"Et si le prince ne me pardonnait pas mon retard?Et s'il pensait que j'étais indigne d'être un de ses barons?
Au moment d'entrer, il entendit les dernières paroles échangées:
"... vous assurer, de par ma modeste expérience, ... ne sont pas si divisés que l'on veut le faire croire. Un vent nouveau se lève, une nouvelle ... de combattants, solidaires et fidèles à notre camp .... Nous ... être dispersés, désorganisés, les ... désertions de ces traitres partis vers le confort ... luxe de Nedmor nous portent certes un coup au moral, mais nos forces, si inexperimentées soient-elles, ... s'unir à l'occasion, elles ... montré à plusieurs reprises. Ne désespérez pas, Majesté, notre camp saura relever la tête."
L'épaisse porte en chêne rendait les paroles de ce baron, ou de ce messager, plus ténue, et même à l'occasion imperceptibles, mais cela n'empêcha pas le moine de comprendre le sens général de la tirade.Et c'est sur les dernières paroles d'espoir du messager, que le moine(à l'embonpoint déjà avancé, ce qui lui posa quelques menus problèmes lorsqu'il fallu franchir la porte sans faire tomber de son sac à dos les nombreux objets inutiles en cette réunion(bocaux de poussière de fée, mâchoires d'esprits démantelées, bâton de soin abimé et peaux tannées qui sentaient le moisi.Ben quoi, c'était pas de sa faute si son coup de massue avait écrasée les organes de la grenouille sur le cuir de celle-ci!)) ouvrit la porte, la franchit et laissa tomber son sac sur un des lit.En scrutant les visage, il remarqua tout de suite qu'il avait dans cette pièce un ennemi.Le tavernier n'avait pas apprécié les taches de sang sur son édredon tout neuf.Le moine marmonna quelques phrases dans un latin approximatif(très approximatif...)
Benedicte, fili.Dominus est sanctus deus, qui est secundum agricola ubi esse pius.
Il espérait ainsi que le tenancier de cette auberge ne lui demanderait pas réparation.De toute façon, ses po étaient cachée dans une doublure de son sac(sac qui réserve d'énormes surprises à qui sait dénicher les secrets qu'il renferme).
Il passa ensuite devant eldorn, et, remarquant son poignet cassé, il murmura une formule d'apaisement, suivie d'une formule de guérison.Puis, il lui murmura à l'oreille:
"Que t'es-t-il arrivé?
-je t'expliquerais, lui répondit le mage"
[I]Enfin, il s'agenouilla devant le prince, implora son pardon pour son retard et lui assura sa fidélité envers lui et la cause exilée.
Puis, il se retira et s'assit, attendant la déclaration du prince ainsi que celles des autres barons, et écoutant le résumé d'eldorn de ce qui c'était passé en son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:36

13 juin 2007 - 16:50
Anamaladar avait pris du retard en chemin, se demandant ce qu'il allait dire, s'il allait être utile. Tout en pensant, il avait pris le mauvais chemin, était tombé nez à nez avec un royaliste, et avait du se cacher dans un buisson pour survivre. Lorsqu'il arriva en vue de l'auberge, celle-ci semblait remplie. Le moine fut alors embarrassé par son retard, et ce demanda s'il serait accepté. En tous cas, il valait mieux rester discret et ne pas se faire remarquer. Le moine n'ouvrit donc pas la porte plus que nécessaire, se faufila à l'intérieur du bâtiment et s'adossa à un mur. Personne ne l'avait regardé dans les yeux, ni apostrophé, c'était bon signe.
La pièce était en effet remplie d'exilés, tous plus majestueux les uns que les autres. Parmi eux devait se trouver le prince Kaldrass, mais Anamaladar ne pouvait reconnaître son souverain, conscient et honteux de son ignorance.
Apparemment, le moine avait manqué le début de la réunion.
*Je devrais aller présenter mes excuses au prince, mais je suis encore capable de m’agenouiller devant un baron. Et puis j’interromprais la discussion. Non, il vaut mieux écouter et agir au moment voulu. Je me trouverai bien une excuse à ce moment là.*
Le moine attendit donc que les choses se passent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:36

14 juin 2007 - 18:22
Le baron n'eut pas le temps d'ouvrir la porte de l'auberge qu'il fût interrompu par le bruit d'un cheval au galop. Mamah essaya de repérer la silhouette dans la pénombre, le cheval s'arrêta net devant lui et la lumière qui s'échapper de l'auberge éclaira le visage de cet homme : c'était Legolas mais accompagné de Flo.
- Que fais-tu ici Legolas ? lui demanda le baron. Ne devrais tu pas accourir prévenir les autres barons ?
- Je les déjà tous prévenu mais ce n'est pas là la raison de ma venue.
- Qu'elle est-elle alors ?
- Je vais être assez rapide car nous n'avons pas beaucoup de temps. Voilà, je rentrais à notre repère quand je vis des royalistes nous attaqués sur nos propres territoires. Je n'eus à peine le temps de bien appercevoir nos attaquants que je me rendis compte assez vite qu'il ne s'agissait pas de n'importe qui, en raison du sang qui était envoyé un peu partout.
Flo reprit la parole :
- Je savais que nous seul ne pouvions rien contre eux alors je me décidai à aller appeller Martin pour envoyer un sortilège sur nos ennemis le temps d'aller chercher du renfort. Nous envoyâmes tous deux un sortilège permetant de les affaiblir le temps d'aller chercher du renfort. Je vîs donc un Legolas qui venait d'arriver et je lui fîs signe de récupérer un cheval qui se trouvait non loin derrière lui. Il le chevaucha donc et je montis derrière lui et en chemin, je lui raconta toute l'histoire.
- Nous voilà donc ici, reprit Legoals.
- Je ne peux rien faire en raison de l'appel du prince, leur dit le baron.Il faut bien que quelqu'un vienne représenter notre guilde.
Flo s'avança.
- C'est l'une des raisons pour laquelle je suis venu. Vous êtes bien plus puissant que moi et vous serez plus utile là-bas. Amenez avec vous vos chevaliers qui vous ont accompagnés jusqu'ici.
Pierrafeu et Blackcobra, qui avaient accompagnés Mamah, s'approchèrent aux côtés de Legolas. Pierrafeu dit alors :
- Je serais d'accord avec Flo et Legolas. Flo est un homme de confiance et pourra seulement se contenter de reporter les paroles du prince à la lettre. Bien sûr c'est vous qui décidez.
- Très bien ! Qu'il en soit ainsi !
Legolas remonta sur son cheval et Pierrafeu et Blackcobra partîrent également mais en cherchant un cheval pour eux. Quant à Flo, il se retrouva seul, ouvrit la porte et vit alors le prince et autres barons de sa connaissance qui se trouvaient positionner autour d'une table. Flo s'approcha et prit place parmi les autres représentants de guilde. Le prince pronnonça alors ces paroles :
- Il ne nous manque plus que quelques hommes et nous pourrons commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:36

15 juin 2007 - 11:51
Barrax était parti de bonne heure du quartier général des Bourrins et Cie, vêtu de sa plus belle armure, il marchait tranquillement dans la forêt, tout en restant sur ses gardes.
Soudain il endendit un bruit provenant d'un buisson, à peine retourné qu'il reçu un coup violant dans le dos.
Son épaisse cotte de mailles lui permit de survivre à ce coup d'une grande violance.
Il esquiva le coup de son adversaire et lui enfonça son épée dans la jambe.
Celui-ci n'ayant plus la possibilité de courrir, du abandonner l'idée de tuer Barrax.
Le jeune baron hésitait à l'achever, mais après un moment de réflection il se rendit compte qu'il allait arriver en retard.

Il entra à l'auberge essouflé, le torse fier, se dirigea devant le prince, et s'inclina:

Excusez-moi mon bon Prince,
Je suis Barrax, baron des Bourrins et Cie, j'ai eu un petit accident sur la route, serait-ce possible que je puisse assister à la réunion malgrès mon retard ?

Barrax vit d'autres exilés assis aux côtés du Prince se demanda si le Prince accepterait ce retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:37

15 juin 2007 - 13:30
Après une demi-heure de marche, Meti, galzra et cali50 arrivèrent à l’auberge. Ils avaient cherché tout au long du trajet un moine capable de soigner la jambe cassée de Meti car il ne voulait pas se montrer dans cet état de faiblesse devant son souverain mais ils n’avaient trouvé personne. Meti décida de mettre son orgueil car la réunion avait sans doute commencée et il ne voulait pas en rater le reste. Il choisi de rentrer tout seul, car la rencontre ne concernait que les barons ou les représentants. En plus, cela permit à galzra et à cali50 de monter la garde devant le bâtiment, car Kaldrass n’était pas accompagné de ses gardes et le danger planait dans l’air.

S’aidant d’une branche, Meti rentra dans l’auberge et se dépêcha de refermer la porte pour ne pas que le froid vienne gâcher le confort qui régnait dans la pièce. La porte grinça et tous les regards se tournèrent vers lui. Il fut étonné de voir toutes ces personnes assises à la même table, à la table d’un roi. Il fut encore plus surpris de voir que les personnes affichaient des airs différents. Il y en avait qui avait l’air scandalisé, d’autre mécontent, d’autre rayonnait et d’autre souriait maladroitement, mais ce qui le stupéfia le plus était l’expression qu’affichait le roi, il avait l’air fâché, mais, en même temps, il avait l’air content de voir réuni tous les barons et les représentants des guildes. Meti se doutait qu’il venait de rater une bonne discussion enflammée, mais, selon lui, le meilleur était à venir.

Meti fit de son mieux pour ne rien laisser paraître de son étonnement et il se présenta, salua le roi et fit maladroitement une révérence, la meilleure qu’il puisse faire dans son état.

« Bonsoir honorable roi Kaldrass, veuillez me pardonner d’être en retard à votre réunion improvisée, j’ai été retardé par un fâcheux contretemps comme vous pouvez le constater. Mais, désolez, j’oubliais de me présenter, je suis Meti le baron de la guilde des Archers de Kaldrass et fier de vous rencontrer pour la première fois. »

Puis en se retournant, il découvrit qu’il y avait un puissant moine présent dans la salle. Il alla discrètement s’asseoir à côté du moine et échangeant quelques poignés de main avec les autre personnes présente et il demanda au moine à voix basse si il pouvait le soigner car il ne voulait pas attirer trop l’attention sur son état de faiblesse. Meti fit cela en attendant la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:37

17 juin 2007 - 05:21
Le Prince regarda les exilés tous attroupés à la même table, la sienne, et un sourire se dessina sur ses lèvres. Au moins, pendant ce court instant, ces hommes étaient tous réunis sous la même bannière, sans aucun litige apparent. Il les aimait tous, malgré leurs différences, mais ce soir il devait faire abstraction de ses sentiments et les ramener à la dure réalité, pour faire en sorte que celle-ci change. Puis il s'adresse aux premiers arrivants...

J'aime mieux vous voir ainsi, puisque vous n'êtes pas des étrangers et vous servez tous la même cause. Vous n'avez aucune raison de chercher l'isolement et de vous séparer de vos frères d'armes. Puis il s'adossa à sa chaise et prit soin de regarder attentivement toutes les personnes qui s'étaient jointes à eux. Bonsoir à vous tous... dit-il en un léger hochement de tête.

Il se leva et invita à s'asseoir les quelques représentants qui restaient debout. Il fit quelques pas, tourna autour du groupe, lentement. Personne n'osa parler; le prince avait l'air pensif, regardant tour à tour ses pieds et les hommes et femmes présents. Il se râcla la gorge et reprit.

En parlant de servir... pouvez-vous me dire quelle est la cause que vous servez? Parce que si certains d'entre-vous ne veulent en aucun cas s'impliquer dans cette guerre, qu'ils quittent immédiatement les lieux! À ces dernières paroles, il fit volte-face et observa leur réaction, sachant très bien que ses rangs étaient emplis de personnes ne souhaitant pas faire la guerre. Mais personne ne broncha, sur l'instant tout du moins... Quand j'écoute l'écho de vos exploits, certains noms reviennent plus souvent que d'autres. Alors que certains d'entre-vous, voir même la majorité d'entre vous m'est totalement inconnue­. Un manque d'attention de ma part? Possiblement. Je me rappelle très bien votre réussite dans le Grand Raid, où Eldorn s'est fait connaître par ma personne. J'ai eu de très bons échos et j'étais fier de vous. Mais je vais reposer ma question pour être certain que vous la compreniez. Mais qui servez vous?! Le seul dans cette salle à avoir défendu notre honneur à Merulik contre les cartellois est Raoul!!! Mais où étiez-vous donc?! Vous laissez les cartellois vous dicter quoi faire?!

Kaldrass porta sa main à son visage, alors qu'il recommençait à faire les cent pas. Il secoua légèrement la tête, laissant passer sa colère dans la tranquilité et le silence. Personne n'osa glisser un mot... Après un bref instant, le prince reprit de nouveau.

Laisser un compatriote courrir à sa perte comme vous l'avez fait, c'est impardonnable... Mais ce n'est pas vous que je juge, je m'en prend au gouffre béant qui vous sépare tous. De fiers combattants nous ont quittés et cela ne s'arrête pas. Si je peux vous demander quelque chose ce soir, que vous pouvez tous changer, c'est d'améliorer vos relations entre vous. Si les gens se trouvent dans une ville plus accueillante où la coopération existe, ils vont rester. Nos forces se réduisent peu à peu, faisons en sorte de changer de direction et de nous remettre d'applomb. Mais ça, je ne peux pas le faire sans vous.

Il alla se rasseoir au siège qu'il avait laissé et tendit l'oreille aux commentaires et réactions des exilés présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:37

17 juin 2007 - 06:48
*Sir_SiegfriedS avait parcourue pas mal de Kilomètre, et n'avait pas adresser de mot lors de son arrivé a l'auberge et préfèrai attendre et ecouter ce que les gens avaient a dire. Une fois que Kaldrass avait parler, Sir_SiegfriedS Lachant la tete de l'honnorable shiodtei a terre, prit la parole devant le prince*

Mes Chers amis, il est vrai que les temps sont dur, mais les magiciens de haut rang qui sont parmis nous vienne d'avoir une ouverture d'esprit, dieu nous a donner une possibilité nettoyer ce monde par le feu en voici un exemple ...
Etant Baronne du rasssemblement de gens de plus haut rang des exilés, je vois ce qui se passe lorsque des gens tournent la veste pour allez retrouver Galoregor.
Le problème est simple, bien des gens ont peur de la mort et se conforte sur la réputation de certains mercenaires du rois et se dise en securité pendant leur entraînement en se trouvant notament accompagné de Remus, ou encore de ce traitre de Bridou ...
L'heure est grave, je rejoins notre Prince a ce sujet, beaucoup trop de monde sont tombé sans resurection, trop de monde ont tournée la veste, trop de monde manquante de notre coté... Les rumeurs vont vite et l'on entends plus parler que de Cartels, ou de Royaliste a coté de cela les exilé sont montré du doigt par des actions isolés...

J'ai été moi même amener a ramener certaines personne a la raison en leur disant, et promettant du renouveau chez les Espions de Kaldrass, mais bien des personne prefere rester chez les puissant pour dominer le monde...

Montrons leur que nous avons quelque chose dans le vente, regroupons nous pour des frappe ciblés... Bientot nous marcherons sur les Bastions enemies, et nous finirons par nedmor et je laisserai le plaisir a mon bras droit de trancher la tete de Galoregor.

*Sur ses dernière parole Sir_SiegfriedS attrapa sa chaise et s'assis face au prince et se laissant porter par les chuchottement incessant des personne présentes ici, elle fini par dire*

Notre prince est ici, les messes basses n'ont rien a faire ici, nous ne sommes pas au marché. Dites ce que vous avez a dire a voit haute, chacun donnera son opinion nous ne sommes pas ici pour vous jugé ...

*Un silence balaya la salle, une personne s'avanca, Sir_SiegfriedS se tut pour qu'elle puisse prendre la parole*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:37

17 juin 2007 - 15:43
Après les paroles de son prince et de sis_siegfrieds qu'il était ravi de revoir, cityhunter42 se releva pour reprendre la parole:

<< Vous avez raison, nous n'avons pas assez fait connaître nos noms et nos moyens aux ennemis, déclara-t-il, après tout je suis sûr que les éxilés aussi ont les moyens de répendre la terreur dans les groupes ennemis ! Prenons l'exemple d'Eldorn et de Raoul, sinon nous risquons de continuer de retrouver des gens qui retourneront leur veste pour rejoindre nos ennemis jurés ! Montrons à ceux là que nous ne sommes pas si faibles qu'on dit ! Reprenons-nous bon sang ! >>

Sur ces mots, cityhunter42 se rassit pour attendre les réactions de ses compagnons d'armes en esperant qu'il ait réussi à les motiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:38

17 juin 2007 - 18:34
Sykkens se sentez bête de s'être emporter plus tôt dans la soirée, il fallait dire qu'il n'était pas fort en discourt!

Il se leva pour se faire bien voir et dit:
"Se que vous dite est très juste, de mon point de vu les jeunes exilés ne pense pas comme une grande équipe mais pour leur propre intérêt
Une fois, j'était passer dire bonjour au cartellois avec des amis a moi.
Eh bien voyez vous, il y avez a l'entrée de la ville 4 cartellois de fort bat lvl mais, n'ayant pas peur devant notre expérience nous attaquâmes, mais tous en même temps!Bien qu'il était faible leur esprit d'équipe leur a permit de vivre plus longtemps, et même par moment a nous faire reculer pour revenir plus fortement dans leur rang.

Une autre fois un royaliste très fort et venu a l'étang, bien que nous étions 3 de lvl moindre que lui mais pas de beaucoup, il a puit prendre le dessus sur moi et me tuer car mes camarades on préférait courir, voir attaquer mais se servir de moi comme bouclier pendant qu'il prenait des potion!

Alors je vous le dit, il faut pensez en équipe, voila se qui nous permettras de reprendre le dessus sur le faux roy.."

Il s'assis sur sa chaise, plutôt comptent de son récit assez bien fait, attendant la réaction des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Admin] Améliorations ForumActif
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» de beaux tracteurs
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Cherche 1 Admin et 1 Modo pour new forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez les Sacrés du ciel! :: La vieille bibliothèque :: Salle des récits.-
Sauter vers: