Bienvenue chez les Sacrés du ciel!
BIENVENU DANS LA DEMEURE DES SACRE DU CIEL!

Bienvenue chez les Sacrés du ciel!

Bienvenue dans la demeure des Sacrés du ciel.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Missive aux Barons Royalistes (admin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexeyn
Pilier
avatar

Nombre de messages : 4572
Age : 25
Date d'inscription : 21/07/2010

Feuille de personnage
LEVEL:
300/300  (300/300)
Statut: Chevalier Artisan
CLASSE: Geomancien Geomancien

MessageSujet: Missive aux Barons Royalistes (admin)   Lun 26 Nov - 11:19

03 avril 2007 - 14:55
Galoregor avait été un bon fils. Il avait retenu les leçons de son père. Il avait compris qu’avoir des conseillers trop influents constituait un risque majeur. Le poste de Commandeur n’existait donc plus à Nedmor, comme cela avait pourtant été la tradition depuis Manelvor.

Il avait su clairement limiter les responsabilités et l’influence de chacun de ses proches conseillers. Certains avaient un domaine d’attribution strictement réduit, d’autres étaient franchement des incapables, des pantins à son service. Il ne voulait pas que le désastre provoqué par le départ de Zelandra se reproduise. Toute les formalités administratives, l’organisation, la diplomatie, tout avait été perdu lors de son départ. Galoregor avait dû, avec les hommes ralliés à sa cause, tout recommencer. Cela lui avait coûté de nombreuses années et il ne tenait pas à tout perdre de nouveau. C’est pourquoi ses conseillers n’avaient qu’un pouvoir limité. Si l’un deux venait à défaillir, il pourrait être facilement remplacé. De plus, plus aucun conseiller n’était dorénavant de X féminin.


Pour l’heure Galoregor se trouvait dans la salle du trône avec Samak, son Ministre de la Propagande. Samak était un homme petit et sans charisme particulier. Ne pouvant convaincre grâce à ses talents personnels, il excellait à écrire des discours pour les autres. Voilà d’où il tenait sa place.

Le plus clair de son temps, Le Roy devait participer à ce genre de réunion. Elle ne l’intéressait pas forcément, mais il mesurait leur importance. C’est en participant à des conciliabules, en se rapprochant des conseillers de son père, en parlant, écoutant, convaincant de nombreuses personnes qu’il avait pris le pouvoir. Son frère avait ignoré les arcanes de la politique, et voilà où il en était : à camper dans les débris de Fuisserage. Un sourire se dessina sur ses lèvres.
Samak le prit pour lui et continua de plus belle :

« Les retours que j’ai pu avoir sur les réactions de nos sujets suite à votre intervention sont positifs. Le gros de nos troupes semble satisfait de votre discours, seuls quelques anciens et fidèles soldats ont été déçu de ne pas avoir été directement félicité de leur loyauté. Il faudra songer à l’avenir à …. ».


Un bruit à la porte coupa le monologue de Samak. Galoregor fit signe aux gardes d’ouvrir la porte. Dans l’embrasure apparu Eophe. Il s’agissait du messager du Roy, le seul autorisé à délivrer des missives en son nom. C’était un jeune homme blond, assez grand, plutôt beau même si son corps semblait avoir été allongé par un étrange sortilège. Il s’était un temps essayer à l’art du combat, mais n’ayant pas de talents particuliers, il s’était retourné vers un poste de conseiller.

Galoregor fit signe à Samak qu’il pouvait disposer, sans même attendre la fin de son discours. Il savait déjà où il voulait en venir et c’est justement pour ça qu’il avait confié un travail à Eophe.

« Salutations mon seigneur. Je vous remercie de me faire l’honneur de me recevoir » dit Eophe en franchissant le seuil de la porte. Il fit également un signe d’au revoir à Samak.

« Prends place. As-tu le document que je t’ai demandé de faire pour moi ? » lui lança Galoregor.

Le messager lui tendit une enveloppe dans lequel se trouvait une lettre. Galoregor la parcourut rapidement et y apporta quelques annotations.

« Cela fera l’affaire. Va porter cette missive à tous les Barons de nos Guildes. Va en priorité voir nos plus anciennes et fidèles guildes. Je souhaite m’appuyer avant tout sur elles pour asseoir notre domination. Allez tu peux disposer. Reviens me voir quand tu auras fait ce travail. »

Eophe salua son Roy avec déférence et quitta les lieux. Le jour touchait à sa fin. Les réunions étaient enfin terminées pour aujourd’hui. Galoregor allait pouvoir s’adonner à son occupation favorite : l’entraînement au combat et à la stratégie militaire.


Eophe partit donc avec plusieurs enveloppes cachetées par le sceau du Roy parcourir les terres de Nedmor à la rencontre de ses Guildes. Comme il lui avait été demandé, il commencerait par les plus fidèles : les Mercenaires, Purgamen Cruori, les hommes de Cyril Soixante Sept, les Souverains et les Purificateurs. Puis il irait voir toutes les autres. Voici le contenu de la missive qu’il transportait :

« Fidèles sujets, chers Barons.
Je tiens à féliciter votre ardeur à combattre sous ma bannière et les grandes victoires que vous avez su nous offrir au cours de ces années de guerre.
Je souhaite aujourd’hui vous faire part de mes ambitions pour faire rayonner le Royaume de Nedmor et affaiblir nos ennemis. Je désire m’adresser directement à vous, puissants barons des guildes royalistes.

Il semblerait qu’une petite poignée de Cartellois veuillent nous montrer leur force. Il s’agit là, comme vous le pensez sans doute, des derniers rugissements d’un vieux lion qui sent l’inéluctable mort s’approcher. Tout comme vous, je ne prête guère plus d’attention à ce mouvement que ce qu’il mérite. Je vous fais toute confiance pour leur montrer, dans toutes vos batailles, la supériorité martiale des Royalistes.

J’attire également votre attention sur la lente décomposition des forces de Kaldrass, l’incapable. Je sais que vous faîtes les efforts nécessaires pour empêcher les Exilés de grandir de nouveau. J’aimerais que chaque nuit que ce monde fait, vous mettiez Fuisserage à feu et à sang.
Que les maisons brûlent,
Que chaque coin de ruelles sente la mort,
Que leurs nouvelles recrues tremblent tellement devant notre puissance qu’elles se rendent ou nous rejoignent.
Que vos raids se répètent jusqu’à leur épuisement !
Et alors, une fois leurs fragiles bases effondrées, nous n’aurons plus qu’à exterminer les quelques vrais guerriers encore fidèles à Kaldrass, le peureux.

Mes combattants, je compte sur vous pour nous assurer la victoire.
Sachez que votre loyauté sera récompensée.
En attendant d’entendre vos chants guerriers retentir dans Fuisserage et Cyrosh, je me remets à la tâche pour affaiblir encore nos ennemis.

Puissent nos combats rétablir le Grand Royaume d’Alidhan !

Galoregor, Seigneur de Nedmor et Roy d’Alidhan »
http://forum.alidhan.net/topic/3734-missive-aux-barons-royalistes/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Missive aux Barons Royalistes (admin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Admin] Améliorations ForumActif
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Missive de la Guilde Saint-Martin
» Missive pour l'Intendant d'Oësgard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez les Sacrés du ciel! :: La vieille bibliothèque :: Salle des récits.-
Sauter vers: