Bienvenue chez les Sacrés du ciel!
BIENVENU DANS LA DEMEURE DES SACRE DU CIEL!

Bienvenue chez les Sacrés du ciel!

Bienvenue dans la demeure des Sacrés du ciel.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:38

17 juin 2007 - 20:04
Barrax se leva à son tour

Mon bon Prince, si je ne suis pas un combattant connu de tous, c'est que je suis un jeune guerrier venant d'entrer dans l'effort de guerre.

Barrax baissa la tête

Dès mon enfance j'ai toujours été à vos côtés, mais malheureusement je n'étais pas assez agé pour combattre en tant que véritable guerrier de Kaldrass.

Il releva sa tête, le torse fier et dit:

Lorsque j'ai été assez experimenté, j'ai tout de suite creé une Guilde dont les objectifs sont de servir le vrai Prince, d'éliminer la tyrannie, d'honorer le blason des exilés !
Je vous assure que moi et mes fidèles soldats sommes prêt à donner nos vie pour la noble cause.
Nous cherchons des alliés et de jeunes combattants en permanence pour continuer le combat et faire pencher la balance de notre coté !

Barrax se rassit en attendant la réponse du Prince
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:38

17 juin 2007 - 20:23
Hippo hésita un moment puis se leva et prit la parole:
"La faiblesse des exilés est due notre éparpillement, car certains fuient devant le danger ou préfèrent taper des bêtes qu'affronter nos véritables ennemis, les exilés sont divisés.
Unissons nous car c'est ainsi que nous vaincrons! Ne reculons plus! Notre avenir se joue sur l'unité et sur le groupe! Groupés nous vaincrons même les plus fort!"
Sur ces derniers mots il s'assit avec une légère crainte d'avoir été trop franc, puis laissa parler la personne assise à sa droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:38

18 juin 2007 - 07:02
Le Prince n'avait pas relevé la pique d'Eldorn.
Sage décision. L'admiration du mage pour l'héritier légitime du trône n'en était que plus marquée. Cet homme savait mettre de côté ses émotions pour unir ses hommes.
Enfin, c'est ce qu'il semblait faire. A moins qu'il n'ai pas entendu ?

A l'évocation du Grand Raid, Eldorn souris intérieurement. Leur Prince, celui pour qui ils se battaient tous avait vu ce mouvement symbolique que les exilés s'étaient acharnés à préparer.
Un sentiment de fierté s'empara du mage et il ne pût s'empêcher d'esquisser un sourire à l'évocation de son nom.


Mais le débat était loin d'être fini. Le Prince avait évoquer la participation de Raoul dans la déclaration de guerre de XarthasX et surtout l'abstention de tout les autres exilés face à ce mouvement.

Vite ! Se justifier... Expliquer... Sans agresser.

Pendant qu'il formulait ses propos dans sa tête, Eldorn laissait parler les autres exilés présents. Des mots évoquant la manque d'esprit d'équipe de certains fusèrent. La protection fournie par des combattants de renom tels que Remus et Bridou fut abordée également.

Eldorn reprit la parole pour expliquer à son Prince la raison de sa non participation à la déclaration de guerre.

Mon Prince.
Avec tout le respect qui vous est dû, je me dois de vous expliquer la cause de ma non participation à la guerre où les faits d'armes de Raoul furent reconnus. Et je me dois de le faire en toute franchise, même si l'explication ne justifie pas forcement l'abandon d'un exilé tel que Raoul qui s'est du coup jeté dans la gueule du loup.
Nous avons souhaité organiser une action reconnu de tous. Un mouvement qui redorerait le blason des exilés et votre propre honneur. C'était la raison d'être du Grand Raid. Aucun des trois camps en place n'avait encore organisé de marche conjointe sur les deux autres capitales. Si ce mouvement ne brillent pas forcément par une stratégie poussée ou même par la défaite de puissantes forces ennemies, il est purement symbolique.
Nous avons effectivement eu vent de la bataille se déroulant à Merulik et de votre souhait de nous voir y participer.

Mais voyez vous cher Prince, chacun se doit de fixer des objectifs qu'il peut atteindre. Le Grand Raid était réalisable car, la bataille de Merulik se déroulant le lendemain, nous savions que tout les grands combattants cartellois et royalistes se prépareraient et n'arpenteraient pas forcement les rues de leur ville de prédilection.
L'opposition armé serais donc moindre, ou du moins à la mesure de ce que nous pouvions relever.

Par contre, la bataille se déroulant à Merulik a vu beaucoup de combattants de haute renommé tel que Awnorus et Onizuka pour ne citer qu'eux.
Y participer serait revenu à nous jeter sous les armes de nos ennemis. Raoul l'a d'ailleurs rapporté, une vague verte à submergé Merulik et même les plus grand guerriers royalistes n'ont pas eu gain de cause dans un premier temps.

Je ne nie pas néanmoins que le regain de confiance de nos troupes acquis par la réussite du Grand Raid a été impacté par notre défaite (si l'on peut appeler une non participation ainsi), mais ne vaux t'il mieux pas fuir une bataille perdu d'avance pour revenir à la charge ensuite ?

Les différents cartellois et royalistes que j'ai pu croiser depuis sont convaincu que les exilés sont lâches et faibles, soit ! Laissons les donc penser ainsi. L'ennemi le plus dangereux est celui dont on ne soupçonne pas le réel pouvoir. L'ombre est notre ami.
Nous devons nous organiser, c'est un fait, mais nous devons aussi désorganiser nos ennemis. Je sais de source sûre que des espions ont infiltrés nos rangs et que des déserteurs plus nombreux chaque jour viennent grossirent les troupes de nos ennemis au détriment des notres. Laissons les faire et diffusons de fausses informations afin de miner le moral des troupes de nos opposants.

Le mage déglutis avec peine. Il allait maintenant aborder un thème plus sensible. L'implication de Kaldrass à la cause des exilés. Il allait pour cela devoir faire passer des messages fort sans blesser l'orgueil de son Prince. Mais celui-ci semblait posé et si la chose était bien formulé, il le comprendrait sans doute.

Mon Prince, je me permets maintenant de montrer du doigt quelque chose qui me tient à coeur.
La présence dans les troupes ennemis de combattants de grande renommé n'est pas à nier. Surtout pas lorsque nous constatons le manque de telles personnes dans nos propres rangs.
Les raids successifs au sein de Fuisserage se font de plus en plus fréquents et de plus en plus violents. Nos femmes se retrouvent violenter à de maintes reprises, nos enfants sont malmenés et nos jeunes guerriers sont démoralisés de mordre la poussière plus d'une fois dans une même journée.

Pour les plus puissants d'entre nous, la conquête des différentes forteresses a commencée. Et là encore, la puissance pur de nos ennemis est un obstacle de taille.

Nous sommes motivés et désireux de nous organiser mais qu'avons nous à opposer à des guerriers qui peuvent à eux seul en découdre avec plusieurs d'entre nous sans sueur verser ?

Avez vous fait un tour dans Fuisserage dernièrement ? Le moral des troupes est au plus bas, la ville est en perpétuelle reconstruction et on y croise de plus en plus de voleurs et de brigand plus décidé à s'en sortir individuellement que d'aider notre cause à tous. Je pense qu'il faut arrêter de se mettre des oeillères et qu'il nous faut sévir envers tout les vils profiteurs arborant notre blason et parcourant les rues de notre ville détroussant leurs propres alliés. Il nous faut également trouver un moyen de rallier à notre cause de grands guerriers capable d'en découdre avec les plus grands.
Vous êtes l'héritier légitime du trône. Votre sang bleu est reconnu dans de nombreux endroits et je suis sûr qu'au coeur de la cité de Nedmor, dans la forêt bordant la ville de Cyrosh et dans les royaumes alentours, votre nom et votre cause pourrait rallier de notre côté de nouvelles têtes.
Je sais que le développement de nouvelles stratégies de guerre dans votre forteresse avec vos lieutenants est importante, mais le fait de montrer que vous vous souciez de la protection des plus jeunes d'entre nous remonterait surement le moral de nombre d'entre nous et avorterait dans l'oeuf les envies de désertion de nos troupes.

Ce n'est que mon humble avis et je vous laisse seul juge face à de tels projets, mais pensez-y néanmoins.

Eldorn avait beaucoup parlé et il se tût donc pour laisser la parole à d'autre, laissant le Prince penser à ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:38

18 juin 2007 - 11:23
Niark, ne sachant que dire écoutant tous ses compagnons de galère parler, se décida à prononcer quelques mots:
Prince, vous dites que vous ne connaissez ici que peu d'entre nous, que vous n'avez eu que peu d'échos d'explois pour la majorité qui se trouve ici. Je voudrais seulement dire que ce n'est pas parce que l'on n'entend pas parler de certaines personnes qu'elles n'agissent pas...
Je peux d'ailleurs dire sans me tromper que ma guilde fait ce qu'elle peut, autant pour resister aux assauts ennemis que pour en mener à bien le plus grand nombre. Nous multiplions les alliances et nous nous organisons pour aller semer le trouble chez nos ennemis. Seulement nous ne sommes pas des Grands en ce monde et en cette guerre, nous combattons à notre niveau, nous afforçant de servir votre cause au mieux, quitte à rendre visite au fossoyeur de trés nombreuses fois.
Je ne suis donc d'ailleurs que peu surprise que vous n'ayez aucun echos de cela, et je pense que je ne suis pas la seule représentante ici qui puisse vous l'affirmer...
Sur ces derniers mots la magicienne se tut et se rassi, toujours bien en face du Prince., guettant les réactions ou autres interventions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:39

18 juin 2007 - 19:42
Jemsie se leva à son tour pour prendre la parole.

Mon Prince, j’espère que vous ne m’en voudrez pas si je vous dis que je vous trouve injuste.

La guilde que je représente, Venecia, est une guilde jeune, qui ne comptait que quelques membres très peu expérimentés lors du Grand affrontement. Moi-même, je n’avais pas encore pris les armes. Si vous voulez des héros légendaires à vos cotés, vous n’en trouverez pas dans notre guilde. Nos noms ne sont pas connus, et nous ne recherchons pas la gloire, nous ne sommes pas encore aguerris pour ça.

Mais quand vous nous accusez de ne pas aider nos compagnons d’arme, nos amis Exilés, malgré tout le respect que j’ai pour vous, je m’insurge. N’avez-vous donc pas remarqué que nombreuses sont les alliances qui ont été signées dernièrement ? Avez-vous eu vent de l’élan de solidarité qui a poussé un grand nombre d’entre nous à nous battre contre des ennemis bien plus puissants que nous lors de la prise d’une forteresse ? Les puissants guerriers de la guilde SOLM étaient là, et si un grand nombre d’Exilés est tombé sous leurs coups, moi y compris, nous avons tenu bons, notre expérience nous désavantageait mais nous étions nombreux et nous avons pu tenir le temps qu’il fallait pour sécuriser la forteresse !

Nous défendons l’honneur des Exilés, votre honneur chaque jour ! Mon Prince, rien ne me ferait plus plaisir que de vous voir enfin sur le trône…Oui, nous avons tous hâte de vous voir retrouver cette place qui est légitimement la votre. Et nous, membres de la guilde Venecia, sommes prêts à mourir pour vous. Mais comment peut-on vous aider si vous exigez de nous des faits que nous ne pouvons pas accomplir, faute de moyen et d’expérience ? Vous voulez que nous soyons plus solidaires entre nous, nous le faisons, mais cela prend du temps. Nous nous réunissons de plus en plus pour apprendre à nous connaître et pour combattre ensemble. Nous recevons sur nos terres la visites des Ambassadeurs des guildes avec lesquelles nous avons crée des alliances, et nous leur rendons la pareille. Si nous voyons un Exilé se faire attaquer, nous l’aidons, dans la mesure de nos maigres moyens, même si ce n’est que pour lui donner le temps de fuir ! C’est vrai que certains ne bougent pas le petit doigt dans ce genre de cas, ceux-là se font tout petit en espérant que l’ennemi ne va pas las voir ou les laisser tranquille. Mais ce n’est qu’une poignée d’Exilés, et aucun de ceux qui sont présents autours de cette table ne sont comme ça !

Jemsie reprit son souffle. Elle ne se serait jamais cru capable de tenir un tel discours, mais l’injustice des propos du Prince l’avait blessée. Ses compagnons de guilde, ou encore les alliés qu’elle connaissait bien, ne correspondaient pas à la description qu’avait fait le Prince des Exilés. Ils étaient tous braves et courageux, et que quelqu’un puisse croire qu’ils avaient peur des cartellois ou des royalistes, ou encore qu’ils ne s’impliquaient pas dans cette guerre la mettait en colère. Même contre ce Prince qu’elle respectait tant. Elle se rassit calmement, au moins en apparence, serrant les mains sur ses cuisses pour ne pas montrer à quel point elles tremblaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:39

19 juin 2007 - 02:36
Raoul ne put s'empêcher de rougir lorsqu'il entendit Kaldrass prononcer son nom. Il respira profondément pour que la fierté qu'il ressentait ne se transforme pas en orgueil malsain et déplacé. Troublé, il laissa ses compagnons s'exprimer en réfléchissant à ce qu'il pourrait dire.
Quand Jemsie eut fini de s'exprimer, il prit la parole à son tour.

"Seigneur Kaldrass, mon sentiment est qu'il est temps de dépasser cette question de la bataille de Merulik. Vous comprendrez que je mesure l'affront qui vous a été fait, j'ai aussi douté de notre camp en ce jour funeste. J'aurais espéré un acte glorieux de la part d'un plus grand nombre de mes camarades. Pourtant, je m'efforce de laisser ce sentiment de rancoeur de coté. Car quelque fut le nombre de combattants que nous aurions pu réunir ce jour là, comme le fait justement remarquer Eldorn, le résultat de la bataille eut été le même, en tout cas militairement. Evidemment, cela aurait peut être fait taire les rumeurs qui disent que nous sommes des lâches, mais à quel prix ?
Et avec quelles conséquences ? Je vous ai juré fidélité et je vous obéirai quoi qu'il arrive, mais peut-on vraiment juger lâche celui qui refuse de se sacrifier sur l'ordre de son chef ? Je ne le crois pas. Et demander ce genre de sacrifice, c'est prendre le risque de faire douter ses subordonnés sur la justesse de leur engagement.
Montrez votre mansuétude, pardonnez à ceux qui ont désobéi, il ne vous ont pas trahi. Le Grand Raid a été fait en votre nom et pour votre gloire, et c'est une preuve que l'unité existe chez les exilés. La dernière forteresse prise par notre camp l'a été grâce au rassemblement de dizaines de combattants courageux. Pendant ces deux derniers événements, le nombre d'exilés était supérieur au nombre de cartellois réunis au jour de la bataille de Merulik. Bien sur, la force de frappe déployée n'était pas la même, mais le courage et le dévouement à la cause étaient plus grands.

Je suis blessé par les propos que je viens d'entendre, Sykkens et Hippo, pardonnez moi, mais je trouve que vous noircissez la réalité. Je ne trouve pas que les exilés soient les couards que vous décrivez. Bien sur, certains fuient. Mais d'autres restent et se battent. Et je vois de moins en moins de combattants fuir un combat qui pourrait être gagné, et ne comptez pas sur moi pour blâmer celui qui fuit un combat perdu d'avance. D'autre part, s'il y a une chose que je peux vous garantir, c'est que la lâcheté n'est pas exclusivement exilée... Combien de fois ai-je vu des cartellois me fuir alors qu'ils avaient les moyens de m'affronter et même de me vaincre. Ou même ne pas fuir et regarder benoîtement leurs compagnons tomber les uns après les autre jusqu'à ce que leur tour vienne...

Seulement, nous en arrivons toujours au même constat : il y a trop souvent des combats perdus d'avance, car les meilleurs combattants sont dans les autres camps. Non seulement les combattants, mais nous manquons aussi de leaders reconnus, et de guildes puissantes. Les meilleures guildes exilées, aussi valeureuses soient-elles, n'ont pas la réputation de certaines guildes royalistes ou cartelloises.

Ce dernier point, mon Prince, peut devenir votre avantage, car vous courrez moins de risque que Galoregor de voir vos sujets conspirer contre vous. Et cela renforce votre influence. Soyez notre guide, vous verrez que nous ne vous décevrons pas une nouvelle fois, j'en suis convaincu.

Gardons l'espoir, écoutons les paroles de Jemsie, voilà cette nouvelle génération dont je parlais, elle avec d'autres. Oh, elle ne pourra pas changer la situation militaire du jour au lendemain. Mais elle montre la voie. Celle de l'unité, du courage et du dévouement, pour notre camp, pour votre gloire, Roy Kaldrass, soyez en fier, changeons d'abord la vision que nous avons de nous même, soyons fiers et braves, avant de penser à vaincre l'ennemi, amenons le à nous considérer autrement !"

Raoul se tut, et baissa la tête. Croyait-il vraiment ce qu’il venait de dire ?
Combien de fois le doute l’avait-il envahit, ce sentiment d’impuissance face à l’ennemi, la honte de devoir fuir sans combattre. Pourtant il fallait y croire. Il n’avait plus beaucoup d’espoir sur l’issue de la guerre, ce qui comptait à ses yeux, c’était de relever la tête, l’honneur et la dignité étaient plus importants à ses yeux que la victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:39

19 juin 2007 - 06:01
Les réactions étaient mauvaises, ces hommes et femmes se sentaient visés et attaqués par ces propos. Loin de là était son intention, mais il s'était emporté et avait dit certaines choses qu'il aurait dû taire. Mais s'il n'avait rien dit, est-ce que cela aurait été mieux? Certainement pas. Il restait étonné d'une si forte réticence, ces personnes le défiaient les uns après les autres. Peut-être n'était-ce pas son peuple après tout? Il était submergé de questions silencieuses, mais fort douloureuses.

Sir_SiegfriedS s'était détachée de l'attroupement et avait lançé une tête aux pieds du prince. Il s'agissait d'une personne fière, elle et sa guilde étaient reconnues et représentaient la plus grande force de frappe des exilés... mais certaines des questions qui hantaient Kaldrass devraient être abordées au cours de cette réunion. Quand Eldorn pris la parole, suivi immédiatement de Nyark, Jemsie et Raoul, accompagné des échos de CityHunter, Barrax, Hyppolite et Sykkens, Kaldrass comprit qu'il avait jugé trop rapidement. Une telle maladresse était impardonnable, même ses conseilleurs l'auraient repris. Mais bien qu'il devait réparer ce faux-pas, il devait s'avancer en terrain plus dangereux encore...

Je suis désolé, mon emportement me fait dire des choses qui vont au-delà de ma pensée. J'oublie moi-même que j'ai dû fuir afin de combattre un autre jour, mais ce jour tarde malheureusement.

Il déplaça son pied, afin d'être assis plus confortablement, mais il accrocha la tête traînant au sol et eût un haut-le-coeur. Il détourna le regard, répugné par une telle abomination et un tel barbarisme...

Enlevez cette tête je vous en prie, je ne peux souffrir de la voir plus longuement! Sir_SiegfriedS, je n'ai pas oublié votre invitation à dire hautement ce que nous pensons. À ce sujet, j'aimerais que vous éclaicissiez un point devant nous tous. J'ai entendu dire que vous aviez un associé au service de Galoregor, un homme avec qui vous avez une sorte de commerce, est-ce vrai?

Kaldrass était outré de voir cette personne faire des remontrances alors que son intégrité était elle-même à questionner. Il ne voulait pas la brusquer ni même envenimer l'échange, mais elle devait savoir qu'il était conscient de ses actes et que ses fautes seraient prises en compte comme pour tous les autres.

Ne vous trompez pas mes amis, je suis pas là pour vous reprocher quoi que ce soit. Je veux voir ce que vous avez dans le ventre et si vous avez le coeur à combattre nos ennemis, quelle que soit votre façon de faire. Je suis conscient que l'ennemi a des troupes beaucoup plus expérimentées et que courrir au massacre n'est pas la solution. Mais où ils ont les moyens financiers ainsi que l'expérience au combat, essayez de trouver l'unité, qu'eux ils n'ont pas.

Ce qui m'a déçu lors de la bataille de Merulik, le lendemain du Grand Raid, c'est qu'aucune ambuscade n'ait été tendue pour achever les troupes ennemies affaiblies. Si on ne peut pas prendre l'ennemi de front, usons de ruse! Mais ce jour là, je n'ai rien vu... Pour ceux qui ne sont pas assez puissant pour combattre, sachez que vous avez un rôle très important. Vous êtes les futurs troupes de cette armée, le vent de fraîcheur qui viendra revigorifier nos forces bientôt. Vous devez apporter et renouveller nos convictions aux combattants épuisés, ainsi ils pourront reprendre le combat de plus belle.

Je crois que dans la situation actuelle, nous n'avons plus rien à perdre. L'image que vous me décrivez de l'état des troupes me semble bien réel et c'est ce que je voulais constater de mes propres yeux. Je vous demande à cet instant même une chose que je n'aurais jamais cru envisageable... Courtisez l'ennemi. Allez chercher la force qu'il nous manque dans les rangs mêmes de nos opposants. Si vous trouvez des mercenaires, nous sommes prêts à les payer. S'unir et recruter, il en va de notre salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:39

19 juin 2007 - 08:30
Cityhunter42, surpris de voir le prince s'excuser se leva à nouveau d'un air incertain:

<< Monseigneur, vous n'avez en aucun cas à vous excuser, commença-t-il, votre comportement est compréhensif, vous êtes désemparé car la puissance es éxilés faiblit à cause des nombreux départs et en plus nous ne répondons pas toujours à vos appels, votre comportement est donc compréhensif. Mais sachez tout de même que nous faisons tout ce que nous pouvons pour rendre à nouveau la puissance et l'union aux éxilés. Nous avons pu rassembler, comme l'a dit Jemsie, de nombreuses personnes pour attaquer la forteresse. Pourquoi ne pourrions-nous pas à nouveau rassembler tout ce monde? Même si nous rassemblons tous les éxilés pour une cause perdue d'avance, nous pouvons le faire avec honneur en nous battant et en montrant que les éxilés ne sont pas si faibles que ça! A ce moment-là, les ennemis seront vraiment conscients que nous sommes un danger réel pour eux ! Montrons-leur nos réelles valeurs !>>

Sur ces mots, le représentant de la Liberty se rassit en regardant son prince droit dans les yeux d'un air certain cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:39

19 juin 2007 - 10:36
Anamaladar restait pensif. Il avait écouté avec attention chaque personne ayant pris la parole, mais ne savait que leur répondre. Le moine, inconnu, se trouvait dans la même pièce que son Prince, ainsi que de célèbres combattants. Tous savaient de quoi ils parlaient, et avaient déjà combattu cartellois et royalistes. Les seules interactions que le moine avait eues avec ses opposant, c'était de mourir sous leur coup. Le prince avait apostrophé Sir_SiegfriedS, mais ce dernier tardait trop à répondre, et Anamaladar ne pouvait plus se retenir. Il s'avança donc et prit la parole:
Messieurs, vous ne me connaissez pas, c'est normal, je n'ai rien fait d'héroïque. En général, je vaque à mes occupations et regarde ce qu'il se passe autour de moi. Je ne puis faire autre chose que soigner mes compagnons lorsqu'ils en ont besoin. Et bien que je sois régulièrement sollicité, je n'ai vu que quelques blessures infligées par l'un de nos ennemis, tandis que je ne suis compter celle causée par les différents créatures arpentant notre monde. Cela ne me pose pas problème, car il faut bien s'entraîner avant de partir au combat. Mais je me demande pourquoi certains tardent tant à y partir, à ce fichu combat. Certes, il m'est facile de juger, car il est peu probable que j'eusse un jour la possibilité d'affronter loyalement un adversaire. Cependant, je soulève par là une question intéressante: Pourquoi certains restent à entraîner plutôt que d'aller combattre leurs ennemis? Je dois vous dire que je suis dans l'incapacité de répondre à cette question.

Mon prince, vous nous avez dit que là où ils ont les moyens financiers ainsi que l'expérience au combat, nous devrions trouver l'unité qui leur fait défaut. Malheureusement, le manque de finances est l'une des causes du manque d'unité dont nous souffrons, nous aussi. Pour survivre, nos guerriers doivent vendre presque tout ce qu'ils possèdent, afin de pouvoir loger dans cette auberge. Comme si cela ne suffisait pas, les moines, dans l'incapacité de récolter eux même de quoi vendre, doivent se faire payer pour leurs services, ce qui rend la tâche encore plus difficile à ceux qui doivent louer les services des religieux. C'est donc du chacun pour soi, afin de survivre ou de coucher décemment.
Mais ce n'est pas pour autant que nous ne pouvons pas nous aider les un les autres. Preuve en est de la coopération dont mes aînés ont fait preuve, dans le but de conquérir les forteresses. Nous pouvons changer les choses. Malheureusement, il subsiste dans nos rang un problème: nous ne communiquons pas assez. Je n'ai entendu parler du grand raid et de la bataille de Merulik qu'après ces deux événements. Peut être est-ce parce que je n'avais pas encore la permission de m'éloigner de Fuisserage. Mais je reste persuadé que des Exilés ignorent tout de ce qu'ils pourraient faire. J'entends pas là qu'il y a certainement des guerriers a Merulik qui ne sont au courant d'aucunes des actions menées par leurs alliés; alors que s'ils savaient qu'ils peuvent agir, ils le feraient volontiers!

Sur ces mots, le moine recula, et attendit des réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:40

19 juin 2007 - 12:10
Apres le récit de Raoul, il se leva, mais comme le Prince avait commencer a parlé pendant qu'il se levait, il se rassit aussitôt et écouta...

Apres quelque minute il dit:

Mon prince, vous savez que toute les personne pressente ici vous sont dévouez et donc, vous pardonne pour votre saut d'humeur que je comprend très bien.

Pour se qui de la bataille de Merulik et du grand raid, beaucoup d'entre nous n'étaient pas encore assez expérimenter voir pas du tout, se qui ne leur aurait pas permit de survivre une minute, d'ailleurs, certain ne pouvait pas allez a Merulik.
Puis, se tournant vers Raoul, il reprit:

Je pense que vous n'avez pas très bien comprit mon récit, je vous pardonne avidement, moi même ne me comprenant pas par moment.
Comme la fait remarquer cityhunter42, se n'est pas la force ni même le nombre qui permet de gagner, mais la solidarité, l'échange, l'amitié, la compréhension des autres et la communication qui permet de gagner!

Les Exilés ne sont pas couards mais seulement, ne se connaissent pas et même ne se comprenne pas.

Avant toute chose il faut que nous soyons tous unis pour pouvoir nous comprendre et faire des choses ensemble.

Il se rassit, espérant que cette fois il eu été comprit par tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:40

19 juin 2007 - 22:47
Meti avait décidé d’attendre un peu avant de prendre la parole car il voulait savoir comment réagiraient ses confrères devant les propos du Prince. Après avoir vérifié que personne ne parlait, il se leva et prit la parole à son tour :

« Mon Prince, c’est à nous de nous excuser et non a vous, ce que vous dites est légitime vu la situation actuelle… nous sommes impardonnables de ne pas être allé combattre à Merulik et d’avoir laissé aller tout seul Raoul dans le combat… mais… il faut que vous voyez les choses sous un autre angle, sur un autre point de vu. Je suis sûr que vous ne pensez pas ce que je vais affirmer mais je me dois d’expliquer un point qui me tien a cœur. Ce n’est pas à cause de notre lâcheté ni de notre couardise ou même de notre manque de bravoure que nous n’y somme pas aller, c’est à cause de notre manque d’expérience au combat, du fait que nous étions mal organisés et du fait que beaucoup ne savait même pas que la bataille aurait lieu ou ils l’ont su trop tard pour bien se préparer. En plus tout le monde était fixé sur le grand raid et non sur la bataille de Merulik.

Vous avez raison mon Prince quand vous affirmez que les guildes doivent fonctionner ensemble et nous faisons de gros efforts de ce côté là car il y a une des nombreuses alliances qui ont été faites ces dernier temps comme la dit Jemsie. Je pense comme vous quand vous affirmez que nous devons nous unir, fonctionner comme une unité pour vaincre nos ennemis mais je doute énormément sur l’intégrité d’une certaine personne présente ici et la confiance qu’on peut avoir en elle.

Je dois aussi penser comme tous ceux qui sont réunis ici en affirmant que nous nous battons jour et nuit face à des ennemis de plus en plus puissants et nous le faisons en votre honneur et en celle de notre alignement. Par contre, il ne faut pas oublier que les exilés deviennent de plus en plus faibles de jour en jour mais je ne parle pas seulement de force physique mais aussi de force psychologique. Certes, nous sommes encore débrouillards et intelligents mais nous manquons de motivation, de buts et de moral et c’est là que nous avons besoins de votre aide. Vous devez sortir de l’ombre dans lequel vous vous êtes caché, vous devez afficher plus vos couleurs à travers tout Fuisserage pour redonner un sens à notre lutte, un sens que nous avons perdu. Je ne vous demandes que quelques choses, mêlez-vous plus à nous, venez nous voir pendant nos entraînements, venez nous aider à élaborer des plans de raid. Redevenez qui vous étiez avant ce grand bouleversement, redevenez le grand Prince que nous avions connu, le vrai qui mérite de gouverner. Nous avons besoins de vous pour retrouver notre gloire d’antan.

Vous avez dit qu’ils faillaient s’unir et moi je vous réponds fièrement :

<<UNNISONS- NOUS TOUS POUR VAINCRE SOUS LA MAIN DE FER DU BRAVE PRINCE KALDRAS. »

Alors, Meti se rassit maladroitement en espérant qu’il n’avait pas été trop direct dans ses propos et qu’il n’avait pas fâché son prince ce qui n’était pas son intention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:40

20 juin 2007 - 12:00
De quelle personne pouvait bien parler meti?
Il venait de dire qu'il fallait être unis, comme la plupart d'entre nous, mais il se contredisait en doutant sur les intentions d'une personne ici présente, à la table du Prince...
Etait ce Sir_SiegfriedS qui, comme l'avait fait remarquer le Prince faisait de beau discourt mais était l'associée d'un royaliste?!
Les questions tournaient dans sa tête...

Il regarda meti et dit:

Comment cela?
Vous qui dite qu'il faut être unis, se que j'approuve puisque, moi aussi je le fait remarquer... Pourquoi cette méfiance? Si la personne en question est ici parmi nous, c'est qu'elle se rattache à notre cause.

Pouvez vous nous éclaircir sur le sujet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:40

20 juin 2007 - 12:55
Barrax ne sachant plus quoi dire, pensa qu'il valait mieux être direct et ne pas réfléchir puisque la vérité doit apparaitre.

Après avoir attentivement écouté les paroles du Prince et de ses sujets, Barrax prit la parole:

Je me range du côté de l'avis de Sykkens, même si une ou plusieurs personnes présente ce soir sont alliées avec nos ennemis, laissons nos différents de coté, et comme l'a dit le Prince, nous avons besoin du maximum d'aide possible.

Si certains sont alliés avec de puissants ennemis, nous pourrions par exemple leurs demander de nous ravitailler en armes et armures en échange d'argent. Pour par exemple avoir des armures de haute qualité, fabriquées chez les royalistes.
Ou nous pourrions demander à des Mercenaires de nous aider, comme l'a si bien dit notre Prince.
Nous, exilés, nous ne pouvons pas nous vanter de grand chose au combat...la seule chose que j'ai pu remarquer est notre alchimiste régional qui ne semble pas être prêt à partager ses secrets avec n'importe qui autres que les exilés...

Barrax s'agenouilla devant le roi et dit:

Je jure solennellement devant tous ces exilés et vous-même, que je vous servirais jusqu'à ma mort. Pour vous le prouver, je vous apporterais la tête traître cartellois et royalistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:40

20 juin 2007 - 16:55
L'échange de paroles allait trop vite pour le moine, habitué à sa vie recluse à nowenuld.Il ne dit donc rien, mais enregistrait chaque parole de chaque baron, et à fortiori lorsque le prince parlait.Il se rendit pourtant compte que les barons, ou leurs messagers ici présents étaient tous de loyaux serviteurs de Kaldrass.Discrètement, il s'approcha d'anamaladar, et lui chuchota:
Certains ont peur d'approcher du combat, et je dois dire, souvent avec raison.Tes aînés doivent souvent attendre d'avoir un entrainement double au tien, tant les ennemis nous sont si souvent plus puissants.Et encore, ils sont encore assez faibles.
Je n'avais pas non plus entendu parler de la bataille de Merulik, tout comme toi.Je suis d'avis qu'il faudrait mieux informer nos fiers partisans!
Après cela, il dit plus rien, écoutant les réactions diverses des autres participants.A la fin, il déclara simplement:
Dans l'ensemble, mon prince, j'approuve les dire de ceux qui ont parlés, mais je voudrais faire remarquer à ceux qui disent que tous ceux qui sont là sont obligatoirement fidèles, car cela ne prouve rien.Même si bridou, ou un autre traitre, avait été là, ça ne les auraient pas empêchés de trahir notre cause
Je pense aussi qu'il serait profitable aux exilés qu'ils fassent le dos rond-une technique de moine habitué à fuir, vous allez me dire-, faisant croire à nos ennemis que nous ne sommes pas dangereux, voire insignifiant, en fuyant et en tuant principalement des monstres, tout en œuvrant pour susciter les velléités de rébellion chez nos ennemis, en s'efforçant de les faire rejoindre notre cause-c'est la partie la plus dure, je l'admet, mais nous pourrions peut-être profiter du manque de moines royalistes pour que les moins déterminés nous rejoignent?-.Vous rappelez vous les royalistes, il y a quelques mois?Ils étaient inférieurs en nombre et en puissance, mais nous ont tous eus depuis quelques temps en devenant les plus forts, ou peu s'en faut.
Il s'assit, conscient que sa proposition n'était peut-être pas très honorifique, mais qu'elle nous permettrais de redevenir un alignement avec lequel il fallait compter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:41

20 juin 2007 - 19:47
*Apres l'intervention de Jujux, Sir_SiegfriedS cru bon d'éclaircir la situation au sujet de l'entente avec TheGiov.*

Nous étions tous deux issues de parents communs,
Thegiov etant le plus jeune d'entre nous, ne se rendit pas compte de l'horreur qui se produisit une nuit pendant son sommeil. J'etait entrain d'aller chercher de l'eau pour preparer le bain des parents cette nuit la quand soudain je vit arriver une horde de chevalier en armure etincellante chevauchant a grand pas vers la maison.

Le dernier destrier a s'arreter devant la Chaumiere familliale me jeta un regards froid, et il marmonnait des choses a ses compagnons. Quand subitement un hurlement se fit entendre : " Brulez tous !!!"
De cris issues de la maison se firent entendre et dechirèrent la douceur de cette nuit de printemps... Le bras droit du prince n'etant autre que le père actuelle de Remus apparut a la porte brandissant la tete de nos parents denué de corp...

*Sir_SiegfriedS eut un Sanglots*

C'est alors qu'un autre garde sortant par la porte defoncée un enfant dans les bras,
c'etait Thegiov, sir_siegfrieds entendait dire du roi qu'il allait en faire son garde personnels...

Sur ce paroles Sir_SiegfriedS Folle de rage prépara une boule de feu qu'elle dirigea vers les chevalier qui lui tournait le dos et en tua deux surement les moins expérimenté ... Et le Roi s'ecriait Une magicienne, Brulait la donc sur la buchet.
La meute de guerrier assoiffé de sangs lancé a la poursuite de Sir_SiegfriedS la contraint a fuire sa maison... Qui pendant son absence avait était brulée

*Apres ces quelques paroles, Sir_SiegfriedS se redressa fiere devant le prince en disant...*

Toi, qui te pretend notre prince, qui t'es caché a mainte reprise, toi tu vas m'apprendre a qui je doit faire confiance ?
Je sais que mon frere de sang ne levera jamais la mains sur moi, et il est de mon devoir d'ainée de l'aidé du mieu que je peux...
Je peux t'annoncer que d'autre sont mort, j'ai demander a gwayn de rassemblée les têtes dans un sac, et... Ah ben tiens un messager avec un sac ensanglanté...
Je vous apporte la tete de Pandoras, Bloodysword, Shiodtei, Aresh, Kalio " fraichement coupée", Joy et d'autre moins connus pour leur courage et leur renommée ...

Bref tous cela pour vous dire que je suis, moi et mon armée, a votre service:
Ne me reprochez aucun acte tant que vous ne serez pas blanchit des votres...
Je sais dosé le bien, du mal et nous avons ralliez pas mal d'exilé a notre cause et redorerons le blason des Espions de Kaldrass... Il faut savoir qu'on est la pour vous et que si vous comptez sans nous, nous vaincrons le roi Galoregor sans vous ...
D'ailleur en guise de preuve jviens de jurer allégence a notre cause aujourd'hui même.

*Ces sur ces dernieres paroles que sir_siegfrieds, s'asseya sur sa chaise qui était la plus proche de la sortie permettant a Sir_SiegfriedS de rester vigilante a toute espionnage ou toute attaque en traitre dont certains on l'habitude*

*En s'asseyant sur son siege Sir_SiegfriedS lanca un dernier regarde a Kaldrass*

Nous vous avons suivit et toujours etait la pour essayer de vous soutenir, ne nous poussez pas a bout et ne nous juger pas, nous ne faisons que notre devoir et essayons de tirer au mieu partit des occasions qui se portent a nous ...
Tout cela dans un but recupérer votre dut ...

*Sir_Siegfrieds se tue dans un soupir, et regardant fixement Kaldrass, en attendait la reaction ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:41

20 juin 2007 - 22:52
Jemsie ne savait plus quoi penser. Elle était rassurée de voir que le Prince n'avait pas pris ombrage de son discours. Elle avait même l'impression que le Prince avait compris son emportement.

D'un autre coté...

Le discours de Sir_Sigfrieds avait laissé un long silence. Ce n'était pas à Jemsie de juger l'amitié qui liait la puissante magicienne à un ennemi. Elle laissait cela au Prince. Le silence s'éternisait et devenait très pesant...

Elle décida donc de donner sa réponse au Prince

Mon Prince, j'avoue que je suis sceptique en ce qui concerne l'emploi de mercenaires, ou le fait de recruter parmi les ennemis. Nous commençons tout juste à créer un peuple soudé...et l'idée d'accueillir parmi nos membres, dans nos cités, des personnes contre lesquelles nous nous serions battus dans le passé...Comment leur faire confiance ? Nous avons essayer de faire ce genre de chose par le passé. Un mage au service de Zelandra nous avait contacté et appelé à l'aide, nous assurant qu'il serait entièrement dévoué à notre cause...à votre cause...et nous avons été trahis ! Cet imposteur est reparti chez les siens...
Je fais confiance aux membres de ma guilde, les yeux fermés. Il en va de même pour nos alliés, et j'ai l'espoir de penser que je peux donner ma confiance à n'importe quel Exilé.
J'ai aussi confiance en vous, mon Prince...
Je souscris entièrement à vos paroles quant à la nécessite de renforcer nos liens entre Exilés. Ensemble, tous ensemble, nous pouvons faire trembler même les plus forts de nos ennemis !
Mais pour ce qui est du reste... soit, si vous nous ordonnez de chercher des mercenaires parmi les Cartellois ou les Royalistes, nous le ferons...Mon baron Pimousse et la guilde de Venecia vous sont entièrement dévoués et fidèles, alors nous vous obéirons...
Nous espérons juste de jamais avoir à en arriver là. Je crois en notre propre force, car même si à l'heure actuelle nous devons parfois fuir, un jour nous serons de taille.
Tous ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:41

21 juin 2007 - 09:12
Une fois le discours de Jemsie terminé, le silence fit place... Le prince semblait réfléchir à ce qui avait été dit de ci de là.
Soudain, un son assourdissant emplit l'espace. Il paraissait venir de dehors.

Une attaque? Le cartel? Les royalistes? Encore une trahison de la part d'un exilé?

Non... Pire... Davidocius, mage subservif et systématiquement en retard, était en train de discutailler avec les gardiens qui avaient pour ordre de surveiller la réunion.

Le ton montait et, comme à son habitude, le magfe commençait à s'énerver.
On entendait des bribes de conversation....

Comment ça?.... Scandale! Moi?.... Retard?... Jamais... Et puis... Attention vous savez pas à qui.... ça commence à bien faire....

Finalement, c'est un homme encore rouge de colère qui finit par entrer dans la salle où s'étaient réunis plusieurs nobles exilés.
Constatant que son entrée n'était pas passée inaperçue, le rouge qui traduisait son émoi devint violacé, violacé de honte de s'être montré si peu courtois et soucieux des bonnes manières alors que le prince se trouvait là.

Enfin il revoyait celui pour qui i lavait donné sa vie, son âme et ses nerfs.
Cela faisait maintenant presque neuf ans qu'il ne l'avait pas vu. A l'époque il était jeune... mais ceci est une autre histoire.
UNe fois entré, il annonça d'une voix forte:

Je suis Davidocius, mage de l'humble guilde des rebels.
Désolé pour ce retard mais des remous agitent mes la vie de mes compagnons et la mienne propre et nous 'navions pu nous décider à envoyer l'un ou l'autre d'entre nous chez vous.
Finalement, je suis venu de moi-même, sans mandat aucun. Mais au moins j'aurai eu le bonheur de revoir notre noble souverain.


Il s'approcha de Kaldrass, s'inclina longuement et avec moult déférence, ce qui montrait qu'il pouvait disposer d'éducation quand il le voulait.
Il rejoignit ensuite un coin de la salle, comme à ses habitudes, rechignant toujours à s'asseoir et à demeurer dans la lumière.
Néanmoins, il voulut intervenir au préalable car, même quasiement à la retraite et contraint et forcé de rester un temps de l'autre côté du lieu, il avait pu entendre la plus grande partie de la conversation de ses camarades.
Il se racla la gorge afin qu'il n'y ait aucun doute sur ce qu'il allait dire:



"D'abord, bonjour à tous!
Je vois que finalement quelques nobles exilés ont pu se réunir.
Certains parmi vous me reconnaitront, pour les autres, comme je vous l'ai précédemment annoncé, je suis Davidocius, mage rebel et ambassadeur officiel de ma guilde.
Désolé si je me fais rare en ce moment mais je suis désormais un ambassadeur à la retraite et si je viens ici aujourd'hui c'est seulement pour avoir la chance de voir une dernière fois mon souverain.
Premièrement, je suis heureux de constater la présence de Sir_Siegfried, baronne des espions de Kaldrass, avec laquelle j'ai eu des différends par le passé.
Cela prouve bien qu'elle s'intéresse vraiment aux exilés et à notre reconquête du pouvoir perdu... et peu m'importe également son commerce avec quiconque

Ensuite, je voudrais signaler une chose: traiter les exilés de lâche c'est faire un sac commun des torchons et des serviettes:
Je connais bon nombre d'exilés qui donneraient leur vie pour Kaldrass, et j'en connais tout autant qui se trompent fortement sur leurs compagnons quand ils les traitent de lâches!
Le problème des exilés n'est pas, je pense, le manque de courage, car tous les camps disposent de gens courageux et d'autres couards, mais de solidarité.

En effet, pour ne prendre que notre exemple, je reste désormais à la taverne de ma guilde afin de préparer l'avenir et de former ceux qui sont voués à me succéder, mais combien d'alliés sont venus nous voir ne serait-ce que pour nous saluer et faire un brin de causette?
Si ce n'est Jemsie, dont on a toujours plaisir à retrouver la compagnie, ou Eldorn, qui est repassé récemment chez nous, rares sont ceux qui daignent venir boire une choppine ou un jus de chamallas.

Moi-même d'ailleurs, je vous le concède, ne fait plus cet effort envers les autres pour certaines raisons qui m'appartiennent.

D'autre part, malgré que j'aie crié à tort et à travers que les rebels étaient disponibles pour préparer des attaques communes, peu nombreux sont ceux qui nous contactent pour attaquer de concert.
Et quand nous n'arrivons pas à nous mobiliser à temps pour l'évènement, il se trouve que nous sommes traités comme de simples vauriens.

Cependant, je note un vrai regain de courage dans le pescimisme ambiant.
Tous les jours, je découvre des exilés, certes jeunes mais courageux, prêts à attaquer de frots puissants ennemis sur les dangereuses tgerres de Merulik.
Chaque jour, j'aperçois une lueur d'espoir dans leurs yeux neufs et avides de vengence.
Si nos ennemis attaquent souvent nos terres, nous le leur rendons désormais. Pas de manière organisée, peut-être un peu chacun de leur côté, mais la volont est là.

Cher prince, ne jugez pas trop vite vos fidèles serviteurs. Ce défaut appartient aux hommes de basse condition, mais pas à notre chef.

Je suis certain que vous saurez distinguer la lie de l'ivraie. Les vrais des faux, les fidèles des opportunistes.
Prenez le temps de nous connaitre, tous, avant de décréter quoique que ce soit.. Et ce que je dis est valable pour tous.
Je suis premier à reconnaitre que je me suis déjà trompé, et je sais également que nombreux sont ceux qui sont de le même cas que moi.

JE dis cela alors que je me prépare pour le grand voyage, comme une sort de témoignage, ma propre biographie, mes propres expériences. Je n'y trouve aucun intérêt particulier si ce n'est dire ce que j'ai toujours fait: la vérité."

Fatigué de son long discours, la mage marqua un temps. Le silence était à nouveau retombé sur la salle. Il se demandait bien quelles réactions pouvaient bien avoir les différents protagonistes.
Il reprit place dans l'ombre de la salle, et sortit une fiole qu'il but avec empressement.
Il attendit les réactions avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:41

21 juin 2007 - 10:41
Pensif:*Bien, maintenant que tous le monde a dit se qu'il pensait, passons a une solution...*

Il regarda les autres et dit:

Pourquoi ne pas faire deux troupes d'élites???
Une troupe s'occuperait des exiles qui se sentirait plus sur et qui n'aurait plus de crainte, il pourront s'entraîner tranquillement et ainsi progresser.

Et une autre troupe qui s'occuperait d'attaquer, pour montrer que les exiles sont la, pour montrer notre puissance au monde, pour ne pas que l'on nous oublie!

Qu'en pensez vous?
Les groupes en question pourraient se former par le groupe de tous les barons ou bien par les plus valeureux qui devront passer un test avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:42

21 juin 2007 - 13:52
Eldorn était resté très attentif sans dire un mot suite à la dernière réaction du Prince. Celui-ci ne cherchait pas à les accabler, mais simplement à comprendre.

Il appelait les exilés à se regrouper et à partager leur sainte cause avec tout le peuple d'Alidhan, même avec leur ennemis actuels afin que ceux-ci réfléchissent à leur propre cause et, peut être, rallient un jour les troupes de Kaldrass.

Il reprit la parole pour expliquer ses projets, ses envies et ses propres questions.

Mon Prince.
Je pense également que l'unification de toute nos forces éparses est indispensable à l'achevement de notre cause. Sachez que si le projet n'est pas encore mené à terme, nous travaillons en ces temps troubles à la création d'un groupe de personne chargé de recueillir et de diffuser les informations nécessaires à l'organisation de nos troupes.
Je ne peux vous en dire plus en ces lieux car de nombreux espions à la solde de l'ennemi infiltrent régulièrement nos rangs et même si j'en ai découvert quelques uns que j'ai traité avec toute la haine qu'ils méritent, je ne puis être sûr qu'il n'en reste plus aucun ici-même.

Vous parlez de l'engagement possible de mercenaire. Je rejoins dâme Jemsie dans ses doutes quand à l'utilité d'une telle chose. Si réellement nous avons les moyens financiers que vous nous décrivez, ne serait il pas plus judicieux d'investir cet argent dans l'amélioration de notre propre force de frappe ?

De nombreux artisans peuplent la surface du royaume et je pense qu'il serait un avantage tactique non négligeable que de leur donner les moyens de forger pour nous des armes solides et d'un genre nouveau afin de disposer pour nos combattant d'un avantage de poids lors des futures batailles qui se dérouleront contre nos opposants les plus féroces.

Nos alchimistes et nos magiciens les plus doués pourraient également apporter un soutien à nos combattants moyennant salaire, je pense.

Enfin, concernant nos ennemis actuels, il nous faudrait trouver un moyens de les faire douter de leur suprématie actuelle afin de diminuer le nombre et la puissance de leurs troupes. Pour cela, nous pouvons les monter les uns contre les autres ou encore écraser régulièrement leur projet afin de les décourager. Mais sur ce dernier point, je doute que nous soyons encore à la hauteur, même si je sais qu'un jour, cela viendra.

Et sachez mon Prince que je suis entièrement dévoué à la cause des exilés et que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour votre faire enfin asseoir sur le trône qui vous est légitimement dû.

Eldorn remuait beaucoup ses mains, pendant son discours, visiblement convaincu de la justesse de ses propres paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:42

22 juin 2007 - 01:05
Prince, pour rejoindre les propos qui viennent d'être dis, je voudrais moi aussi me prononcer sur un certain point, qui me semble assez houleux.
Vous nous dites de recruter auprés des ennemis, d'engager des mercenaires chez eux. Si c'est votre souhait je me plierais à votre choix, seulement je tiens à ce que vous sachiez qu'il me serait vraiment difficile de combattre aux cotés d'un ancien adversaire. En particulier d'un ancien cartellois. Pour moi combattre aux côté d'une personne vous ayant voué allégence aprés avoir servi Galegor ou Zelandra reviendrait à me méfier autant, voire même plus, d'elle que de la victime que nous attaquerions ensemble. Et je ne veux pas cela. Je veux pouvoir avoir une entière confiance auprés de mes compagnons d'armes. Sinon ce serait une nouvelle division, alors qu'il nous faut nous unir...
Vous le dites vous même, Prince, "s'unir et recruter". L'union ne peut se faire que s'il y a une confiance certaine entre les alliés. L'union commence dés ce soir, car même si nous avions tous, plus ou moin, conscience de cette nécessité, nous la considérons d'autant plus importante que vous nous la demandez vous même. L'union s'intensifiera à la suite de cette réunion.
Et pour ce qui est du recrutement, il est essentiel lui aussi. Mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose de recruter parmi nos ennemis. Car comme je l'ai deja dit, cela reviendrait à remettre en cause l'union. Il serait bien plus utile d'aller recruter en d'autres terres. Certains d'entre nous ne sont pas natifs d'Alidhan je crois bien. C'est d'ailleurs mon cas... Allons recruter ailleurs. Certes, il faudra former de nouveaux combattants, et ça risque de prendre un peu de temps, mais cela redonnerait de la vigueur et de l'enthousiasme aux troupes. Je ne dis nullement que nous n'en avons pas, mais je me doute que vous savez ce dont est capable un nouveau combattant, car il a encore un coeur pur. Il nous faudra seulement tenir le temps que ces nouveaux combattants soient assez expérimentés pour combattre à nos côtés. Et cela nous en sommes parfaitement capables. Et, bien sur, ainsi nous aurions le temps de mettre en place une vraie Union, une Union solide et durable.
Et pour terminer, je ne pense pas qu'il soit bien difficile de rallier ces fameux nouveaux combattants à Votre cause, car elle est juste. Et si je peux me permettre, il me semble que ce soit la seule cause juste en cette terre d'Alidhan. Un coeur pur saura le reconnaitre. Un coeur pur ne pourra que se rallier à Vous...
A nous.

Sur ces mots Niark se tut. Il lui semblait qu'elle avait vraiment beaucoup parlé. Mais elle craignait que ses paroles soient males interprétées, autant par le Prince que par les combattant présents dans cette taverne délabrée. Alors elle attendait les réactions, aussi inquiète qu'elle pouvait l'être, et cela se voyait sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:42

22 juin 2007 - 10:16
Davidocius approuva Niark dans l'ombre. Il ne lui paraissait pas nécessaire de rebondir sur un point de vue qu'il partageait.
Mais le prince décidait après tout... Toujours est-il qu'il préférait éviter avoir recours à ce remède. Si des combattants de Zelandra ou de Galoregor désiraient combattre à leurs côtés, ils viendraient d'eux-même se présenter et il ne serait point nécessaire d'aller les contacter.
La foi ne se monnaie pas, c'et ce qu'il avait toujours pensé...

Pour manifester son accord, il maugréa une sorte de grognement approbatif de sa place, les bras croisés et la tête baissée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:42

22 juin 2007 - 18:55
Raoul passait par bien des états pendant cette discution. Au premiers mots du Prince "Je suis désolé", il blemit. Si leur Roy en arrivait à s'excuser devant ses sujets pour si peu, peut être n'avait il pas la trempe pour gouverner, comme le prétendait ses opposants. Pourtant, cette sincerité, et cette humanité, étaient responsables de là situation et de la chute de Kaldrass, mais de là venait son espoir pour un royaume plus juste, quand Kaldrass aura enfin repris sa place.

La suite des paroles du Prince le réconfortèrent. Un sourire qu'il essaya de cacher du mieux qu'il put éclaira son visage quand Kaldrass s'adressa à Sir_Siegfrieds. Finalement, cet homme n'était pas si déconnecté des réalités...

Encore une fois, il attendit que la plupart se soient exprimés avant de prendre la parole. Il commençait décidément à avoir soif. Il regarda en direction de l'aubergiste, mais celui ci venait de découvrir l'usage du balai et s'employait à remuer la poussière dans un coin de la pièce en tournant le dos à l'assemblée. Tant pis.

" Seigneur Kaldrass, j'approuve tout à fait qu'on envisage le recours à des mercenaires. Pour certain, le dévouement du à un intérêt financier va bien au delà de ce qu'il pourrait être en faveur d'une personne ou d'une idéologie. Cependant, la tâche va être ardue. Il ne sert à rien de gaspiller une fortune pour embaucher des combattants de seconde zone, nous en avons une réserve suffisante. C'est dans l'élite qu'ils nous font défaut. Hors ceux là, soient ils resteront fidèles à l'ennemei, certains ont déjà juré de manière irrévocable leur fidélité à Galoregor le vil, soit ce même Galoregor sera à même d'avancer de plus grosses fortunes pour les conserver dans son camp. Il n'y a donc pas trop d'espoir à attendre de ce coté, mais il ne coute rien d'essayer.

C'est dans notre propre camp qu'il faut chercher la solution. Nous sommes solidaires, mais divisés, ou plutôt dispersés. Aucune guilde n'a l'aura des grandes guildes royalistes, les "espions" ne représentent qu'eux même et la défiance à leur encontre est grande dans nos rangs, pourtant dans chacune se cachent de bons combattants, dévoués et prêts à tout pour votre cause. Peut être faudra-t-il songer à organiser différemment nos troupes, à moins que les conseils qu'Eldorn et d'autres sont en train de mettre sur pied puissent remplir ce rôle de guide, dont nous manquons cruellement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:42

23 juin 2007 - 22:20
Meti ne répondit pas tout de suite à Sykkens, non pas parce que il ne voulait pas mais plutôt qu’il voulait formuler une réponse claire et possible… Il écoutait ce qui se disait autour de cette table. Il voyait très bien que les exilés eux mêmes étaient partagés entre eux, rare sont les personnes qui sont d’accords entre elle. Meti, se leva, sans hésité et pris la parole…


<<Je n’ai pas été assez clair la dernière fois que j’ai prit la parole alors je me dois de clarifier certains points. Je me répètes encore en disant que l’union est notre seule planche de salut, et c’est pour cela que rejoins les paroles du noble Eldorn, mais vous allez dire que je me contredis en disant cela, et je me dois d’expliquer ma contradiction…Je ne nommerais pas de nom mais elle se reconnaîtra très bien. Cette personne ma laissé tomber deux fois face a la guilde des mercenaires, une guilde royaliste, et je ne suis pas le seul a avoir été laissé aux mains des ennemis par cette personne, même si c’est des mercenaires ils prennent quand même un malin plaisir a tuer nos frères et soeurs exilé… La première fois je me suis dit qu’elle avait autre chose de plus important à faire donc j’en ai pas tenu compte, mais la deuxième fois, j’ai compris que je ne pourrais pas compter en cette personne, elle ma lâchement laissé tomber face a un guerrier qui était bien plus puissant que moi, elle est passait côté de lui sans rien lui faire… ,Meti reprit sont souffle avant de continuer, après de longue recherche, je compris enfin que, cette soi disante exilé ne s’attaquait pas a cette guilde, les raisons précises je ne les connais pas, donc elle était prête a laissé mourir a un exilé juste pour ne pas devoir tuer un mercenaire… Donc que je parle de nous unir, je le pense aux plus profonds de mon âme, mais pour cela nous ne devons pas faire de concession à nos ennemis, royaliste au cartel que vous les connaissiez ou pas, que se soit vos demi-frère ou demi-sœur, pas de pitié, ils doivent tous mourir… je sais que je suis cru dans mes paroles mais malheureusement on est en guerre, la mort est une chose quotidienne et pour gagner il faut tuer.
En plus, jamais au grand jamais je ne m’allierais avec des ennemis. Je trouve qu’il faudrait être rendu très bas pour cela car c’est pour moi un déshonneur de faire une telle chose. Nos ennemis ont choisi leur alignement et nous ne pouvons rien y changer. Je refuses de faire quoi que se soit avec nos ennemis à part leur couper la gorge. Réfléchissez 2 secondes à cela, pourquoi ferions nous confiance à quelqu’un qui trahie son alignement pour nous aider alors qu’il reste encore dans celui-ci pour vivre. Selon moi, il peut faire cela de bon cœur ce qui est rare sur cette terre ou il peut faire cela pour nous tuer quand nous aurons le dos tourné. Nous ne devrions que fonctionner avec les membres de notre alignement et non ceux des autres car en plus, cela créerait du trouble dans nos rangs car nous ne serions plus qui tuer ou ne pas tuer. Si des personnes ennemies veulent vraiment servir notre cause, qu’ils changent d’alignement et nous prouvent leur vraie valeur. >>

Meti se rassieds, puis il attend la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:43

26 juin 2007 - 04:20
Toutes les personnes présentes étaient d'accord sur un point; elles devaient s'unir et cela, elles l'avaient bien compris­. Sa proposition d'en appeller à des mercenaires était contestée de part et d'autre, sans parler de la réplique virulente de Sir_SiegfriedS à la question qu'il avait soulevé. Il était resté assis, essayant de passer outre les offences de cette femme, mais il ne pu se retenir plus longuement...

Vous allez changer de ton quand vous me répondez Sir_SiegfriedS, ce serait déjà un bon commencement pour me prouver votre soit-disant loyauté. Vous vouliez que l'on parle ouvertement de ce qui nous tracasse, c'est exactement ce que j'ai fait! Mais si cela me tourmente, serait-ce parce que je vous accorde une certaine importance? Alors nul besoin de vous énerver, je ne faisais que poser une question. Mais si vous croyez que je dois vous demander le pardon à vous, ou même que je ne peux rien comprendre à ce que vous ressentez, sachez que la porte est derrière vous et que vous pouvez choisir de la traverser à tout moment si vous me jugez indigne de votre loyauté. Et sachez, si vous l'avez déjà oublié, que Galoregor est mon frère. Pourtant, cela ne m'empêchera pas de le condamner à mort, lorsqu'il sera capturé, pour haute trahison! La prochaine fois que votre suzerain vous pose une question, n'oubliez pas les règles de la bienséance et ne faites qu'y répondre!

Son visage s'était enflammé à mesure qu'il s'avançait dans ses propos, mais l'insubordination ne pouvait être tolérée. Même venant des derniers combattants qui pouvaient rivaliser avec l'ennemi... Son teint reprenait une allure saine et il semblait de nouveau en contrôle de sa personne.

En appeller à des mercenaires ne me réjouirait guère, mais nous devons tout de même parler de la possibilité d'en engager. Certes, il s'agit là de dépenses au détriment de l'équipement que nous pouvons mettre à votre disponibilité, mais peut-être que nous devrons faire ce choix un jour ou l'autre, aussi bien s'y préparer et tâter le terrain. Je crois que vous devriez porter un coup dur à l'ennemi, pour lui rappeller que nous sommes toujours là. Je vous laisse le soin de préparer une telle attaque. Je crois qu'il est indispensable de reprendre notre place dans cette guerre et ce n'est pas en restant les bras croisés que nous le pourrons. Je vous invite à créer un conseil, avec les personnes présentes à cette réunion. Je sais que cela peut vous déplaire, certains d'entre-vous sont très différents les uns des autres, mais c'est dans ces différences que chaque exilé peut se retrouver. Je ne dis pas que ce sera facile ni plaisant, mais vous qui voulez vous unir, je crois que c'est le meilleur moyen d'y parvenir.

Si vous souhaitez me dire autre chose, pressez-vous. Je dois retourner au bastion avant que la garde ne s'inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   Lun 26 Nov - 11:43

26 juin 2007 - 09:19
Surpris des paroles de son souverain mais compréhensif, Cityhunter42 se leva une dernière fois:

<< Mon prince, je n'ai plus rien à dire je comprends votre envie de retourner à la guerre et nous allons le faire. En nous unissant tous ensemble nous pourrions repousser même les assauts des plus grands ennemis. Sur ce je vous laisse, je suis fier d'avoir été présent à cette réunion et avoir enfin pu vous voir en personne, mais mes compagnons attendent mon retour avec impatience pour entendre votre demande.>>

Il déposa sa main droite sur le coeur et ajouta au prince:

<< Mon prince, je vous jure fidélité jusqu'à la fin, mon épée est votre. Je vous suivrais jusqu'à votre montée sur le trône.>>

Après ces mots il se tourna vers tout le monde et les salua. Il partit ensuite de l'auberge dans l'obscurité de la nuit sans même se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Détracteurs du Prince Kaldrass (admin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Admin] Améliorations ForumActif
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» de beaux tracteurs
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Cherche 1 Admin et 1 Modo pour new forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez les Sacrés du ciel! :: La vieille bibliothèque :: Salle des récits.-
Sauter vers: